Chez Tom Ford

Mais que fait donc ce créateur sur Stiff Collar ? Je me le demande aussi à la vue des fripes et autres caches sexe qu’il dessinait pour la maison Yves Saint Laurent entre 2002 et 2004. Mais le fait est qu’il a changé quelques peu depuis.

Le rénovateur de la maison Gucci a créé la maison Tom Ford il y a quelques années maintenant, avec les parfums d’abord il me semble, puis une collection complète de prêt à porter qu’il est, au passage, difficile de trouver. Le seul magasin en France pour trouver sa collection est Colette rue du Faubourg Saint Honoré à Paris. Alors pour les personnes de province qui ne connaissent pas cet antre de la fashionnista, sachez simplement qu’un gentleman n’oserez pas franchir la porte : produits, clientèles et musiques trop fortes dessinent une ambiance intelligentsia internationale douteuse,  voire navrante.
TomfordJSC
Quoiqu’il en soit, le prêt à porter Tom Ford, c’est intéressant ! Premièrement pour sa diversité, allant du costume au smoking en passant par le maillot de bain, et deuxièmement pour ses inspirations toutes classiques finalement. Les costumes notamment font la part belle aux flanelles, tweeds et autres laines skinshark, dans des coloris dignes de chez Hunstman. La nouvelle collection hiver propose de nombreux vêtements, plutôt classiques avec quelques réinterprétations, notamment le tartan avec un smoking. Sinon, les vestes sports en tweed à carreaux et les pardessus en laines sont de belle facture. A voir donc, sur son site, l’un des mieux présentés que je connaisse : Tom Ford .com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s