La bonne longueur du gilet

Le gilet revient un peu au goût du jour, c’est un fait. Même si l’été aura certainement provisoirement raison de ce revival. Le gilet est partout présent sur les publicités des grandes maisons italiennes ou américaines. Et je suis ravi de le constater. C’est en effet une pièce indispensable pour être vraiment à l’aise, au chaud l’hiver et qui vous confère, une fois la veste tombée, une allure qui reste honorable. Mais attention également, cette petite pièce est aussi utilisée par les grandes marques de prêt à porter bas de gamme ou même les vendeurs de chez Ladurée, avec un lustre bien plus fade. Car il s’agit d’une pièce compliquée, plus qu’il n’y parait et dont la (bonne) relation avec le pantalon est primordiale.

Le gilet est une pièce relativement économique en tissu que l’on peut couper dans des chutes (bien pensées). Sa forme est très variable, croisée ou droite, avec ou sans revers. Il peut techniquement être porté sous toutes les vestes, croisés ou droites, jaquette ou queue de pie (plus que conseillé dans ces deux cas). Il peut arborer deux poches poitrines (appelées aussi poches tiroirs) ou quatre, ou encore des poches passepoilées, avec ou sans rabat. Si vous vous faites confectionner un costume, n’hésitez pas à commander celui-ci. Même si vous ne l’utilisez que rarement, vous serez à l’occasion ravi d’avoir cette petite pièce.

L’une des erreurs la plus importante que l’on constate actuellement est le port du gilet avec un pantalon taille basse, de même que beaucoup de pantalons à taille ‘contemporaine’, càd reposant sur les hanches. Un gilet est une pièce très courte et qui possède une légère pointe devant, restant de ces ancêtres. Cette pointe doit couvrir le pantalon. Sur le côté, la croisure doit être minime, mais existante. Il ne faut pas apercevoir la chemise. Le seul pantalon adapté au port correct du gilet est le modèle à taille haute! Porté avec des bretelles évidemment car il ne faut pas qu’il descende. Les pantalons de costumes classiques sont en général un peu juste, mais les bretelles peuvent parfois permettre d’atteindre la bonne altitude sans pour autant comprimer … vous savez-quoi.

Du coup, les stylistes très intéressés de nouveautés ont allongé les gilets. Pourquoi pas, mais en prêt-à-porter c’est une gageure. Il me semble en effet que les hanches sont systématiquement sous-dimensionnées, à voir comment les vestes ouvrent à l’arrière. Les hommes ont aussi des fesses, oui! Et le gilet long bute alors sur le haut des hanches. Il tire ou alors remonte en accordéon. Enfin, un gilet ne se satisfait pas de la ceinture en cuir, ils ne font pas bon ménage.

Le beau gilet doit galber le buste, mettre en valeur votre taille affinée et dégager une grande longueur de jambe, réelle ou imaginaire. Cela donne de l’allure.

Julien Scavini

19 réflexions sur “La bonne longueur du gilet

  1. Hebe 12 avril 2011 / 00:00

    Bonjour,
    Alors, le taille basse, c’est bien sûr l’horreur, (surtout pour les personnes avec des jambes un peu courtes, qui ressemblent alors à des pots à tabac) mais… où un pantalon peut-il reposer sinon sur des hanches? Si on porte une ceinture, je ne vois pas.
    Avec des bretelles, certes il peut monter au nombril ou sous les côtes flottantes, mais à quoi bon?
    Quant à couvrir le pantalon par devant, c’est si vrai que les gilet de tenue de soirée ont un système qui permet de joindre le gilet au pantalon. (enfin, peut-être pas tous, mais certains)

    • Julien Scavini 12 avril 2011 / 12:35

      Absolument. Je me souviens même d’un grand tailleur de Paris qui réalisait la soudure entre pantalon et gilet de smoking, comme une sorte de jumpsuit avant l’heure 🙂

  2. Dexter 12 avril 2011 / 09:45

    C’est quoi le défaut du gilet de gauche ?

    • Hebe 12 avril 2011 / 09:54

      Trop long sur la face les côtés, je pense: l’accès à la braguette et aux poches est entravé. C’est pas facile de tomber juste… Il devrait être plus court devant, et être plus arrondi en s’écartant vers les bords. Sous réserve de l’avis du spécialiste…

  3. Orgel 12 avril 2011 / 09:57

    Yes! A voir sur le sujet le billet de ftdf sur la collection Brooks Brothers, où le port incongru du gilet est apparemment érigé en dogme.
    (Dexter, le gilet de gauche descend trop bas sur les hanches pour compenser la taille basse du futal) (je vous pique votre boulot, Julien, pardonnez-moi)

    • Julien Scavini 12 avril 2011 / 12:35

      Et oui 🙂

  4. Hebe 12 avril 2011 / 13:16

    Oh… Une question. Une chaine de montre, comment se fixe t-elle au gilet?

    • Julien Scavini 12 avril 2011 / 15:24

      Soit avec une bride fixée à la chainette que l’on fixe sur un des boutons, soit grâce à une boutonnière spéciale, perpendiculaire aux autres et située entre deux.

  5. Dexter 12 avril 2011 / 13:20

    ftdf ?

    • Virgile 12 avril 2011 / 15:09

      forthediscerningfew.com / FTDF.

      Effectivement, le port des gilets (mais plus généralement la façon de porter les pantalons) de la dernière collection Brooks Brothers étaient pour le moins improbables.

      Excellent billet Julien! Très clair.

  6. Nicolas 12 avril 2011 / 20:09

    On peut aussi préciser que la dernière boutonnière du gilet doit être laissée ouverte. Une raison de plus – si besoin était – de porter la pantalon à la taille naturelle.

    Nicolas

    • Julien Scavini 18 avril 2011 / 15:42

      Le fait est que si vous trouvez un jean à taille haute, il faut me prévenir 🙂

      Sinon cela me fait rire comme accoutrement. C’est une idée de ‘modeux’ le gilet tweed avec jean. Et comme toutes les modes, elles passent ; reparlons-en dans 10 ans avec un regard rétrospectif…

    • Julien Scavini 18 avril 2011 / 15:45

      Ceci dit, ce n’est pas un blog désagréable que vous me montrez là… je vais peut-être l’ajouter à mes favoris! Pas les mêmes idées que moi, mais c’est fait avec attention.

    • Hebe 18 avril 2011 / 16:02

      Alors là, le gars s’est attaqué à une corde à linge pour s’habiller…

  7. Julien Scavini 19 avril 2011 / 22:13

    Exemple de gilet ridicule (comme souvent chez Hackett):

    La jaquette a un boutonnage trop haut et le gilet est trop long, cela crée un effet désastreux 🙂

    • Julien Scavini 19 avril 2011 / 22:15

      Et en plus le pantalon est porté comme un vulgaire froc!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s