Question : une veste croisée seule

Un jeune lecteur vient de m’envoyer un sympathique courrier électronique pour me demander de l’aide. Un tailleur lui propose une veste croisée presque finie mais non récupérée, à sa taille, dans un beau fils à fils bleu pétrole Scabal. Mais hélas, il n’y a pas le pantalon. Alors que faire ? Voici pour faire simple, la question.

La transformer en blazer ? Difficile, car à la fois le tissu n’est pas convenable (trop fin et d’un bleu qui n’est pas marine) et aussi que les boutons dorés constituent une option non souhaitée. Voici un dilemme pas évident. Il serait logique de finir la veste avec de simples boutons en corne brune, mais j’ai peur de l’effet ‘veste dépareillée’ qui est souvent désastreux, disons plutôt totalement curieux.

De prime abord, il apparait comme sympathique de combiner cette veste avec un pantalon blanc, mais cette option a été jugée trop ‘croisette’, donc là encore, impasse. Un pantalon bleu ? Attention à l’effet costume dépareillé, ce serait vraiment du dernier goût. La seule option restant est le pantalon de flanelle, ou disons en fils à fils pour l’été. Une autre idée m’est alors venue : et si l’on utilisait des boutons gris pour coïncider avec la couleur du pantalon ? C’est une option peut-être intéressante ! J’ai même imaginé un instant la pose de coudières en suédine grise. Cela créerait un blazer sport au goût très italien. Il serait aussi envisageable de poser des boutons en métal argenté. Lisses si vous ne disposez pas d’armoiries personnelles, à l’instar du très austère M. Lévy !

Finalement, en faisant le dessin, j’ai trouvé cela curieux. J’ai continué en dessinant des mocassins. D’abord en veaux-velours bleus, mais cela ne me plaisait guère. Puis avec des mocassins bi-colores bruns. En complément d’un pantalon gris clair, correspondant mieux au bleu pétrole, l’effet était intéressant. Et donc l’idée finale, des boutons en corne blonde. Finalement, c’est l’option la plus sobre, la plus élémentaire aussi. Qu’en pensez-vous ? Notre jeune ami lecteur sera intéressé !

Julien Scavini

8 réflexions sur “Question : une veste croisée seule

  1. TF. 9 juillet 2012 / 22:46

    Le pantalon blanc peut effectivement donner l’impression d’un effet ‘croisette’, mais il reste en tout cas une valeur sûre avec une veste croisée de ce type. Voir ici par exemple:
    http://ethandesu.com/post/7690653504/taka-in-summer-db-liverano-bespoke-at-the

    Et un pantalon type chino, dans un ton framboise/tomette ?

    Une flanelle légère dans les gris clairs peut enfin donner lieu à un excellent mariage avec cette veste bleu pétrole, je vous rejoins volontiers sur ce point.

    Les mocassins que vous proposez sont parfaites. On pourrait aussi suggérer des tassel loafers en veau-velours bruns ou des white bucks.

  2. Le Chiffre 9 juillet 2012 / 23:20

    En plus, j’ai droit à un article… C’est très aimable à vous 😀
    Des boutons d’une couleur bleue ton sur ton (un peu comme pour ceux d’une veste de costume) auraient ma préférence, ainsi que le pantalon gris.
    Et -histoire de corser un peu plus le problème ^^- la veste en question serait un 4×1 ou un 6×1, et serait portée avec des richelieus noirs/bruns foncés et une chemise unie blanche/ bleue ciel -n’en déplaise au Chouan 😉

  3. PB 10 juillet 2012 / 08:13

    Excellent choix que cette combinaison veste croisée bleue et pantalon gris, bien évidemment. Je reste toutefois mal à l’aise à la vue d’une veste croisée portée sans cravate.

    • Le Chiffre 10 juillet 2012 / 13:55

      Rassurez-vous, même si le dessin de Julien est très chic, je ne conçois pas l’ensemble sans une cravate ou un noeud pap.

    • MK 24 février 2014 / 13:09

      Et foulard pourrait très bien faire l’affaire non?

  4. Xavier 10 juillet 2012 / 14:53

    Bonjour,
    Même si je lis régulièrement ce blog, je ne fais pas partie des « traditionnels » et suis plutôt apte à transgresser.
    Comme vu dans un autre blog (http://to-the-manner-born.blogspot.fr/2012/07/i-spy.html), je conseillerais le look de M. Ralph Lauren à Wimbledon : avec un pantalon jaune pâle (le blanc me plaît aussi, je l’avoue, malgré le côté croisette).
    Pour ce qui est des boutons, soit « bois » soit blanc, avec poches plaquées, voici ce que j’en ferais…
    Bien sûr, il ne s’agit que d’un avis et qui plus est du mien, à vous de composer !

    • Grégoire 3 septembre 2013 / 21:06

      J’accepte avec joie votre accord bleu pétrole/jaune pâle… Avec une chemise bleu ciel ou blanche unie en popeline, et des richelieux en box marron bout golf ou des tasses loafers veau-velours marron, je trouve l’ensemble très élégant… Avec un foulard ou un nœud pap…
      Merci pour cette belle illustration cher Julien,
      Amicalement votre,
      Gregoire

  5. MK 24 février 2014 / 14:41

    J’ai bien apprécié la combinaison.même si je préfère une couleur de pantalon plus vif… Pour les chaussures qu’est ce que vous porteriez? Quelle couleur? et pour les chaussettes?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s