Les poches d’une veste croisée

La veste croisée connait un juste retour en grâce après deux décennies où seuls les ventrus se sentaient, curieusement, autorisés à la porter. Pourtant, une belle veste croisée sur quelqu’un de mince est aussi élégant. Et en fait, le croisé est toujours chic. Il donne une stature, une allure, en un mot de la prestance. Son seul défaut peut-être est de devoir rester boutonné tout au long de la journée, là où une veste droite peut allègrement rester ouverte. Défaut minime toutefois, car une veste croisée portée ouverte peut avoir beaucoup de chic. Un chic décontracté. Le prince Charles porte souvent le croisé ouvert, et il a raison.

Passons en revue les différentes poches dont peuvent être affublées les vestes croisées.

Y’a-t-il un sujet pourriez-vous d’abord demander ? Car au fond, c’est une veste comme une autre, et à ce titre, pourquoi une veste croisée ne pourrait-elle pas avoir strictement les mêmes poches qu’une veste droite ? En fait, elle peut. Mais sur le croisé, les usages sont un peu différents et les poches prennent un relief, je trouve, différent.

Les poches de côté conventionnelles sont généralement horizontales. Il y en a une de chaque côté. Et très classiquement, ces poches sont pourvues d’un rabat. La veste croisée peut de manière simple et habituelle avoir deux poches de côté à rabat. Point. Sans signification particulière. Voyez :

https://cdna.lystit.com/photos/6701-2014/10/21/polo-ralph-lauren-blue-bedford-double-breasted-suit-product-1-24394945-5-766990015-normal.jpeg



Toutefois, il me semble que le plus classique sur un croisé est de ne pas avoir de rabat. Je pense que le croisé est ainsi au meilleur de son allure. L’absence de rabat dénote un vêtement habillé, supérieur aux autres vêtements. C’est pourquoi le smoking n’a pas de rabat aux poches. C’est pourquoi les vestes droites les plus habillées (en velours, ou pour des costumes du soir) n’ont pas de rabat non plus. Sur une veste droite de costume, je trouve toujours ce choix un peu curieux, dommage. Mais sur un croisé, je l’encourage à l’inverse. Encore le prince Charles pour illustrer le propos :

https://media.gq-magazine.co.uk/photos/5dceb3b35ad169000894e2eb/master/w_2123,c_limit/GettyImages-103135420.jpg


Passons à la poche ticket. Plutôt sport et décontracté à l’origine, elle s’est rapidement frayée un chemin vers les costumes de ville. Elle est même devenue la marque des tailleurs anglais, ou de ceux voulant être à l’heure de Savile Row. Le tailleur André Guilson ne connaissait d’ailleurs pas tellement le mot poche ticket, lui l’appelait poche anglaise.
Je viens d’énoncer que le croisé était plutôt habillé. Est-il logique alors d’apporter cette poche ticket ? Sur le papier non. Mais en vrai, c’est pas mal du tout. Et tous ces angles droits font bon ménage avec le bas carré du croisé. Il y a un petit quelque chose de géométrique satisfaisant là dedans.

https://i.pinimg.com/originals/84/fc/83/84fc83a276488ec7434b88fb0acc0a50.png



Passons aux poches en biais. Elles sont aussi plus sport que les poches horizontales, puisqu’elles ont été développées pour les vestes d’équitation, pour avoir bonne allure assis. Les poches en biais donnent un style pleine d’allant. Sur une veste droite, elles appuient même un peu le cintrage du coup.
Mais alors sur une veste croisée, je trouve qu’elles ne vont, mais alors pas du tout. Pour moi, c’est hyper-charly comme dirait le Chic Anglais. C’est atroce et mes yeux saignent quand je vois ça. Pour moi, c’est une invention de l’armée allemande, où comment affubler d’un air de cavalerie des dolmans croisés. Pour moi, le croisé à poches en biais, c’est la ligne d’Hermann Goering. Pour ne pas dire de Goebbels ou d’Hitler. En fait, le croisé à poches en biais était un type de la wehrmacht.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/9d/Hermann_Goering.png



Alors toutefois, dans Amicalement Votre, Brett Sinclair porte des vestes croisées à poches en biais. Mais c’est un excentrique au fond, il ne sait pas ce qu’il fait. Le costumier s’est dit que cela ferait plus « english ». Les élégants qui oseraient ça sur un croisé le font à leurs risques et périls !

https://pbs.twimg.com/media/DAg7217XgAARAUm.jpg

Et deux poches en biais sans rabat alors. Qu’en penser ? Je ne veux même pas y penser, c’est hors de mes possibilités mentales ! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Les poches appliquées ensuite. Ah là, on sort de la zone de confort de la veste croisée. Apparel Arts dans les années 30 dessine quelques vestes croisées à poches plaquées. Mais j’ai du mal à trouver de belles photos de cela. C’est rare au fond. Jusqu’à récemment encore. Le croisé est plutôt un habit de ville, ou un blazer à la rigueur. Et la poche plaquée est plutôt sport. L’assemblage des deux ne va pas de soit. Ceci-dit, SuitSupply et consort distillant une mode hybridée et un peu tapageuse, la poche plaquée sur un croisé est presque devenue classique. Et très possible.

Deux poches plaquées en bas s’envisage très bien. Simples et efficaces, elles sont de toutes manières très discrètes et n’altèrent en rien à la ligne du croisé. Elles décontractent un peu ce vénérable habit en relativisant son statut. Idéal pour dépoussiérer ce vêtement que seuls les grands pères osaient encore sortir. Et pour des vestes croisées, d’été ou d’hiver, elles apportent un supplément d’intérêt et sont tout à fait à leur place.

https://image.dhgate.com/0x0s/f2-albu-g9-M00-7E-B0-rBVaVV2eozaANOo9AALC6MFwN5g774.jpg/mens-blue-linen-suits-one-piece-jacket-double.jpg



Un hic toutefois apparait lorsque la poche de poitrine est aussi plaquée. Car le bouton décoratif de la poitrine gauche ne trouve plus sa place. Je m’amuse à voir comment les stylistes s’en sortent avec ce sujet qu’ils ne connaissent pas. Certains cousent le bouton sur le poche. Beurk. D’autres décalent les boutons décoratifs vers le revers, pour les coudre au bord de la poche. Encore plus beurk. Non, la bonne réponse est qu’en présence d’une poche plaquée de poitrine, et bien tout simplement, on ne met pas les deux boutons décoratifs. C’est l’usage. Il reste donc un simple carré de bouton.

https://www.paulstuart.com/dw/image/v2/BDLD_PRD/on/demandware.static/-/Sites-paulstuart-master-catalog/default/dwe93c9df1/images/large/86649157-N410-2.jpg?sw=600&sh=873

Voilà de quoi vous permettre de sélectionner en conscience les poches de votre futur costume ou veste croisé ! Bonne réflexion.

Bonne semaine, Julien Scavini

8 réflexions sur “Les poches d’une veste croisée

  1. JB 13 octobre 2020 / 09:06

    « Ha, tu portes des croisés à poches en biais ? J’aurais pas aimé te connaitre en 39.. »

    Bravo Julien, j’adore votre blog, et je dois dire que j’ai beaucoup ri en vous imaginant pester presque jusqu’au point godwin sur les vestes croisées à poches en biais !

    Et je suis totalement d’accord avec vous, lorsqu’on a des convictions sur des sujets malgré tout assez « futiles », il faut les pousser jusqu’au bout !

    • Julien Scavini 14 octobre 2020 / 16:28

      Toujours. Être droit dans ses bottes 🙂

  2. Erwan E. 13 octobre 2020 / 12:37

    Bonjour,

    Si je me souviens bien, c’est Roger Moore himself qui réalisait le design de ses costumes dans la série Amicalement vôtre. C’était d’ailleurs affiché au générique de fin avec la signature de Roger Moore. Ceci explique l’excentricité 😉

    • Julien Scavini 14 octobre 2020 / 16:28

      Oui c’est fort possible ça. Les gentlemen s’habillaient eux-même à l’écran, à une époque !

  3. Emmanuel 15 octobre 2020 / 18:23

    Bonsoir Julien,

    Excellent article. Une précision cependant: le commentaire concernant la tenue de Goering semble anachronique.
    En effet, il semble que la photo date de la première guerre mondiale quand Goering s’illustrait dans l’escadrille du baron rouge et non de sa période nazie. Il suffit d’ailleurs d’observer son tour de taille.
    Aussi, cette tenue est-elle représentative des tenues portées dans l’armée impériale sous Guillaume II.
    Bien cordialement.
    Emmanuel

    • Julien Scavini 18 octobre 2020 / 13:04

      Tout à fait. Sur les croisés militaires de la seconde guerre mondiale, je n’ai trouvé que des photos parcellaires des poches en biais. Et surtout des photos d’Hitler que je n’ai pas mises ici.

  4. Guzy 28 octobre 2020 / 18:35

    Le prince Charles a TOUJOURS raison en matière d’élégance 😊

    • Julien Scavini 31 octobre 2020 / 16:20

      C’est très vrai. Sauf pour ses pochettes affreuses 🙂

Répondre à Julien Scavini Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s