Nouvelle adresse de qualité à Paris

Jeudi dernier avait lieu au 37 boulevard des Capucines à Paris l’inauguration de la nouvelle enseigne de la maison Hackett. Cette nouvelle succursale qui s’ajoute à celle de la rue de Sèvres permet de découvrir l’ensemble de la gamme, au rez-de-chaussée les collections tweed et campagne, sponsoring et enfant (je tiens à saluer la qualité des vestes 3/4 ans qui sont hilarantes); au premier niveau les collections formelle, ville et mayfair (difficile de définir la différence entre ces deux lignes). Vous pourrez également découvrir la ligne en confection industrielle (et non pas de sur-mesure, nous ne sommes pas chez un tailleur (au sens de la loi française)).

Votre jeune serviteur avait eu la chance de recevoir une invitation (présentée sous la forme d’un mouchoir de pochette imprimé), ce qui fut l’occasion de sortir le chapeau melon! Outre la divine cave à whisky (nous nous souviendrons longtemps du single malt vingt ans d’âge) et les petits-fours anglais (saucisse sur lit de pommes de terre), cette petite réunion fut l’occasion de rencontrer deux héros modernes vénérés par Stiff Collar: Monsieur Jeremy Hackett himself et Monsieur Floc’h, dessinateur de son état (dessin). Nous avons aussi vu quelques acteurs, MM. Berléand et Arditi, quelques présentateurs de télévision plus ou moins connus et quelques journalistes, dont la très sympathique Suzy Menkes.

Dessin de Floc'h et Jeremy HAckett

Bref, Monsieur Jeremy. J’avais toujours entendu dire qu’il était sympathique et discret, les rumeurs ne s’étaient pas trompées. Gentleman courtois et distigué (pléonasme), c’est l’anglais typique tel qu’on se l’imagine. Il parle calmement, avec flegme dirait-on, pèse ces mots, et n’hésite pas à vous demander ce que vous pensez des produits qu’il vend et que vous portez. Sa devise pourrait être Silence et Dignité – Ordre et Service, je n’en doute pas! Il portait pour l’occasion un très beau costume croisé en flanelle épaisse, et des richelieus à bouts droits glacés JM Weston. D’ailleurs, j’en profite pour évoquer tristement le fait que la plupart des invités n’avaient fait aucun efforts pour se fagoter, et que l’état général des souliers ferait frémir n’importe quel amateur!

Monsieur Floc’h quant à lui est très connu des amateurs du magazine Monsieur qu’il illustre bien souvent, de même que les catalogues de la marque Breuer. C’est aussi un dessinateur émérite dont le travail en ligne claire est très réputé. Si ces personnages sont quelques fois forts chaloupés, à l’image des dessins de Bob de Moor, il a l’art et la manière de représenter les britons des meilleures années, dont le point culminant est la publication de Male Britannia. Stiff Collar lui dédit son travail, ainsi qu’à Ted Benoit, un autre héros du dessin franco-belge!

Pour en revenir à la boutique Hackett, l’exquise directrice de la boutique se prénomme Isabelle et l’une des vendeuse émérite est Malika, une perle rare que je vous conseille de vous mettre dans la poche! Allez y faire un petit tour, pour le plaisir des yeux d’abord, le personnel n’étant pas avare de conseils.

6 réflexions sur “Nouvelle adresse de qualité à Paris

  1. L'amateur professionnel 3 décembre 2009 / 00:06

    Hackett est à l’évidence l’une des maisons que j’apprécie le plus à Paris. Et je suis heureux de voir mon goût ainsi partagé. Sans grand rapport (quoique), j’ajouterai que je suis quant à moi particulièrement friand de vos dessins « ligne claire », qui contribuent à l’originalité et à la distinction de ce blog. C’est toujours un plaisir de venir « chez vous ».

  2. Harry Callahan 3 décembre 2009 / 11:27

    Je tiens toutefois à signaler que cette boutique ouvre alors que Hackett n’est désormais plus présent au sein de la boutique Old England. Un mal pour un bien?

    Hackett est aussi une maison que j’apprécie. De beaux produits, de belles collections; classiques avec des pointes d’originalité. Seul bémol: la longueur des manches des pulls. En taille Small, c’est hallucinant. Si bien que je dois faire retoucher/remailler les manches chez un retoucheur car il y a bien 10 cm de trop (!!)

  3. ducerf 3 décembre 2009 / 22:12

    Oui, Old England se retrouve libéré de ce corner trop commerçant qui l’encombrait auparavant. La poussière va pouvoir retomber sur les blazers Albert Arts à 2700€ 😉

    Quant aux pulls, je n’ai jamais constaté de problème, qui pour le coup en est un! Ils reçoivent maintenant pour les costumes des coupes Regular ou Small pour corriger les longueurs de manches, mais pas sur les pulls hélas.

  4. zalpano 9 décembre 2009 / 00:57

    hackett ca ressemble un peu ( beaucoup même) à la daube ralp lauren non??

    je ne comprends pas l’engouement pour hackett et autres enseignes du même acabit ( Ralph lauren, daniel crémieux, faconnable, smuggler , arthur & fox ..etc…)…!!!!

    j’eusse aimé que vous nous parliez de maisons comme Sulka qui n’existe plus en france ou de cording’s celebre enseigne et corner du casual chic et sport du vestiaire britanique ..

  5. ducerf 24 décembre 2009 / 13:38

    Cher Zalpano,
    effectivement, vous avez raison Hackett, c’est un peu comme RL, de pire en pire d’ailleurs. Mais Monsieur Hackett a toujours eu comme volonté de défendre le vestiaire traditionnel britannique… Certes, l’extension de son réseau le pousse à amoindrir la qualité, mais ça passe encore…

    Pour Sulka et Cordings, je ne connaissais que de nom sans jamais avoir vu leurs produits… Ils sont maintenant dans les favoris… Cordings m’a l’air très alléchant en revanche, très beaux complets.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s