Une jolie trouvaille

Je ne suis habituellement pas un fan de velours côtelé pour les pantalons. Je n’ai jamais tellement aimé, même dans des couleurs franches d’aujourd’hui. Pourtant, lors d’une visite chez un fournisseur célèbre de Montmartre, je suis tombé sur une coupe intéressante, de chez Hermès dont j’ai fait l’acquisition. Il s’agit d’un velours côtelé gris souris dont la trame de fond est rouge, un peu brique. Le rendu est subtil et assez enthousiasmant je dois dire. Qu’en pensez-vous ?

Julien Scavini

6 réflexions sur “Une jolie trouvaille

  1. Ramius 9 février 2012 / 01:12

    Personnellement je hais le velours côtelé, mais à en faire quelque chose, j’en ferai un ensemble pantalon/gilet à porter avec une veste dépareillé. Ça éviterai le coté trop nonchalant que donne à mon sens ce tissu mais bon, c’est un avis très personnel, j’en conviens…

    Reste tout de même que quitte à avoir cet effet, la flanelle c’est tout de même plus agréable…

    • Julien Scavini 9 février 2012 / 19:15

      Je n’aime pas tellement non plus le côtelé, trop papy. Quoique récemment, j’ai livré un très beau modèle mordoré !
      Mais ici, cette harmonie rend le tissu vraiment profond et le velours vibre particulièrement !

  2. Tarpan 9 février 2012 / 10:18

    Je ne suis originellement pas un grand admirateur du velours côtelé, notamment en raison de l’image un peu « plan plan » qu’il me renvoyait jusqu’ici. Pourtant, à ma grande surprise, j’en viens à lui trouver un certain charme. Effectivement, et contrairement à notre hôte, les jolies couleurs, que l’on peut trouver ici ou là (je n’ai pas osé mettre de marques), y sont pour quelque chose.

    Maintenant, un costume en velours côtelé me semble être une pièce sympathique à posséder mais pas fondamentale. Au contraire d’un trois pièce en tweed. Les deux étant tout aussi « nonchalant » j’en conviens. La flanelle me semblait plus formelle.

    Donc, de fait, pour le tissu dont il est question, à moins d’une garde robe assez étoffée, je le verrais bien plus en pantalon qu’en costume. Je suis certain que l’effet avec une veste en harris tweed à chevron gris, une chemise bleue ciel et une pochette rouge brique un peu terni doit être hautement sympathique.

    Cordialement

  3. Emeric 9 février 2012 / 10:52

    En effet c’est fait avec beaucoup de subtilité.
    Que reprochez-vous au velours côtelé, ce peut être une bonne alternative pour du casual… sans porter la veste… vous ne trouvez pas ? D’après quelle est la meilleure alternative au velours côtelé dans ce là ? Hormis la flanelle se serait trop facile… 🙂

  4. LM 9 février 2012 / 12:11

    Très sympa!

    Je dois avouer être un récent converti au velours côtelé – mais uniquement très fin et en des coloris extravagants…

  5. nicolas 11 février 2012 / 02:30

    Je suis définitivement conquis par le velours milles raies. Aussi indispensable que le flanelle (pourquoi les opposer ?) J’aime son côté nonchalant, suranné et aussi qu’il permette le port de couleurs hors du commun (la flanelle traitant plus de l’univers des gris , non ?). J’ai croisé hier un Monsieur portant un velours violet profond avec un pull en cachemire parme ainsi qu’ une paire de chukka et un manteau ouvert tous deux noirs : une merveille….

    J’aime beaucoup cet échantillon présenté. Assurément pour un pantalon. A porter avec un col roulé et une paire de chaussure en veau velours bordeaux ?

    Amicalement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s