Archives de la catégorie ‘Chapeaux’

Dépôt vente, II

6 décembre 2013

 

Un client m’a déposé ces quelques articles de très belle facture, au cas où cela plairait à un autre client… ou à mes lecteurs. Voici ces quelques pièces:

1- Paire de gants neufs, certainement pécari, non doublé, cousu main. Taille non spécifiée, certainement 10, 60€ +10 de commission :

Gants pécari

2- Paire de gants neufs de conduite, peau bi-colore perforée, non doublé, cousu machine. Taille spécifiée, 9 1/2, 60€ +10 de commission :

Gants de conduite

3- Chapeau trilby, presque neuf, Bugarach Chapelier Paris, finement gansé avec gros grain kaki, taille 59 / 6, 100€ +10 de commission :

Trilby

4- Exceptionnel, canotier presque neuf, Robert Chapelier Malakof, paille entièrement tressée et non collée, taille non spécifiée, certainement 57, 100€ +10 de commission :P1210063

Pape émérite et surtout coquet

11 mars 2013

A l’heure où les peuples catholiques du monde attendent la fumée blanche et la prononciation au balcon de la célèbre phrase ‘Habemus Papam‘, intéressons nous quelques instants au vestiaire de Sa Sainteté Benoit XVI ! S’il est inutile d’évoquer de nouveau son fournisseur de chaussettes  – Gamarelli – (qui ne confectionne d’ailleurs pas que ces articles), il est notable que le pape avait un goût pour l’élégance, d’esprit d’abord, vestimentaire ensuite. Et c’est d’autant plus remarquable qu’il est allemand !

Si je ne suis pas un fan des curés en soutanes dans la rue (en revanche cela a de l’allure dans le cadre d’une messe solennelle à St Eugène), il est notable que Benoit XVI a laissé revenir ce vêtement qui avait été remplacé par le moderne costume – pantalon noir depuis Vatican II. Et s’il a beaucoup œuvré pour faire évoluer l’Église d’Occident en la rapprochant de celle d’Orient, des peuples juifs et musulmans (malgré de nombreuses incompréhensions mutuelles), il est et restera comme un vicaire du christ particulièrement conservateur. pape benoit 16 chapeaux

Et sur le plan vestimentaire, évidemment, cela ne me gène guère. C’est tout de même un grand plaisir pour les yeux que de voir tous les hauts prélats du Vatican en grandes couleurs, doublés par les Gardes-Suisses, tout autant bariolés. Nous n’avons plus l’habitude de voir tant de jolis nuances de nos jours, à part peut-être au 14 juillet lorsque les militaires aussi daignent se parer de milles coloris.

Bref, un pape attaché aux traditions et qui n’a pas hésité à exhumer de vieux atours pontificaux. Signe de cela, la nomination en 2007 de Monseigneur Guido Marini au poste de maître des cérémonies liturgiques pontificales. Cet ecclésiastique est favorable à un retour à la tradition vestimentaire. C’est surtout au niveau des accessoires que se manifeste cette envie, comme par exemple à travers l’utilisation d’imposantes mitres de la fin du 18ème siècles (cf. dessin du milieu).

Ensuite, le pape étant frileux (il suffit pour cela de voir le nombre de couches de vêtement qu’il porte : chemise, gilet et veston croisé, avec entre les deux certainement un petit thermolactyl), il a besoin de se couvrir la tête. Ainsi, comme repris dans les dessins en haut, vous pouvez observer un ‘Saturno’. Il s’agit d’un chapeau d’été, couramment porté à Castel Gondolfo et qui est uniquement un accessoire non-cérémoniel (à la différence du ‘Galero’). Aussi appelé ‘Cappello romano’, il est a priori en fourrure de castor ou en feutre, mais peut aussi être de soie rouge. Il est rehaussé d’or. Il est d’ailleurs notable à ce sujet qu’il n’était pas insensible aux dorures.

Autre petite trouvaille de charme beaucoup plus cérémonielle, la remise au goût de jour (car pour le coup, il avait complètement disparu des usages depuis les années 60) du ‘Camauro’. Il s’agit d’un bonnet de laine ou de velours de soie rouge, bordé de fourrure d’Hermine. Si l’on ira pas voir s’il s’agit de vraie ou de fausse fourrure, je ne peux m’empêcher de trouver beaucoup d’attrait à ce couvre-chef. Il ressemble un peu à un bonnet de nuit ce qui n’est pas le plus élégant, mais il constitue une attention remarquable, et amusante ! Attendons de voir si le suivant en perpétue l’usage …

MàJ : finalement la tradition ne se perpétue pas pour l’instant, comme le rapporte Le Chouan.

Julien Scavini

Galerie de chapeaux estivaux

13 juillet 2010

Un court billet, tout en illustration ce jour, pour présenter quelques chapeaux d’été. Commençons par le modèle habillé, le chapeau des siciliens. Puis la casquette à protège cou (que l’on peut voir dans certains Tintin, c’est un vieux modèle); le canotier haut à bande noire; le canotier bas à bande en paille, sur le modèle de celui que dessina Dior dans les années 30; la casquette de yachtman; le panama original à rouler; et la casquette à quilles en paille.

Chapeau melon sans bottes de cuir

1 octobre 2009

Ce bon vieux chapeau appelé bowler hat par les anglais et aussi derby hat par nos amis d’outre-atlantique revient en force ces derniers temps, tout à fait en phase avec cette époque re-formalisante. Mais attention, ce couvre-chef a ses règles et elles sont strictes.

La première d’entre elles est son positionnement sur la tête. Le melon se porte horizontal, c’est un impératif! Le porter penché sur les oreilles le fait passer pour la marotte des rockeurs et des anarchistes de gauche qui en détourne le signe petit-bourgeois. Mais le porter droit est d’une grande difficulté et entraîne un gros problème : celui d’en trouver un à sa taille! En effet, le chapeau melon est un chapeau dur, même extrêmement dur voire indéformable. Il devra donc parfaitement s’ajuster à votre tour de tête, ce que les chapeliers savaient faire, même en prêt à porter. Hélas, cette profession a aussi disparu, au moins pour une part non négligeable de la population financièrement peu avantagée. Sachez en tout cas qu’un melon se côte par deux mesures, à l’instar des chaussures de grandes maisons : une entrée de tête (la mesure la plus courante en prêt à porter aujourd’hui, équivalent à la longueur de la tête) et une largeur de tête. Et si l’une des deux est non ajustée, le melon ne tiendra pas et même vous fera mal à la tête, car il est extrêmement rigide.

melonJSC

La deuxième règle est d’ordre plus sociale. Le chapeau melon est une coiffe réservée à une certaine frange de la population, celle des employés et professions libérales, notaires, médecins etc… A la ville, il était donc porté par ce que l’on appelle aujourd’hui les cadres, mais aussi les domestiques, bref tout sauf l’aristocratie qui lui préférait le haut de forme, de petite hauteur le matin avec le morning suit, de grande hauteur le soir avec le frack. En revanche à la campagne d’où ce chapeau tire son nom américain(derby hat), il peut être porté par toute la population, cet objet en poil était simple et de bon ton, en noir et même en marron.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 353 followers