Dépareiller le seersucker

J’ai un costume en seersucker que j’aime beaucoup porter. Encore aujourd’hui, je l’avais sorti pour faire face à la chaleur. En repartant ce soir de la boutique, je n’ai pu m’empêcher de sentir les regards le long des terrasses que je traversais. Voir quelqu’un en costume complet de seersucker n’a rien de banal, je vous le concède. Un petit esprit totalement décalé. Il faut bien être tailleur, grand amoureux du vêtement, ou américain pour posséder un costume en seersucker. Ou riche. Car au fond, c’est probablement l’un des derniers achats à faire, après moult costumes d’été et d’hiver, après force vestes de tweeds ou de nattés. Ce n’est pas le premier achat à faire j’en conviens bien volontiers.

En 2014, quelques congressmen / women américains, lors de la journée nationale du seersucker, un tissu de sudiste, photo de Paul Morigi :

Mais c’est si joli le seersucker. Et si frais par ses couleurs. J’en veux pour preuve que toutes les marques qui veulent lancer un maillot de bain ou une chemise d’été bon-chic bon-genre les font en seersucker ou simili.

Je dois par ailleurs avouer que ce costume en seersucker constitue ma préférence en été. J’ai des costumes de coton lisse bien sûr. Mais le coton seersucker est plus léger et surtout, bien plus ouvert dans sa trame. Je sens que l’étoffe est plus respirante. Et là où mes costumes de coton lisse font très vite froissés, en particulier au niveau du pantalon, le costume en seersucker garde un maintien très acceptable. Et qu’en fait même, il ne froisse pas. La raison est ce tissage si particulier de côtes aux fils distendus qui « créponnent ».

Le seersucker a de la tenue, il est léger, aéré et ses couleurs sont distrayantes. C’est une étoffe heureuse.

Il faut aussi remarquer un seersucker d’un genre nouveau, très en vogue à l’heure actuelle, le bleu marine uni. Les côtes alternées « créponnées » et lisses sont du même bleu marine, ce qui donne un tissu à l’aspect très uni, mais aux mêmes caractéristiques qu’évoquées précédemment. Un choix intéressant pour un blazer par exemple. Ci-dessous le classique bleu ciel et blanc, à côté la nouveauté marine sur marine.

Toute la question de cet article est de savoir comment porter sur seersucker sans être obligé d’avoir le costume entier. C’est un ensemble très joli, mais qui n’est pas pour toute les bourses et pas pour toutes les envies, je le concède. Le seersucker peut se porter seul, en veste ou en pantalon. Mais sa force n’est-elle pas une limite? Comment faire pour bien l’assortir? Regardons quelques cas.

La veste en seersucker

Idée magnifique que d’opter pour une veste en seersucker, pourquoi pas à poches plaquées. Un choix efficace pour l’été, celui d’une veste avec un panache certain, légère et endurante en même temps. Car cela reste du coton, une matière robuste très éloignée des mélanges soyeux dont je vante par ailleurs les mérites. Une veste en seersucker est très « macronnienne » . Elegante et EN MÊME TEMPS robuste. Raffinée et EN MÊME TEMPS à toutes épreuves. Parfaite l’après-midi pour un pique-nique et EN MÊME TEMPS très chic pour un diner. Avec un certain maintien de la matière, et EN MÊME TEMPS une grande décontraction d’allure. Bref une sorte d’alpha et d’oméga de l’été.

Les clients ayant l’idée d’en faire une me pose souvent la question. Avec quel pantalon la mettre? Je vais parler de la veste en seersucker bleu ciel. Celle marine sur marine ne pose pas particulièrement de question comme moi, elle s’accorde comme un blazer. Plusieurs idées en vrac :

  • avec un pantalon beige, type chino. Accord simple et utilitaire.
  • avec un pantalon marine, type chino aussi, ou en laine fine voire en lin, apportant un contraste fort tout en restant dans le camaïeu de bleu.
  • avec un pantalon bleu ciel, du même coloris que les raies en haut. Un peu plus étudié déjà.
  • avec un pantalon gris clair, très habillé comme option.
  • avec un pantalon blanc, superbe et ultime accord. La simplicité même.
  • avec un pantalon fushia ou vert pétant. Pour jouer sur la dissonance et en même temps donner un grand panache.
  • avec un pantalon vieux rose, façon vieux loup de mer. Un accord de couleurs pastels douces.

Voici quelques images de ces idées :

Voici qui finalement prouve bien à quel point cette veste au bleu discret peut se marier avec moult pantalons. Pas si compliqué, il suffit d’oser.

Le pantalon en seersucker

A l’inverse, questionnons le pantalon en seersucker. Une pièce de style très attractive qui plait toujours. D’autant que le coût plutôt réduit de cette pièce permet aux fébriles de se laisser tenter. Mais comment associer un pantalon en seersucker blanc et bleu?

D’une manière très simple d’abord, je dirais avec un blazer bleu marine. On ne peut faire plus bateau. C’est bon, c’est chic, c’est impactant. Encore ce fameux EN MÊME TEMPS, chic et décontracté. Dans le même genre Pini Parma propose une chemise bleu marine en lin. C’est pas mal du tout aussi.

Et à part ça? Et bien il est vrai que je sèche un peu plus l’inverse. Bien sûr une veste vieux rose serait belle, mais qui a une veste vieux-rose dans sa penderie? Peut-être qu’une veste d’un beige léger pourrait aller. Un accord de couleur douce.

Ce n’est pas si facile dans ce sens là. Car le pantalon en seersucker devient la pièce forte de la tenue. La pièce remarquable qui attire l’oeil et fait sens. Le pantalon qui donne le panache. Alors, tout autour doit venir avec tact. Mais la veste par son importance peut écraser la recherche stylistique. Aussi il apparait difficile de trouver la bonne.

Mais peut-être qu’au fond, comme c’est l’été, la veste est dispensable. Et qu’une belle chemise additionnée d’un beau pantalon se suffisent amplement ! Peut-être… !

Belle et bonne semaine ensoleillée. Julien Scavini

11 réflexions sur “Dépareiller le seersucker

  1. Andrés 22 juin 2021 / 00:57

    J’ai un costume seersucker rose et blanc que je porte souvent avec un pantalon en coton qui doit avoir plus de cent ans et qui monte très haut sur la taille. Avec mon canotier et ma canne, c’est ma tenue parfaite pour assister aux garden-parties que les Cahen d’Anvers donnent tous les étés en leur château de Champs.

    • Julien Scavini 22 juin 2021 / 10:48

      Quel beau tableau 🙂

  2. Julien-Loic Garin 22 juin 2021 / 02:17

    Eh bien je portais justement une veste de seersucker samedi. Gansée blanche ! avec un pantalon marine car j’avais un dîner habillé 😉 J’ai évidemment bien pensé à vous cher ami.

    Je regrette de n’avoir pas de pantalon dans la même étoffe, justement parce que j’ai une veste vieux rose :-p

    Je vous embrasse.

    Julien-Loic

    >

  3. jjdandrault 22 juin 2021 / 06:18

    Pour ma part, j’ai un pantalon de seersucker rouge et blanc que je porte avec un blazer en seersucker bleu ton sur ton ou avec une veste en lin couleur sable, mais depuis que mon chef me parle de mon « pantalon de pirate », j’ai quelques réticences à le mettre au boulot…

    • Julien Scavini 22 juin 2021 / 10:47

      Les seersuckers de couleurs sont magnifique également !

  4. Alessandro Zecchin 22 juin 2021 / 07:59

    En sus du costume, dépareillé ou non, on peut également arborer une belle cravate en seersucker comme le propose quelques boutiques américaines avec des mélanges de blanc et de couleurs pastels comme le rose, le bleu ou le vert.

    • Julien Scavini 22 juin 2021 / 10:48

      Très juste. La cravate en seersucker est difficile à trouver. Elle apporte beaucoup de fraicheur aux tenues.

  5. blueleto 22 juin 2021 / 13:28

    Il m’en reste encore un immense coupon rouge et blanc, hérité d’une toute autre époque…

    Je ne savais pas trop quoi en faire.

    Merci pour ces idées, messieurs 🙂

    J’en ferais au moins un bermuda pour Monsieur, et pour moi, en restant dans l’esprit pirate… un pantalon à pont ?

    • Julien Scavini 25 juin 2021 / 13:00

      Pourquoi pas. C’est une superbe étoffe en rouge et blanc aussi !

  6. François 24 juin 2021 / 17:41

    J’ai un beau pantalon seersucker bleu ciel et blanc (classique) mais je suis toujour indécis quant aux souliers à porter avec.
    En plein été, des mocassins veau velours bleu marine, mais si je devais porter des derby ou richelieux en cuir lisse ? Vous choisiriez quoi ?

    • Julien Scavini 25 juin 2021 / 13:01

      Je choisirai un beige léger. Une couleur de veau-velours naturel, moins foncé que l’habituel tabac. Marine c’est un choix de contraste fort. Un choix de contraste doux serait intéressant .

Répondre à François Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s