Un rare cas de noir élégant

On ne le dira jamais assez souvent, le noir, ça ne se fait pas ! Sauf dans deux cas bien particuliers : les habits – du soir comme la queue de pie ou le smoking, ou du jour comme la jaquette – et les vêtements de deuil. Mais ces deux catégories de vêtements tombent un peu en désuétude… Pourtant, il est un troisième cas où je trouve le noir parfaitement élégant : le grand manteau de ville.

Il se trouve que j’ai un vieux manteau noir complètement usé que je mets beaucoup l’hiver avec le costume. Je préfère en effet réserver le manteau raglan camel et le polo-coat aux tenues un peu plus sport. Et j’ai passé l’hiver à me demander quel manteau de ville je me couperai pour la prochaine saison.

Deux options classique s’offrent aux élégants dans ce cas : le manteau anthracite ou le manteau bleu marine. Alors j’ai fait quelques test dans le métro et regardé les gens autour de moi. Je suis arrivé au constant que l’anthracite avait une petite tendance à ternir. Par contre le bleu marine est très lumineux ! En revanche, le manteau bleu marine sur un costume gris ne constitue pas l’idéal, et vise versa.

Côté mode, une marque que je ne citerais pas commençant par un K et finissant par un S a beaucoup édité cette saison des manteaux noirs à cols fantaisies en fourrure. Si la qualité est terrible, les idées n’en restent pas moins valable. L’avantage d’un manteau noir, c’est le rappel immédiat des souliers noirs. Cela donne un ensemble d’un minimalisme et d’une netteté assurée. Mais alors un manteau tout noir ? Non, ce serait trop triste seulement. J’ai alors repensé à ces fameux manteaux K…..S.

manteau noir

Sur un manteau noir intégral, l’idéal est de recourir à un couvre-col en velours noir. Cela crée un dialogue de texture et un effet de tons intéressant qui rehaussent l’ensemble. Il est également possible de poser des parements en bas des manches dans le même velours. Ainsi, on évite l’effet croque-mort.

De même, je me suis aperçu grâce à mon vieux manteau noir que le port de gant noir (en plus des souliers noirs) n’est vraiment pas heureux. C’est la goutte de trop. Je conseille dès lors des gants gris ou beurre-frais, ou encore bleu marine, si vous êtes en bleu marine dessous. Car c’est la tout l’intérêt du manteau noir, il s’associe aussi bien avec les costumes gris que bleu marine. Ce sont les souliers noirs qui font la jonction.

Je sais évidemment que cette prise de position va en fait rugir plus d’un. Je la tente, rappelant que le manteau noir est un classique des soirées, avec la cape. C’est en effet le seul manteau que vous pourrez enfiler sur un smoking. Et comme l’hiver, il fait nuit quand on part de chez soit, et nuit quand on y rentre, tout va bien 😉

Question détails supplémentaires, pensez aux dos à complications avec des pinces, aux martingales ou aux poches particulières…

Julien Scavini

10 réflexions sur “Un rare cas de noir élégant

  1. Christophe 25 mars 2013 / 21:40

    Allez, je me salis la bouche : The Kooples, n’est-ce pas ? 🙂

  2. Hebe 26 mars 2013 / 05:27

    Bonjour,
    Pour le manteau, à mon avis, rien ne vaut un pied-de-poule. Petit, hein, pas un pied-de-coq!
    Hebe

  3. Le Chiffre 26 mars 2013 / 18:48

    Pas d’accord ! 🙂 Personnellement, je ne vois pas quel est le problème si l’on porte un manteau marine avec un costume gris (c’est la même association de couleurs que pour un blazer !). L’association inverse peut un peu étonner, soit, mais bon rien de choquant. Le gris et le bleu marine vont bien ensemble, de manière générale. Enfin le port de gants noirs, si les chaussures le sont aussi, me paraît aller avec un manteau de n’importe quelle couleur. Comme couleur de manteau du soir, le bleu marine est passepartout et tout à fait correct. Pour pousser un peu plus le formalisme, à porter avec un smoking par exemple, un pardessus bleu nuit -de type Chesterfield croisé ou droit, si possible- me paraît superbe.
    Le manteau noir me paraîtra toujours triste, morne, funèbre, à moins d’être coupé dans un tissu particulier. Et je trouve que les parements en velours noir ressortent bien mieux s’il y a contraste ; si le manteau est marine ou anthracite par exemple. Quant aux parements de velours aux manches, c’est un peu too much pour moi… très néo-edwardien !
    Alors le manteau noir, soit, mais pour un enterrement… ou avec un habit… là je veux bien 😉
    Cela dit j’aime beaucoup votre illustration -peut-être parce que le manteau me paraît plus anthracite que noir !

    Par contre comme vêtement qui se prête très bien au noir, il y a aussi le stroller non ?

    • Julien Scavini 26 mars 2013 / 19:14

      Au fond je vous rejoins assez, et votre commentaire apporte un belle mise en relief de ma proposition !

      Vous mettez aussi dans le mil avec l’accord gris/bleu du blazer. Je prends.
      Pour les gants gris, je voulais dire si et seulement si on porte déjà un manteau noir. Là c’est trop de sombre 😉

      De toute manière, chacun aime un manteau différent ! On verra la semaine prochaine alors les deux autres exemples. Je reprendrai votre commentaire comme trame !

  4. Xavier 29 mars 2013 / 16:41

    Il serait judicieux à mon sens, de nuancer quelque peu ses avis. (Le noir est réservé aux enterrements…) J’ai souvent constaté qu’un costume noir, bien coupé évidemment, est d’une élégance rare chez un homme grand et élancé. Chez ce type d’homme, le noir confère une stature supplémentaire, un air de grandeur qui fascine. L’association du noir et du bordeaux par exemple, est sublime. Pour un physique quelconque et sans allure, le noir sera mal perçu, mais chez un individu svelte et gracieux, aux cheveux noirs, il sera l’une des couleurs les plus avantageuses. Au regard de notre triste époque, la phrase de Baudelaire libère tout son sens : « Nous célébrons tous quelque enterrement »…

    • Julien Scavini 1 avril 2013 / 11:47

      Il est possible de nuancer lorsque l’on relativise un point de vue. Pour ma part, classiquement, le noir n’entre pas dans la garde robe courante.

  5. Le Chiffre 30 mars 2013 / 00:21

    Au fait, le noir ne vieillit-il pas très mal -décoloration progressive ? Ou ce qui est vrai d’une chemise ou d’un polo est-il différent pour un manteau ?

  6. Erichtonius 20 avril 2013 / 08:14

    Tout dépend du manteau et de la manière de le porter. Un manteau noir peut être infiniment élégant ! Peut-être pas dans la journée, mais le soir, pour sortir, droit ou croisé, mais assez long, je le trouve toujours plus habillé que le gris, qui dans la nuit est terne, et le marine, qui ne convient pas toujours non plus. On ne porte plus guère de smoking, mais, le soir, un beau manteau noir reste peut-être la pièce qui habille le mieux un homme. Le noir est la couleur du soir, il n’y sera donc jamais déplacé.

  7. Jacques 20 mars 2015 / 09:28

    Bonjour, merci pour ce magnifique site. Est-ce que les deux poches l’une au dessus de l’autre, la plus en haut étant plus petite, comme pour ce modèle, cela a un nom ? et savez-vous d’où cela provient ? Merci.

    • Julien Scavini 20 mars 2015 / 10:38

      Poche ticket je crois !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s