Jeeves et Wooster

Quelle série mes amis, quelle série!

Certes, les nouvelles relatant la vie du valet Jeeves et de son maître Wooster ont d’abord été écrites par Pelham G. Wodehouse entre 1917 et 1974. Mais une adaptation télévisée a été faite. Et quelle adaptation. Re-situons:

Dans l’entre deux guerre, un jeune héritier pas tellement doué du nom de Bertram ‘Bertie’ Wooster attache à son service ce que nous appelons un valet: Jeeves. Ce ‘gentleman personnel’ du gentleman va le seconder en tout, devenant une pièce essentielle sinon indispensable de sa vie.

Bertie a la fâcheuse tendance à compliquer des situations simples en d’inextricables imbroglios! Il est aussi stupide que son valet est brillant pour l’en sortir. Notons qu’à sa décharge, ses trois tantes le tyrannisent parfaitement! Les nouvelles, plutôt courtes, relatent ses successives aventures, entre Londres et sa campagne, entre clubs et manoirs. Les jeunes gens y sont oisifs, rentiers et joueurs; les vieux sont vus comme de vieilles badernes et les maisons sont pleines d’un personnel bien dévoué, mais qui n’hésite pas à donner son avis et à intervenir avec espièglerie, tel est donc le cas de Jeeves.

Sur un ton humoristique permanent (image ci-dessus, extraite du dernier épisode: les canalisations du château sont bouchées; J & W au centre à droite) les péripéties se déroulent sans trop de sérieux, sauf en ce qui concerne la tenue de la maison et de son locataire! Car à ce stade, le serviable valet devient un parfait censeur (vidéo), n’hésitant pas à remettre en bon ordre et à sa place son maître, sur ses tenues, ses goûts, ses sorties, ses fréquentations et même ses amours. Si Bertie refuse de se soumettre, Jeeves recourt alors à d’insidieuses méthodes.

La série a été réalisée pour la chaine de télévision iTV dans les années 90, à une époque où l’Angleterre se passionnait pour son entre-deux guerres, avec l’adaptation d’Hercules Poirot ou de Brideshead Rivisited. Et elle est visuellement parfaite, avec un Hugh Laurie désopilant et excellent joueur de piano (utile pour interpréter tout au long des 23 épisodes des tubes tels que Minnie the Moocher – vidéo) et un Stephen Fry parfaitement savant et calculateur!

Il faudrait un livre pour décrire la penderie de Bertie. D’ailleurs mon petit précis lui emprunte bien volontiers. La ville est le domaine des costumes croisés (toujours avec le gilet) et des vestes à revers en pointe et gilets croisés. A la campagne, complets knickers et ensembles dépareillés sont de sortie. L’ensemble est complété de fabuleuses dinner jacket et queue de pie, conférant au tout une délicieuse atmosphère de perfection vestimentaire. Chapeaux, gants, souliers, pochettes et automobiles complètent le tableau. Quant à Jeeves, il arbore quasi exclusivement le black lounge (stroller) et la jaquette, ou la queue de pie pour le service du soir. Les autres acteurs sont parfaitement raccords, d’où une belle richesse et une unité.

Une merveille, hélas introuvable en France…

Julien Scavini

13 réflexions sur “Jeeves et Wooster

  1. Nicolas 12 janvier 2011 / 21:45

    Thanks for this Julien. This is absolutely delicious ! Have you noted the difference of accent between Bertie and Jeeves ? I do not think we could do that in French ( maybe it has been approached in « la vie est un long fleuve tranquille », with this maid having a silly accent but this is less refined than in this video).
    That said, hearing this makes me believe I am at the office….
    Kind regards

  2. Yduilière 23 janvier 2011 / 13:19

    Bonjour,
    voici une petite astuce si vous souhaitez regarder l’intégralité de la série …
    Il est possible de la télécharger via un lien torrent trouvable ici (http://thepiratebay.org/torrent/5036823/P_G_Wodehouse_-_Jeeves_and_Wooster_(Complete_-_4_Seasons)).
    Un logiciel adéquat tel bit torrent devrait suffire à l’avoir rapidement…
    Si vous vous inquiétez des droits d’auteur, ce sont Carnival Films et ITV qui les possèdent, vous pouvez sans problème leur demander le prix et leur envoyer un chèque !
    cordialement

    • Julien Scavini 24 janvier 2011 / 15:05

      Je doute qu’il existe un prix? Pour ma part, je les ai évidemment vu…

    • Julien Scavini 24 janvier 2011 / 15:05

      Alors ce lien est illégal, évidemment. Et dans le fond, une telle démarche ne serait-elle pas complètement Chap?

  3. Yduilière 26 janvier 2011 / 07:47

    eh bien,
    le télécharger n’a rien de bien flamboyant … en tout cas il s’agit d’un démarche commune…
    Cependant il me suffit d’imaginer la tête des employés de carnival film lorsqu’il recevront mon chèque pour me décider à le faire !

  4. Ydulière 27 janvier 2011 / 13:13

    Par ailleurs hugh laurie figure dans une autre série, moins chap toutefois, mais tout aussi distrayante « The Black Adder »…
    Un incontournable !

  5. Dexter 23 mars 2011 / 15:35

    Il a toujours eu du charisme ce bon vieux Doc 🙂

  6. Ramius 3 novembre 2011 / 19:31

    Vous qui aimez bien les séries se passant avant la Seconde Guerre, que pensez vous des costumes de Boardwalk Empire? (si vous connaissez). Je suis assez intrigué certains des croisés et trois pièces… mais il me semble que l’esprit des années 20 est bien respecté au niveau vestimentaire.

    • Julien Scavini 4 novembre 2011 / 19:08

      Je n’ai encore jamais regardé. Toutefois, le blog FtDf a récemment produit un article illustré sur le sujet et j’ai trouvé cela curieux niveau costume. Pas tellement années 30 à vrai dire. Très revisité. Des cols curieux et des couleurs bizarres… Bref, je demande à voir pour un jugement plus sûr!

      • Ramius 13 décembre 2011 / 20:07

        Je suis récemment tombé sur l’article de FtDf, le fait est que les photos choisies concerne les personnages les plus… disons « hauts en couleurs ».
        C’est assez intéressant puisque ce sont généralement les personnages qui sont se sont faits par eux même via le crime, et qui cherche en quelque sorte à faire voir leur réussite.

        Pour ce qui est des cols, je ne saurai vous dire, bien que ce soit années 20 et non pas 30.

  7. Jeune et large d'épaules 6 janvier 2012 / 01:39

    Hé hé… J’ai reçu, à Noël, de la part de ma soeur, un gros bouquin contenant quatre volumes de Jeeves de P.G. Wodehouse. Quel régal!

  8. David Dominé-Cohn 21 janvier 2014 / 10:07

    Il est tout à fait possible de trouver tous les DVD, chez Gibert au rayon langues étrangères (pour un prix évidement prohibitif) les vendeurs sauront au moins les commander. Par ailleurs, on les trouve tous maintenant sur youtube. Bonne journée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s