Jusqu’à quelle hauteur peut-on porter (sans bretelles) son pantalon ? (Bonus)

En faisant une bête recherche sur google au sujet des acteurs célèbres d’Hollywood, je suis tombé sur ces trois photos, particulièrement parlantes. Trois acteurs, deux styles de pantalons. Le fait qu’ils soient torse-nu aide à mieux comprendre la disposition du pantalon sur les hanches, dans le prolongement de mon article précédent. Ryan Gosling porte un pantalon qui tient grâce à la largeur du bassin. Clint Eastwood et Steve McQueen portent à l’inverse des taille haute, ou taille naturelle. Leurs pantalons sont placés juste sous le nombril, et serrent le ventre mou pour tenir. Un confort que peu d’hommes supportent encore. Il faut être bien svelte.

5 réflexions sur “Jusqu’à quelle hauteur peut-on porter (sans bretelles) son pantalon ? (Bonus)

  1. Julie 11 mars 2021 / 19:30

    Au-delà de la question de sveltesse, le port taille « haute » offre t’il plus de confort en position assise ? Si Ryan Gosling se baisse ou s’assoit, son pantalon risque de bailler à l’arrière il me semble. C’est en tout cas le résultat sur une femme comme moi… Alors qu’à l’assise, un port plus haut reste relativement en place si l’on remonte un petit peu les jambes en tirant sur les cuisses. C’était un geste que l’on voyait faire beaucoup d’hommes au cinéma dans les films plus anciens. Un geste plein d’allure, d’ailleurs ( c’st peut-être une quetion de goûts…)
    La construction des pantalons pour homme est réellement une chose fascinante. Je vous remercie pour vos articles, la documentation par ailleurs à ce sujet reste, hélas ! bien maigre.

    • Julien Scavini 11 mars 2021 / 20:48

      Vous avez raison. Sauf qu’avec l’élasthanne très présente maintenant dans les pantalons d’homme, cette question du pantalon qui tire se pose bien moins… !

  2. Arthur 14 mars 2021 / 19:07

    Petite question qui me vient (peut-être déjà abordée)… J’aime assez bien l’élégance un peu conservatrice des pantalons hauts à doubles pinces. Je note cependant que l’orientation des plis varie. Vers la fermeture éclaire pour certains, ou au contraire vers la couture sur l’extérieur de la jambe pour d’autres.. Il y a t’il là une évolution historique ? L’un est-il plus formel ou plus confortable que l’autre ?

    • Julien Scavini 15 mars 2021 / 19:30

      C’est un bon sujet. Je vais faire mon article la semaine prochaine sur le sujet 🙂

      • Arthur 15 mars 2021 / 19:32

        Quel honneur ! J’attends avec impatience votre article.. !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s