Au dos d’un pantalon, petites découpes spécifiques

Petit sujet ce soir pour répondre à la demande d’un lecteur concernant les petites découpes présentes au dos d’un pantalon. Les avez-vous déjà remarqués? Juste au dessus de la poche arrière, il y a une petite découpe qui remonte vers la ceinture. Il s’agit d’une pince réalisée dans le tissu :

Elle permet de diminuer le volume du pantalon, qui est obligatoirement plus large au bassin qu’à la taille. Normalement, la plupart des pantalons disposent d’une petite pince au dessus de chaque poche. Elles aident à gérer le volume du fessier et à faire en sorte que le pantalon « emboite » le porteur, comme on dit. Sur ce vieux patronage, remarquez l’encoche profonde en haut du panneau du dos, en forme de coin, dont la « soudure » permet de serrer la taille :

Il existe quelques coupes qui présentent deux pinces sur chaque dos. Soit quatre pour un pantalon. Ce faisant, le volume au fessier est plus important et le modèle plus confortable. Les modélistes se méfient toutefois généralement de donner trop de bassin. Ces petites pinces, lorsque doublées, donnent beaucoup de volume ce qui peut aussi nuire à l’allure générale. C’est un choix.

Généralement ces petites pinces finissent précisément dans les passepoils de la poche comme on peut le voir sur les photos précédentes. La pointe est prise dans la couture de cette poche. C’est fait exprès. Car la tête de la pince, cousue à la machine, peut avoir le défaut de se défaire avec le temps, et la pince se délite. Au moins, lorsque la poche tombe pile à cet endroit, la pince ne se défera pas.

Et encore. Il m’est arrivé de voir des pantalons portés si serrés que même ces petites pinces avaient éclatées.

Au devant en revanche, jamais de petites pinces cousues ainsi. Jamais. Des plis pincés, qui se développent et apportent de l’aisance et du style oui. Mais pas de petites pinces cousues, sauf sur quelques modèles féminins par choix du styliste.

Le jean lui a opté pour une coupe radicalement différente. Le jean est un vêtement robuste, de travail, qui ne peut se permettre de tels raffinements. Comme je l’ai dit, ces petites pinces peuvent se défaire. De surcroit, à la fabrication, elles prennent un peu de temps pour être bien cousues. Pour le jean donc, les tailleurs de l’époque ont décidé de supprimer ces petites découpes et de mettre à la place un gros panneau, coupé en forme, c’est à dire galbant le vêtement lorsque cousu. La couture n’est pas une petite encoche verticale en forme de coin, mais une grande balafre horizontale, comme ci-dessous :

Voilà donc pour ce petit sujet. Belle et bonne semaine, Julien Scavini

8 réflexions sur “Au dos d’un pantalon, petites découpes spécifiques

  1. Jean-Baptiste 28 mars 2022 / 21:59

    Bonjour,
    Merci pour ces précisions. Que pensez-vous des pantalons sans poche arrière : est-ce plus élégant qu’avec, ou une simple coquetterie ? (je crois me souvenir que ces poches ne sont rien de plus que décoratives…)
    Merci d’avance.

  2. Jean-Baptiste 29 mars 2022 / 20:47

    Bonjour,
    Merci pour cet article.
    Que penser des pantalons sans poche arrière : est-ce plus élégant ? Est-ce fantaisiste ?
    Je vous remercie d’avance pour votre éclairage.

    • Julien Scavini 4 avril 2022 / 16:17

      Sans poche, pourquoi pas, comme les pantalons anciens. Parfois, j’ai entendu dire que cela faisait plus féminin… Why not.

    • Julien Scavini 25 avril 2022 / 19:02

      Sans poche, c’est peut-être un peu féminin. Mais pourquoi pas !
      Les pantalons d’homme du début de siècle n’en avait pas toutefois.

  3. Éric B 29 mars 2022 / 21:33

    Bonjour,
    Les pinces cousues peuvent exister sur le devant du pantalon, au niveau du pli ou plus près des poches. Le tailleur Cyril Castle le faisait pour Roger Moore et Brioni aussi quand les pinces sont passées de mode.
    https://www.bondsuits.com/darted-trousers/
    Bien cordialement,
    Éric B.

    • Julien Scavini 4 avril 2022 / 16:16

      Pas faux, c’est vrai !

    • Julien Scavini 4 avril 2022 / 16:16

      Et d’une certaine manière, la poche cavalier permet de dissimuler une petite pince.

      • Eric B 5 avril 2022 / 09:14

        En effet ! à la même source, on voit que le pantalon à poches cavalières de Sean Connery dans « On ne vit que deux fois » en a ainsi que les nombreux pantalons avec ce type de poches de Roger Moore dans « Amicalement vôtre ».

Répondre à Julien Scavini Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s