Le col en velours

L’hiver semble s’installer plus vite qu’on ne l’aurait souhaité. Hélas. La saison du manteau est déjà lancée à la boutique. Il faut dire que plus le temps passe, plus les clients pensent à passer commander tôt. Compte tenu des délais, un manteau décidé en décembre ne sert pas à grand chose hélas.

Lors de la commande, il est souvent question du col, en velours ou pas? Je dois dire avoir été pendant très longtemps étranger à ce goût que je ne connaissais pas. Mais je constate qu’il est assez commun et que beaucoup de messieurs me posent la question, même si a priori, ce n’est pas leur goût spontané. Un marqueur de l’anglicisme des français en matière vestimentaire? L’idée est assez ancrée : un beau manteau aurait un col de velours. Vrai ou faux?

ILLUS140

Le mythe dit que les aristocrates anglais ont inventé cet usage stylistique comme une marque de souvenir envers les nobles français étêtés à la révolution. Je pense qu’il n’en est rien l’histoire l’atteste. Sauf qu’elle ne donne pas de raison. A mon avis, c’est tout simplement pour une raison pratique que cette mode est apparue. Les manteaux lorsqu’ils sont beaucoup portés ont tendance à s’élimer au bord du col. La raison principale est le frottement contre l’écharpe qui crée une abrasion. Les millions de petits mouvements du cou au cours d’une vie de manteau érodent le bord du col. Comment remplacer celui-ci? Soit le tissu n’existe plus, soit le nouveau tissu n’est pas de la même teinte. En posant une pièce de velours, on résout cette question. Un peu comme une coudière maquille un trou dans une manche. Le velours peut se remplacer souvent pour toujours garder au manteau une allure impeccable. Ça c’est aristocratique!

Dès lors le truc du tailleur devient une mode, plus ou moins marquée suivant les époques. Alors peut-on faire un manteau avec un col en velours dès le départ? Je dirais que oui, car c’est très élégant et raffiné. Le velours, dense et profond apporte une touche de dignité à un manteau, une marque statutaire intéressante.

J’aurais tendance à penser qu’il n’est pas nécessairement lié à une attitude décontractée ou formelle. Sur un manteau anthracite ou marine, poser un velours noir ou bleu nuit ne rend pas le manteau plus sport. Bien au contraire. Et à l’inverse, poser un velours marron sur un cover-coat olive ne le rend pas plus habillé. C’est donc un signe presque égale de mon point de vue.  Quant à l’idée de poser un velours d’une autre couleur que la dominante générale, je préfère laisser cela aux stylistes, je trouve que c’est un truc bien gratuit et excessif. La sobriété est la mère de l’élégance.

Bonne semaine, Julien Scavini

3 réflexions sur “Le col en velours

  1. Eri Sogge 23 septembre 2017 / 15:05

    Here is an extract, from a pointed commentary by Ian Jack in The Guardian, dated 20 December 2014, about coats with velour collars, a style favored by Nigel Farage:

    ‘What is it about Nigel’s coat? Bogus and unreliable?
    ‘When Jeremy Thorpe died earlier this month, I remembered his coat: slim-fitting and light brown, with a velvet collar in a deeper shade, it made him look slightly bogus and unreliable, which he turned out to be. Nigel Farage wears exactly the same kind of coat to the same unintended effect. Crombie’s catalogue describes it, or something very like it, as the Lovat Covert – “the most iconic Crombie overcoat of all … a mainstay of any gentleman’s wardrobe”. It has that nice feature, a ticket pocket, and multiple stitching at the helms to enable the purchaser to adjust the size if Sir so wishes. The price is £795, though you can buy cheap copies online for less than a tenth of that.’

  2. Fumeaux 3 octobre 2017 / 19:30

    Bonjour , Merci pour ce message avec un contenu très intéressant . Oui j aime aussi les cols de velours et finalement ces possibilités nous donnent encore plus de liberté de création !! Je suis couturière pour dames . J aimerai coudre un manteau pour mon mari ! Serait il possible de me faire un patron d après ses mesures ! Je vous paierai le montant nécessaire ! Merci pour votre réponse ! Marianne F.

    • Julien Scavini 5 octobre 2017 / 15:41

      Si j’avais le temps … :/ Le mieux que vous puissiez faire : aller dans un Emaüs ou autre friperie, trouvez un manteau à trois sous qui va bien et coupez le pour prendre le patron.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s