18 réflexions sur “Comment peut-on !

  1. Cauwe 24 mars 2016 / 17:44

    Je pense que quelques siècles auparavant son tailleur aurait été envoyé aux galères…
    Je propose qu’aujourd’hui il soit radié de l’ordre des tailleurs et le conseiller « Com/image » viré….

  2. Balthazar RoiMage 24 mars 2016 / 18:09

    Notre président est à l’image de notre époque… ni plus ni moins mais avec une visibilité plus évidente et donc choquante.
    Le comité Colbert (les 100 plus grandes marques françaises du luxe et de l’artisanat d’art) doit être ravi !
    « L’être d’un existant, c’est précisément ce qu’il paraît. »
    Citation de Jean-Paul Sartre ; L’être et le néant (1943)

  3. Twipeep 24 mars 2016 / 19:49

    Dire qu’il aurait pu être habillé par vous Julien… (Si l’on en croit la rumeur)

  4. Josiane 25 mars 2016 / 08:16

    svp ,envoyez lui votre carte de visite !!

  5. Celine 25 mars 2016 / 09:33

    Bonjour M. Scavini,
    Je lis d’habitude vos articles très détaillés. Pouvez éclairer les novices comme moi ? Après avoir longuement observé les photos, j’en conclus que le souci porte sur le bas des pantalons de M. Hollande ? Je suis également surprise de ne pas voir le crédit des photos.
    Belle journee

    • Julien Scavini 25 mars 2016 / 15:41

      Pas de pantalon, repassage général, veste courte et fermée, effet rôti bardé garanti 😉

  6. Augustin 26 mars 2016 / 18:30

    Si un amateur comme moi reste sans voix devant ces clichés désolants, je n’ose pas imaginer quel doit être le sentiment des pros…
    Le froissage excessif et disgracieux en haut des jambes est-il dû à une réunion assise un peu trop longue ? À la matière du pantalon ? À une coupe étroite ?
    Mais alors l’ourlet… Je comprends qu’on puisse se retrouver un peu à l’étroit dans une veste apres quelques semaines de mal bouffe, mais M. Hollande ne s’attend plus à grandir tout de meme !?!

  7. Quentin 27 mars 2016 / 11:07

    La dernière photo est extrêmement parlante ! La mise du grand monsieur est parfaite comparée à celle de notre président. Peut-être M. Hollande n’avait-il rien d’autre à se mettre ce matin-là ?

    • Julien Scavini 28 mars 2016 / 15:42

      Je ne vois que ça en effet :=)

    • El-Jibe 26 avril 2016 / 17:38

      Le grand monsieur est le roi d’Espagne…

  8. RoSaCe 29 mars 2016 / 23:40

    Il ne faut pas être trop dur avec notre président. Le Roi Felipe d’Espagne n’a eu qu’à s’habiller, sauter dans un avion et arriver à l’Elysée, tandis que Francois Hollande a du ramasser son falzar qui traînait sur le parquet de l’appart à sa meuf rue du Cirque, enlever les miettes de croissant qui restaient dans les plis, monter sur son scooter en fermant bien sa veste pour ne pas prendre froid (un président enrhumé, ça fait tout de suite mauvais genre, surtout quand on reçoit des grands de ce monde, comme, je le rappelle, le Roi d’Esoagne), et enfin arriver à l’Elysée juste à temps pour accueillir son hôte. Forcément mieux fagoté, comme il n’avait que ca à fiche. Alors il faut comparer ce qui est comparable

  9. gabrieldecalomnie 30 mars 2016 / 11:24

    Bonjour à tous,
    On ne peut qu’être d’accord avec l’ensemble des critiques formulées à son encontre par contre, la dernière photo est soit retouchée, soit prise avec un angle volontairement au désavantage du chef de l’état. Il mesure 1m73 soit 3cm de plus que Letizia Ortiz. Même avec des talons, elle ne peut pas avoir l’air de le toiser de 20cm. Mais je vote pour une mission conseil de votre part auprès de l’Elysée. 😉

    • Twipeep 30 mars 2016 / 11:32

      Elle porte des talons vraiment grands (je dirais presque 10 cm), la photo est prise d’assez bas, et il y a la coiffure en plus. Non, je pense qu’elle le dépasse de dix cm au plus… Mais pas vingt (elle le dépasse de moins d’un front).

      On est sûrs qu’il mesure 1 m 73 ? Ça me semble grand tout de même…

  10. Charles 31 mars 2016 / 11:29

    Je crains, hélas, que le ridicule de la photographie avec le couple royal espagnol, n’a que peu à voir avec la taille de François Hollande.
    Pour reprendre un autre billet du Chouan, (de l’élégance, de l’allure http://lechouandesvilles.over-blog.com/article-30878432.html ), François Hollande, n’a certes pas d’allure – sans doute, n’y peut-il rien – , mais pourquoi diable aggrave-t-il systématiquement son cas, avec ses mises à la fois excessivement austères (la fonction n’excuse pas tout) et pourtant parfaitement débraillées ? Ajoutées à un visage naturellement jovial, l’effet comique est inévitable.
    Et au cas d’espèce, le contraste avec Philippe d’Espagne, qui a non seulement de l’allure, mais également une élégance incontestable dans son costume aux dimensions parfaites, taillé dans un tissu pas tout à fait bleu marine (et donc moins formel que celui de François Hollande) rehaussé par une cravate de couleur vive, est cruel pour notre Président, peu importe d’où la photo est prise.
    En définitive, je pense que par son allure toujours déplorable, François Hollande, qui voulait pourtant mettre en avant l’industrie textile française, fait à chaque apparition publique le plus grand mal à son habilleur (Smuggler, je crois). Mais le personnage est-il à un paradoxe près ?

  11. Pierre 6 avril 2016 / 09:21

    2 remarques :
    – Je pense que c’est totalement voulu. Pour marquer une « rupture » avec l’image des mises soignées associées à une certaines classe sociale. C’est l’image du « Président normal ».
    – Je m’étonne de la remarque sur la veste fermée. Pour moi, une veste DOIT être fermée. Mais elle doit être bien coupée / adaptée à la morphologie.

    • Fox 7 avril 2016 / 06:56

      Certes, en extérieur une veste doit être fermée.
      Néanmoins, le dernier bouton d’une veste droite est à laisser ouvert. C’est aussi valable avec un gilet. Cette règle est attribuée à une erreur Edward VII.
      Plus précisément, sur une veste deux boutons, le boutons du bas doit être laissé ouvert. Le Roi connait cette règle sartoriale. Le guignol à ses cotés, non. (Puisque cela semble être une constante chez lui.)
      Encore une fois, comme c’est une règle, il y a des exceptions. Par exemple, j’ai vu plusieurs photos du président Kennedy qui fermait le bouton du bas et non celui du haut. Mais il s’agit ici d’un « twist », apporté par quelqu’un qui brise volontairement une règle qu’il connait. Point question d’ignorance.

      • Julien Scavini 7 avril 2016 / 17:24

        Dans les années 60, les tailles développaient des coupes que l’on fermait en haut et en bas. Gilbert Bécaud ou Yves Montand avaient des vestes dans ce goût là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s