Babar, gentleman élégant !

Lorsque je décidais pour la dernière fête pascale de dessiner Babar en arrière plan d’une illustration, je ne pensais pas si bien dire… Babar a toute sa place sur ce blog, il pourrait même en devenir l’égérie, aussi chic et désuet que des souris sur une cravate Hermès !

Bref, Babar, personnage élégant, qui l’eût sérieusement cru ? Alors qu’une exposition lui est consacrée jusqu’au 2 septembre 2012 au musée des Arts Déco, la commissaire de l’exposition s’exclame dans un numéro de 20 Minutes : « C’est un homme élégant, Babar ! »

Né du génie de Jean de Brunhoff en 1931, notre éléphant national a aujourd’hui 80 ans et pas une ride. Au contraire, il est intemporel ; ceci grâce à une garde robe classique, constituée de prime abord d’une « chemise avec col et cravate, d’un costume d’un agréable vert, d’un beau chapeau melon et enfin de souliers avec des guêtres. » C’est directement sorti de la savane, où sa mère fut tuée par un chasseur, qu’il fonça chez un petit tailleur pour revêtir le complet du parfait gentleman !

Farid Chenoune – oui, le plus prestigieux chercheur en ce domaine – ajoute même : « Babar n’apparaitra plus que tiré à quatre épingles. Pochette blanche, discret liseré de la manche de chemise pointant sous la manche de veste, il a le soin du détail. » Babar possède d’ailleurs une sacré garde-robe, digne des élégants – et non des éléphants – qu’il admire dans les rues. « Elle est remplie de vestes de tweed et d’une impressionnante collection de chapeaux » note enfin la commissaire, Dorothée Charles.

Mais déjà Babar était désuet en 1931, à l’instar d’un certain Hercules Poirot, moqué par le capitaine Hastings pour ses cols durs qui font ‘vieux jeu’, ses guêtres blanches et son chapeau melon. C’est précisément pour ça qu’on les aime ici : en faire moins serait renoncer ! Durant ces fêtes, nous ne pourrions pas ! Bonne semaine et joyeux Noël !

Julien Scavini

2 réflexions sur “Babar, gentleman élégant !

  1. Nicolas 20 décembre 2011 / 10:19

    Oui c’est très vrai. L’ayant lu enfant, je ne m’étais jamais rendu compte de l ‘élégance de ce beau personnage dont j’apprécie la clairvoyance et la magnanimité.

    Nicolas

  2. CEP 20 décembre 2011 / 17:12

    De manière générale, tous les personnages dans les albums de Babar sont d’une rare élégance. On les croirait tous dûment habillés par Barbacol le tailleur (qui apparaît dans une petite vignette de l’album « Le Roi Babar »). Ils constituent en outre une inépuisable source d’inspiration pour les mises d’Albert II de Belgique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s