Le manteau anthracite

Finissons cette semaine sur les manteaux, alors même que le printemps pointe son nez. Le manteau anthracite donc, qui constitue l’ultime choix pour le élégants à la ville, et peut-être même le seul manteau qu’il faudrait avoir ; seul manteau absolument classique, plus que le noir en tout cas, et complémentaire d’un pardessus plus sport, dans les tons marrons, peut-être même dans le genre blouson ou Barbour.

Le premier modèle, le plus simple pourrait être appelé Chesterfield, bien que ce modèle d’après Bernhard Roetzel soit réalisé dans un chevron fondu. Mais on peut tout à fait l’envisager dans une lourde flanelle, ou un drap fort peigné. C’est l’excellence même ! ; manteau de tous les jours, si vous êtes en costume, par dessus des tons marines ou gris. Si le pardessus est très foncé, il aura l’avantage d’être parfaitement passe-partout. Il pourra même intégrer quelques pour-cents de cachemire, pour la douceur. Notons qu’un manteau se conserve des années, car vieillit plutôt lentement. Ceci dit, faire à son sujet un achat un peu couteux est vraiment un bon investissement. Car un manteau pas cher ne tient pas chaud (les tissus sont légers, car simplement le transport en conteneur de marchandises se paye au poids) et se fatigue vite, entre lustrage et épaules qui tombent.

manteaux anthracitesSi l’on va un peu plus loin, abordons le thème du manteau de ville, un peu plus sport avec le modèle ‘british warm’. Traditionnellement ce manteau est réalisé dans un drap chaud de laine dans les tons marrons / beige. Ceci dit, si vous affectionnez les mises en noir et blanc mais un peu ‘sports’ (le prince de galles classique est à ce sujet un must-have), il pourra se présenter dans un grand chevrons anthracite. Le ‘british warm’ est croisé et peut avoir deux cols : celui du ‘polo-coat’ ou ‘voyager’, donc un grand col facile à porter relevé, ou celui du croisé, à savoir deux pointes simples. Il possède classiquement des épaulettes, rappelant son origine militaire, mais elles ne sont peut-être plus tout à fait à la mode. J’espère que pour l’hiver prochain, votre choix sera plus éclairé ;)

Julien Scavini

4 Réponses to “Le manteau anthracite”

  1. IrohG Says:

    J’ai quelque chose qui ressemble beaucoup au manteau de droite, mais qui s’arrête à mi-cuisse, juste en dessous de la veste. Ça renforce le côté sport du tissu sur une coupe par ailleurs assez structurée (voire hitlérienne, parce que c’est en gros la coupe des vestes d’uniforme du NSDAP).

    Je me demande vers quoi on va s’acheminer maintenant ; manteaux couleur sable ? Barbours ? Inverness ? :)

  2. 2M Says:

    J’ai découvert cette saison le GreatCoat ou comment rester formel tout en arborant une touche de rarement vu (du moins dans le métro parisien). J’apprécie beaucoup.

  3. Alexandre Says:

    Bonjour Julien,

    À quoi correspond un chevron fondu, s’il vus plait?

    En vous remerciant.

    • Julien Scavini Says:

      Il s’agit d’un chevron réalisé dans une étoffe épaisse et feutrée.. le côté feutré efface le motif à chevron, d’où l’expression chevron fondu (dans la masse).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 410 autres abonnés

%d bloggers like this: