Le blazer pour les quatre saisons

 Je voyais la semaine dernière un bon client pour réfléchir à l’évolution de sa garde robe et quel chantier mettre en route. Ne portant pas beaucoup de costumes, les réflexions que nous menons tournent le plus souvent autour de vestes seules. Mais détail important, des vestes pas trop sport, donc plutôt discrètes, évitant les grands carreaux et autres écossais, presque une gageure.

Nous regardions un magnifique tissu violet foncé dans une belle liasse de cachemire peau de pêche. Puis en tournant les échantillons, nous avons aboutis sur un beau bleu marine. Superbe. Seulement lui dis-je, « nous avons déjà fait un blazer, souvenez vous, dans un natté un peu épais ». « Et alors » me rétorquât-il ? « Au fond, on peut avoir un blazer par saison… »

Je n’y avais jamais vraiment pensé, mais la remarque a du sens. Cette veste – qui fait l’objet d’un article que j’ai écrit pour Monsieur ce mois-ci – est assez versatile. Pratique en beaucoup de circonstances, elle est parfaitement urbaine grâce à une tonalité sombre et discrète. Les boutons dorés ne sont pas obligatoires, bien qu’un jeu de boutons un peu différent de celui du costume soit toujours préférable.

Donc un blazer pour chaque saison ? Alors il est sûr que ce beau cachemire bleu marine était idéal pour l’hiver. Chaud et moelleux.

A.01 Layout _ Layout

Quelles matières pourrait-on alors conseiller suivant la saison ?

  • Hiver > une grosse flanelle ou un épais cachemire en trois boutons
  • Printemps >  un natté à gros grain, un peu chaud et mais non doublé, en deux boutons
  • Eté > une toile aérifère de laine froide, non doublée, en deux boutons
  • Automne, une serge à peine peignée, pas trop épaisse en trois boutons

Vous complétez cela à chaque moment de l’année avec deux ou trois pantalons appropriés, gris, beige ou de couleur ; en laine froide l’été, coton gratté à l’automne, velours en hiver sans oublier la flanelle et l’affaire est dans le sac ! Le bleu va avec tout, que ce soit une harmonie à l’anglaise en association du gris ou une palette à l’italienne avec les marrons.

Et l’avantage : un même bleu marine, très classique dans les liasses des drapiers, peut se présenter sous une infinité de finitions et tissages : toile ou twill, sec ou flanellé, fin ou épais, laine ou soie ou cachemire etc… Ou comment à partir d’une même pièce diversifier sa penderie en gardant de la cohérence tout au long de l’année !

18 réflexions sur “Le blazer pour les quatre saisons

  1. Christophe 8 octobre 2013 / 08:16

    Voilà une excellente idée ; merci M. Scavini.

    Mais dites-moi… Elle ne serait pas un peu courte cette veste ?…

    Alors comme ça on suit la mode ? 😀

    • Julien Scavini 8 octobre 2013 / 21:27

      éhéhé La photo – la base du dessin – était avec une veste courte… que j’ai un peu allongé, mais je m’en suis rendu compte après, pas assez…

  2. Emmanuel 8 octobre 2013 / 20:18

    Superbe article qui donne des idées. Merci et à bientôt.

  3. Le Chiffre 8 octobre 2013 / 21:46

    Et la veste a également un cran de revers et un point de boutonnage très haut placé 🙂

  4. Frédéric 11 octobre 2013 / 18:08

    Quand préconisez-vous le port de boutons dorés?
    Merci

    • Julien Scavini 12 octobre 2013 / 16:56

      A vrai dire tout le temps. Chaque blazer devrait en avoir. Seulement certains n’aiment pas. C’est pourquoi des boutons en corne blonde peuvent faire l’affaire. Pour ma part, j’ai opté pour des boutons de cuivre, plus discrets que le doré !

  5. Bruce 17 octobre 2013 / 11:20

    Merveilleuse mise que voici ! Joli dessin ! La cravate, cachemire, madder ?

  6. Rogier Creemers 14 novembre 2013 / 10:24

    Juste une petite question: quel tissu cachemire avez-vous utilisé pour le blazer?

    • Julien Scavini 16 novembre 2013 / 15:57

      Cachemire peignée, type ‘cashmere blazer’ chez Loro Piana ou Holland & Sherry.

  7. Namar Salif B. Ustache 18 mars 2016 / 05:53

    très belle article , en parlant de blazer justement je me demandais a partir de combien blazer ( de façon raisonnable pour un débutant ) commence t »on a avoir une certaine versatilité et une synergie naturelle dans sa garde robe ?

    • Julien Scavini 19 mars 2016 / 12:28

      Deux, un pour toute l’année et un léger pour l’été 😉

  8. APPARU 19 mars 2016 / 16:37

    Bonjour, une petite question , que pensez vous de l’association pantalon velour noir avec un blazer bleu marine

    • Julien Scavini 30 juin 2016 / 09:31

      Que c’est curieux 🙂

  9. Guillaume 30 juin 2016 / 07:26

    Mr Scavini bonjour,

    Je désespère trouver un blazer léger pour la saison estivale, sauriez vous s’il vous plaît me conseiller quelques marques de prêt à porter?

    Hormis les grandes marques aux prix tout aussi grands, et les marques bas de gamme à la qualité médiocre, il y a un fossé entre les deux, et dans lequel je me perds.

    D’avance, merci.
    Guillaume

    • Julien Scavini 30 juin 2016 / 09:31

      Je crois que Boggi conçoit de jolies vestes légères !

  10. Antoine 9 novembre 2016 / 15:45

    Bonjour M. Scavini,

    Un 480g en flanelle bleue fera t’il un bon tissu pour un premier blazer d’hiver ?

    Merci

    • Julien Scavini 9 novembre 2016 / 16:44

      Ah super. Un peu lourd même, les manteaux en laine Loro Piana font 480grs justement 🙂
      Méfiez vous

      • Antoine 9 novembre 2016 / 17:45

        Aïe, je pensais que ça pourrait convenir pour un blazer d’hiver, lisant dans la littérature que les anglais aimaient travailler de tels tissus même pour des blazers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s