Archives de la catégorie ‘Figurines de mode’

Au pays de Morse, Barnaby et Dowton Abbey …

16 février 2014

Au pays des inspecteurs Morse, Barnaby et Poirot ou des Lords de Downton Abbey et Upstairs/Downstairs, il pleut (un peu), le majordome attend (souvent) et la Bentley roule (toujours). L’occasion cette semaine d’un beau dessin d’inspiration au lieu d’histoires de vêtements …

GRAND DESSIN 2 copie

Ainsi qu’une bande sonore issue d’Hercules Poirot et joliment intitulée A Country Retreat.

Bonne semaine, Julien Scavini

C’est la rentrée !

2 septembre 2013

Et nous y voilà, retour de vacances, retour à la ville, retour au travail. Il faut bien ! J’ai retrouvé dès ce matin mes clients dans une boutique refaite à neuf et bien plus spacieuse. Je vous souhaite à tous, un bon retour.

J’avais évoqué la possibilité de réaliser une série de figurines cet été. Très absorbé par d’autres projets, un en particulier dont vous verrez le fruit en 2014, je n’ai pu le faire. Mais l’esquisse ayant été réalisée, j’ai fini l’ensemble et les ai gardé pour la rentrée. Ainsi, toute cette semaine, j’en publierai une. De quoi rendre le retour au travail plus doux ?

Le thème est simple, deux messieurs rentrent après leurs vacances. A chaque fois d’un lieu différent, avec la tenue correspondante à l’idée du lieu en question. J’ai aussi réalisé à chaque fois une variation de style au trait blanc. Apparue par accident sur Photoshop, j’ai trouvé le résultat assez enthousiasmant, car le trait blanc rend les textures plus visibles. Avez-vous une préférence ?

Lundi : Harold et Aleister rentrent de Nantucket, aux États-Unis. Veste croisée et pantalon dépareillé, de lin lourd pour le premier, costume en seersucker pour le second. Chemises et cravates coordonnées.

A.01 LayoutA.01 Layouthttp://stiffcollar.files.wordpress.com/2009/12/separateur-texte.gif?w=153&h=12&h=12

Mardi : Aleister et Harold rentrent du Landemer, dans le Cotentin. Vestes de tweed à carreaux et pantalons en whipcord, confortable et pratique !

A.01 LayoutA.01 Layout

http://stiffcollar.files.wordpress.com/2009/12/separateur-texte.gif?w=153&h=12&h=12

Mercredi : Aleister et Harold rentrent de Pointe-Noire, au Congo-Brazzaville. Ensembles légers, plus ou moins courts, de lin, de coton et de lin et soie ; légers foulards imprimés en soie pour le cou.

A.01 LayoutA.01 Layout

http://stiffcollar.files.wordpress.com/2009/12/separateur-texte.gif?w=153&h=12&h=12

Jeudi : Harold et Aleister rentrent d’Amalfi, sur la côte Amalfitaine, au sud de Naples. Veste lin et soie, pantalon de fresco léger pour le premier, veste croisé laine et coton avec bermuda, un peu outré, mais comme une caricature amicale des italiens ;). Jolies cravates, pochette ou fleurette pour compléter.

A.01 LayoutA.01 Layout

http://stiffcollar.files.wordpress.com/2009/12/separateur-texte.gif?w=153&h=12&h=12

Vendredi : Harold et Aleister rentrent de Saïgon, au Vietnam. Chemise manches courtes en coton aéré et bermuda à revers en lin, petit soulier souple de caoutchouc pour Harold , pantalon en laine froide et chemise col officier en lin à manches retroussées pour Aleister, avec spectator shoes. Tentatives désespérées de lutter – avec élégance – contre l’étouffante chaleur humide.

A.01 LayoutA.01 Layout

Cette série touche maintenant à sa fin. Je souhaite qu’elle vous ait plu. Lundi, un billet plus classique sera de retour, toujours au même rythme, malgré le travail qui s’intensifie. Bon week end.

Par ailleurs, vous pouvez enfin trouver mon article sur le blazer dans le magazine Monsieur de ce mois-ci, avec un texte un peu modifié sans mon accord, mais bon, c’est toujours ça !

 Julien Scavini

Folie bleue, verdict !

17 juin 2013

Voici donc le verdict des deux semaines de concours ! Vous m’avez forcé à en dessiner en quantité impressionnante ! Je ne pensais pas à l’origine que cela prendrait une telle ampleur, mais c’est bien. Nous constatons une belle variété dans l’ensemble, des propositions très différentes il est vrai, des plus habillées aux plus jeunes. Je n’avais peut-être pas assez explicité l’occasion de cette fête. La prochaine fois, j’essaierai d’être plus précis dans la formulation. Car j’ai lu dans les commentaires (excusez moi, je n’ai pas toujours le temps de les lire d’une semaine à l’autre) des interrogations à propos du terme semi-formel. Ceci dit, cela vous pousse dans des retranchements très divers. Le blazer est quand même le roi et le pantalon blanc le prince des réponses.

Donc, en tête vient la figurine B avec 9 suffrages ! Un classique proposé par le lecteur D de R, dont l’intitulé était le suivant : mocassins en cuir grainé châtaigne, chaussettes marrons, chino blanc, ceinture en cuir châtaigne ou bretelles bleu ciel, blazer droit marine, chemise blanche à chevrons, boutons de manchette en cuir brun, pochette et papillon rayés blanc/bleu ciel et un panama blanc! Comme pour un match de polo où des courses finalement…

Viennent ensuite les propositions H (proposée par Quentin avec 6 votes) et ex-aequo E / M et P. Pour ma part, j’avais un petit faible pour la I, mais difficile d’avoir une veste en pied de poule lavande dans sa penderie !

Enfin, pour clore ce chapitre, je vous propose ma réflexion sur le sujet :

verdict concours

Un blazer en natté très aéré marron un peu soyeux, avec un pantalon en toile bleu pétrole.

Une chemise d’un bleu très pâle, une cravate en shantung de soie, entre le gris et le bleu et une pochette blanche.

Des chukkas en veaux-velours et un panama trilby.

Bonne semaine. Julien Scavini

Folie bleue / résultats

10 juin 2013

Finalement, je crée ce nouveau post en réponse au précédent qui annonçait la couleur ! Voici donc les résultats complétement dessinés de vos propositions.  Je n’ai pas pu toutes les retenir, surtout les dernières arrivées en retard. J’ai parfois été obligé d’imaginer les formes des vestes, les descriptions étant partielles. J’espère ne pas avoir trahi vos idées. Chaque figurine possède une lettre. Écrivez en commentaire quelle lettre vous préférez et celle qui aura le plus de vote sera élue tenue ‘folie bleu’ officielle ;)

 cc1

cc2

cc3

cc4

Que le meilleur gagne ! Julien Scavini.

Folie bleue

27 mai 2013

J’écris aujourd’hui ce court article pour faire remarquer à quel point le bleu gagne du terrain dans le vestiaire masculin. Auparavant couleur exclusive de la ville – avec les gris – il gagne aujourd’hui du terrain, porté par l’art du sportswear.

Pour tout dire, sur les 4 costumes en livraison que j’ai devant les yeux au moment où j’écris ces lignes, 3 sont bleus. Un signe ! De plus en plus d’hommes choisissent cette couleur. Elle a l’avantage, même dans les teintes les plus sombres, d’être toujours plus lumineuse que les gris. Ceci dit, la profonde noirceur des anthracites est formidable aussi ! En flanelle, un blazer bleu marine possède ainsi une intensité remarquable.

Attention toutefois lors du choix d’un bleu marine, car ils ne paraissent pas tous fort bleu. Seulement, lorsque vous vous tenez sous un rayon de soleil – rare en ce moment – l’effet bleu puissant peut se présenter. On distingue trois bleus pour les costumes : marine, minuit, pétrole aux notes prunes (A-B-C).

Un autre bleu qui était très très employé, surtout en France est le bleu de chauffe, ou bleu de mécano, qui est la couleur officielle de la France dans les courses automobiles, d’où le nom de bleu France (D) ou bleu Bugatti. Il est assez difficile à décrire et à trouver. C’est une couleur particulièrement franche ! On pouvait trouver beaucoup de tenues de travail, sur des bases de vestes carrés à col Claudine, pour les ouvriers, dans des cotons ultra-lourds.

différents bleusLe bleu était donc plutôt une couleur de la ville, financière ou industrieuse, en opposition aux tonalités de loisir, plus teintées de marron.

Seulement voilà, le bleu a envahit ce segment, par l’intermédiaire du sportswear ! Tout est bleu maintenant. D’abord et avant tout en accompagnement de l’extraordinaire développement du jean, confectionné en toile denim teinte à l’indigo.

Si bien que tout est bleu de nos jours : chinos, pulls, vestes et mêmes souliers ! Les totals looks peuvent être plaisant à l’œil. Au delà, le bleu peut se porter été comme hiver. L’été, en complément de pièces beige/sable et de blanc, c’est le triptyque gagnant. L’hiver, en association avec le marron chocolat et le beige/kaki, c’est simple comme bonjour ! Le bleu marine se paye même le luxe d’aller à merveille avec le vert, une association piquante à l’œil, avec une vibration sans pareille !

bleu été hiverBref, une couleur versatile ! Et vous, comment aimez-vous le bleu ? Et lequel, marine, ciel, prune etc… ? Je n’ai volontairement pas fait d’illustration ce jour, pour vous laisser le choix des propositions. On va refaire un petit concours amusant :

- imaginons que vous soyez invités à une garden-partie semi-formelle, dans un jardin. Le thème de l’après midi estivale est : reflets de la piscine de Gatsby, tout de bleu vêtu. Quelles pièces choisissez vous ? Comment les mariez-vous ? Décrivez moi la tenue, rapidement, de la tête aux pieds, je dessinerai une dizaine de figurines correspondantes. On va constater l’état d’esprit sportwear du moment ;). Et pas forcément complètement bleu, mariez les tons si vous souhaitez.

A la semaine prochaine. Julien Scavini.

Bonne Pâques

1 avril 2013

Régalez vous de chocolats ! Entre autres.

Cette année, portrait d’un père voyageant seul avec ses enfants, à bord d’un Grand Express Européen, où une chasse aux œufs fut organisée par le personnel de bord.

XX

A la semaine prochaine. Julien Scavini

Commençons le cours

14 janvier 2013

Je vais vous présenter au fil des prochaines semaines, le cours – dans les grandes lignes – que je donnais l’année dernière à l’École des Tailleurs sur l’élégance masculine. Ce cours s’appuie en très grande partie sur les images d’Apparel Arts intégrée à ce blog. Il s’adresse en priorité à un auditoire non-éclairé. Il est donc très basique. Débutons…

L‘élégance masculine possède ses propres règles. Je vais essayer de vous présenter celles-ci, structurées d’après mes lectures diverses (cf. bibliographie). Vous pouvez tout à fait les rejeter, c’est votre droit le plus absolu. Mais vous pouvez aussi vous interroger. D’où viennent ces règles ? Principalement de l’Angleterre de George V et de George VI, soit approximativement entre 1900 et 1950, avec un âge d’or que les amateurs situent vers 1930. Comme toutes les expressions humaines, l’habillement a été érigé en art. Et cet art s’est doucement sédimenté, couches par couches, au fils des époques jusqu’à nos jours.

Et si l’on fait exception de la période contemporaine ayant vu l’avènement du post-modernisme et la destruction des canons, a priori, un art est régie par des règles internes et externes. Ainsi, en peinture il existe des règles de maniement du pinceau et des règles de présentation des œuvres et des sujets. Des règles pour la forme, des règles pour fond. De nos jours, ces règles ont été remplacées par le diktat du talent, du génie personnel. A prix d’un travail personnel plus immense et encore plus élitiste. L’artiste n’est plus dans le canon, il est le canon. Chaque artiste définit donc le sien. Seuls les plus grands créent plus ou moins des canons à l’usage des autres : je pense à Le Corbusier en architecture, et aux suiveurs, néo-corbuséen de plus ou moins grand talent. Le styliste est l’artiste du vêtement. Il crée son propre référentiel et travail dedans. Avec plus ou moins – la encore – de succès. introduction cours

Bref, ici nous ne formons pas des stylistes, mais des artisans, des faiseurs. Vous avez déjà bien assez d’apprendre des gestes pour en plus devoir créer votre vocabulaire formel. Il en est tout autant pour vous cher lecteur. Vous avez déjà certainement bien assez de choses à penser pour ne pas devoir rajouter une strate complexe au sujet de votre façon de vous vêtir. Pour autant, sentir le t-shirt de la veille puis l’enfiler en même temps qu’un pantalon de survêt’ serait trop facile. Un peu d’effort est nécessaire, une question d’humanité, de chemin vers l’art. Vivre en beauté disait Saint-Laurent. Heureusement pour vous, des canons existent en mode masculine. Certes ils sont datés, certes, ils ne s’adaptent plus forcément à toutes les situations. Mais nous allons voir de quelle manière les faire évoluer, les bousculer. Car ils sont flexibles. Retenez bien cette notion. Les règles de bon sens de l’habillement doivent être vues comme une facilité d’esprit, un ensemble flexible et adaptable. Non un carcan : vous n’aurez rien compris.

Les élégances sont plurielles. A partir des mêmes bases, les résultats peuvent varier du tout au tout. La règle ne conduit pas à l’uniforme, bien au contraire. Elle n’est qu’ordonnancement de la liberté. Ordonnance que vous pouvez refuser. Mais que vous refuserez mieux si vous en connaissez le chemin et donc l’opposé où aller… Mais de toute manière, vous suivrez une autre ordonnance si vous refusez la précédente, à moins de préférer le chaos, mais je laisse ça aux plus fous.

L’idée est simple, chaque semaine un thème, ville, campagne, sport, soir etc. Dans chaque thème les règles, les exceptions, les possibles, les illustrations et les pistes d’évolutions. Dans chaque thème, il sera intéressant de mettre en perspective la version historique, grâce aux images d’Apparel Arts, et une version actualisée. Nous pourrons évoquer les changements intervenus ainsi que parler des différentes analyses suivant les pays.

Le but est de prendre un peu de plaisir dans l’apprentissage. Ensuite, simplement, calmement, la mise en place et l’analyse personnelle que vous en ferez vous donnera toute la liberté possible et se transformera en plaisir : celui de suivre au plus près avec gourmandise, ou au contraire de vous écarter avec malice du droit chemin…

Julien Scavini

Figurines de fêtes !

24 décembre 2012

Comme chaque année, je vous présente avec plaisir – chaque jour de la semaine entre Noël et Nouvel-An – une collection de figurines habillées de tenues variées. Commençons ce jour.

NOEL 2012 1

A gauche, appelons le : Francis porte un costume en tweed Donegal Holland & Sherry 340gr. Une chemise crème et une cravate en grenadine jaune. Souliers en veau-velours tabac blond Bowen. A droite, appelons le : Philippe porte un costume de flanelle vert sapin Gorina 450gr, avec un gilet de la même flanelle mais couleur chamois. Cravate orangé à petites palmettes cachemire et une chemise à carreaux. Les derbys proviennent de chez Church’s et la pipe a été culottée au Riesling ;)

Bonne soirée en famille ! Bon réveillon !

http://stiffcollar.files.wordpress.com/2009/12/separateur-texte.gif?w=153&h=12&h=12

Jour de NOËL ! Joyeux NOËL ! J’espère que vous avez tous bien réveillonné, et que le diner fut gargantuesque ;)

NOEL 2012 2

A gauche, appelons le : Edgar porte un gilet tricoté de laine vierge bicolore et un pantalon de moleskine rouge brique Holland & Sherry 650gr. La chemise est rayée bicolore, rouge et bleu. Les souliers sont de type bucks en veau-velours bleu marine et à semelles de caoutchouc de chez Fairmount. Francis porte lui un blazer en cavalry twill Gorina 420gr avec un pantalon de flanelle J.J. Minnis de 400gr ; une chemise rayée bleu et une cravate club, ainsi que des richelieus Bowen  en veau-velours. A demain.

http://stiffcollar.files.wordpress.com/2009/12/separateur-texte.gif?w=153&h=12&h=12

NOEL 2012 3

Philippe porte un costume à motifs têtes de clous anthracite de chez Dugdale Bros’ en 280gr, avec une chemise rayée rouge et un nœud papillon dans les mêmes tons. Les souliers sont des derbys noirs 5 œillets des chez Alden. A droite, appelons le : Henri porte un costume croisé en fins chevrons bleu marine Drapers 340gr, une chemise bleu ciel et une cravate et pochette dans les tons violet. Les richelieus sont de type balmoral de chez Markowski.

http://stiffcollar.files.wordpress.com/2009/12/separateur-texte.gif?w=153&h=12&h=12

NOEL 2012 4A gauche, Philippe porte une veste en pied de poule coupée dans un drap William Halstead 320gr, sur un pantalon plus gilet en flanelle Gorina 450gr. La chemise est à petits carreaux rouge -rouille et la cravate en laine et soie à rayures club. Les souliers, des derbys viennent de chez Shipton & Heneage. Edgar porte lui un cardigan à manches à grosses côtes tressées rouge -rouille avec une chemise jaune à rayures blanches. Le pantalon est un velours 500 raies de chez Holland & Sherry en 650gr couleur biscuit. Les chaussettes rouge -rouille sont complétées de souliers en veau-velours à semelle de gomme. Un fin whiskie et un foulard jaune / rouge complètent l’ensemble.

http://stiffcollar.files.wordpress.com/2009/12/separateur-texte.gif?w=153&h=12&h=12

NOEL 2012 5Avec une journée de retard, pardon. A gauche, Henri porte un smoking droit à cran pointu en grain de poudre Bateman Ogden 340gr et revers en faille de soie. La chemise est en popeline simple, le nœud en soie et les richelieus vernis de chez Crockett & Jones. A droite, Francis porte une veste d’intérieur en velours de coton et soie rouge, parement du col châle en soie à petits motifs imprimés et fermoirs et décorations en cordelette tressée.  Le pantalon de smoking est en grain de poudre également (barathea), les chaussettes mi-bas en fils d’Écosse et les souliers vernis de chez Alden.

J’espère que cette série vous a -plu -intéressé -amusé -inspiré… ? Je vous souhaite une bonne fin de semaine, et un bon réveillon ! A très vite. Julien Scavini

500 illustrations d’Apparel Arts et consort…

24 mai 2012

Bonjour chers amis lecteurs (et lectrices),

je voudrais aujourd’hui vous faire partager ma bibliothèque d’illustrations, issue des magazines Apparel Arts, Esquire ou encore Herrenmagazine… Il y en a presque 500, le fichier zip est assez lourd, et vous pouvez le télécharger:

LIEN 1

LIEN 2

J’espère que cela vous plaira. Je ne les ai pas scanné moi-même, mais juste glané sur internet…

Elégances du sport (partie 2)

30 avril 2012

En cette période de ponts propices aux vacances et loisirs les plus divers, finissons cet aperçu des élégances sportives. Elles sont inspirées d’un article du magazine Adam, datant des années 50, d’où le petit côté daté de ces tenues.

4- Hockey et athlétisme

5 Judo et rugby

6- Tennis et golf

7- et enfin, aviron.

A la semaine prochaine. Julien Scavini


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 352 followers