Le premier rendez-vous chez le tailleur

Dans les mails professionnels que je reçois, beaucoup de jeunes me questionnent sur la procédure à suivre pour venir chez le tailleur. La réponse que je leur donne vaut pour une visite dans mon atelier mais aussi très certainement pour mes confrères.

Habituellement, si vous souhaitez faire un costume ou n’importe qu’elle autre pièce sur-mesure, il faut compter trois rendez-vous. Le premier est consacré à la discussion autour de projet : pour quel moment de la journée, pour l’hiver ou pour l’été, habillé ou décontracté etc. Ces propos liminaires permettent de cerner l’idée et d’aider aussi le client à se faire lui-même une idée plus précise de ce qu’il veut. Différents tissus sont proposés, différentes liasses posées devant lui au fur et à mesure. Faire un premier tri d’une dizaine de coupons est habituel.

Dans un second temps de ce premier rendez-vous, les tissus sont éliminés pour n’en garder que deux ou trois… Là est le plus difficile : choisir. Les liasses sont plutôt petites et il existe toujours une difficulté à prévoir le résultat, sauf pour le tailleur qui saura et vous guidera. Une chose est sûre, tous les tissus sont beaux ! Si vous cherchez une étoffe grise pour un costume de ville, il n’y aura pas d’erreur. Par contre si avec le même projet, vous vous arrêtez sur des princes de galles très voyants ou des rayures bariolées, le tailleur devra vous ré-aiguiller, ou seulement souligner ce fait.

Une fois le choix du tissu et du style (forme des poches, du revers ect.) effectué, la prise de mesure commence. D’abord sur la chemise à même le corps (poitrine, taille, bassin), puis un veston fini vous est passé ; c’est devenu assez commun, y compris en Grande Mesure chez Camps De Luca. Ce veston, au delà des simples mesures, permettra d’apprécier l’attitude du client (épaules hautes ou basses, omoplates saillantes, différence entre gauche et droite etc.). En demi-mesure, exigez un essayage sur veston fini. Car sans cela, la veste pourrait arriver avec des défauts non retouchables. Cela vous donne un bon aperçu du résultat final aussi.

A ce sujet, apportez toujours un de vos pantalons ou de vestons préférés. Même si la pièce a des défauts (que vous évoquerez et que le tailleur verra), cela permettra au professionnel de se faire une idée plus précise de la façon dont vous portez les choses et dont vous aimez les porter. Nous sommes à une époque charnière où jeunes et moins jeunes portent vestes et pantalons de manière radicalement différentes, et où certains jeunes veulent l’aisance des anciens quand des seniors veulent passer pour des jeunes… Le tailleur y perd son latin. Donc voir et apprécier les dimensions (notamment les longueurs de veste) est utile. Bien sûr il est toujours possible de se fier à l’œil du tailleur, mais il ne faudra pas râler si la veste est considérée comme trop longue… ou trop courte. Rassurez-vous, cela se joue à un ou deux centimètres.

En trois temps donc, le premier rendez-vous se déroule. Quelques semaines après, l’essayage a lieu. Celui-ci permet d’apprécier le résultat final, et de procéder à divers ajustements : cintrage, longueurs manches ou pantalon, aisance bassin etc. En Grande-Mesure, ce premier essayage est réalisé sur une veste à l’état primitif. Plusieurs semaines après, un essayage plus complet est réalisé.

ILLUS34

Enfin, dernière entrevue, la livraison. A ce moment là, le costume ou la veste est complètement terminé et une nouvelle pièce, neuve et encore un peu raide prend place dans votre penderie. Il faudra quelques ports pour apprécier complètement le tombé. Un petit temps est nécessaire pour la mise en place des épaulettes sur vous ou pour que la ceinture du pantalon se détende un peu.

Dernier conseil dont il faut avoir conscience : la première pièce réalisée chez un tailleur (que ce soit en demi-mesure ou en Grande-Mesure) n’est jamais à 100% parfaite. Du point de vue technique, quelques imperfections subsisteront tout naturellement, qui seront corrigées lors de prochaines commandes (léger aplomb des manches ou du dos par exemple). Du point de vue du client, certains détails auront échappés également (hauteur des poches ou dimension du revers par exemple). C’est inhérent à toute collaboration : le tailleur a son idée, le client aussi et ces idées ne s’expriment pas à 100% des deux côtés. Les personnes doivent apprendre à se connaître et à s’apprécier – et donc contourner – les défauts de caractères de chacun. Ainsi on bâtit une relation de confiance à long terme. Ce qu’un simple vendeur n’apporte évidemment pas.

Enfin, dernier petit conseil aux plus jeunes : lors de ‘votre première fois’, ne gâchez pas l’expérience en allant dans un supermarché de la mesure comme Gambler. Certes le produit y est bon, mais le service que diable ! Car un bon service et un moment agréable, c’est au moins aussi important que le produit ; tout du moins, cela laisse plus de satisfaction sur le long terme…

20 Réponses to “Le premier rendez-vous chez le tailleur”

  1. Franz Says:

    J’approuve totalement cet article! je me suis toujours demandé comment ca se passe.

  2. loic Says:

    J’ai 22 ans et après beaucoup de pap même de bonne qualité, j’ai décidé de passé le cap, car ce qu’il me manque c’est justement ce côté humain et le fait de pouvoir personaliser, réfléchir et décider en commun d’un projet.

  3. Alain STARK Says:

    Cher Julien SCAVINI,
    Félitations très sincères pour cet article qui résume avec précisions toutes les étapes de la Mesure.
    BRAVO et amitiés.

    alain Stark.
    Stark&Sons.

  4. Benoit Says:

    Merci pour tous ces bons articles, pour nous, les jeunes !

  5. Le Chiffre Says:

    Encore un article qui fait rêver… merci !

  6. matthieuhis Says:

    Un grand merci, un jour, j’espère pouvoir passer le seuil de votre porte.

    • Pierre Says:

      Pour avoir déjà franchi cette porte à plusieurs reprises, laissez vous tenter.
      Il y a aussi une dimension importante à la démarche de mesure, c’est, pour les amateurs, voir avancer son projet, et monter l’envie pour ce costume. On le voit littéralement, essayage après essayage prendre forme. Et c’est, à mon sens, aussi un des plaisirs que procure la mesure (petite, grande ou éventuellement demi).

  7. Michel Says:

    Excellent article, qui donne envie de …
    Mais comment faire quand on est en province. On ne peut pas ajouter 3 montées à Paris.
    Envisageriez vous des rendez vous groupés dans les capitales de provinces ?

    • Julien Scavini Says:

      Un jour si plusieurs personnes expriment ce vœux en même temps :)

      • Michel Says:

        Bonsoir à tous,
        Lançons donc un appel à tous ceux qui expriment le vœux d’accueillir M.Scavini à Lyon.
        En espérant voir ce vœux exaucé.

  8. Ron Says:

    Merci pour cet article dédié aux plus jeunes de vos lecteurs, cher Monsieur Scavini. Moi-même, jeune lecteur assidu de votre blog, passant et repassant devant la vitrine du boulevard de La Tour Maubourg, j’espère un jour avoir la chance d’entrer chez vous.

  9. NicK Says:

    "beaucoup de jeunes me questionnent sur la procédure à suivre pour venir chez le tailleur."
    Il faut déjà passer l’épreuve de la porte. ;)

    Sinon Monsieur Scavini est très sympatique

  10. Edouard Says:

    Un grand merci monsieur pour cet article très clair et qui ne fait qu’augmenter mon impatience à vous rendre visite la semaine prochaine!
    À très bientôt.

  11. catanzaro Says:

    bravo pour cet article remplit d’humilité, étant moi même Conseiller habilleur je réalise des costumes en demi-mesure, la relation humaine client- conseiller est essentielle pour la construction d’un vestiaire sur le long terme.
    pour passer à la grande mesure, j’aurais besoin de vos conseils.

  12. thierrycat Says:

    Merci pour cet article, un costume adapté à sa morphologie et personnalisé à ses envies ne trouve pas d’égal dans le prêt à porter.
    A bientôt

  13. » Spécial Blogs Homme » Blog WeAreTheShops Says:

    […] via des articles comme « La bonne chemise« , « Le premier rendez-vous chez le tailleur«  ou encore « L’épaule Cifonelli« , accompagnés de ses […]

  14. Reportage de marié : mon costume sur mesure | Le Blog du Marié Says:

    […] * Crédits – Illustration tirée de l’article de Julien SCAVINI : Le premier rendez-vous chez le tailleur. […]

  15. Hemmerlé Says:

    Cher monsieur, je viens de lire votre journal du 09 06. que d’infos! j’ai 82 ans;;;Il y a 30 ans je trouvai dans les magasins des panta-
    lons, je suppose taille réelle et avec certitude des pinces :satisfac-
    tion ! Il n’y avait qu’à déterminer la longueur des jambes…
    Y a t’il à Paris, ma ville natale, ou ailleurs en France? Nous termi-
    non nos jours à La Rochelle.J’espère que vous pourrez me guider.
    Avec mes remerciements. Louis Hemmerlé

    • Julien Scavini Says:

      Hélas en prêt à porter, je ne connais qu’une grande marque qui propose cela : BROOKS BROTHERS. Et encore pas forcément dans la boutique à Paris. Sinon au détour d’une boutique MODE HOMME un peu défraichie, en province il y en a !

  16. Louis Alexandre Says:

    Monsieur Scavini,

    Je découvre votre blog au fil de la lecture de vos différents articles et n’attends qu’une chose, c’est de découvrir votre boutique, bénéficier de vos conseils avisés et bien évidemment me faire réaliser un costume!

    Merci pour ces informations et à très bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 422 autres abonnés

%d bloggers like this: