La chemise, petites règles simples

Quelle chemise, avec quel costume. Telle sera la question du jour, dans la continuité de l’article de la semaine dernière.

L’accord d’une chemise – et de son motif – avec un costume, ou une veste – et de son motif – est un petit travail en soi. A priori, cette recherche esthétique est assez simple, et le bon sens souvent est plus utile que n’importe qu’elle règle. Mais évoquer ces dernières n’est pas superflu tant il est fréquent de voir des contresens formels. Le résultat immédiat est l’inesthétisme.

Rappelons des évidences. Un tissu de chemise, en coton, en lin et coton, ou parfois en soie, peut être uni, à rayures ou à carreaux (et ces dérivés comme le pied de poule ou le vichy). Ces motifs peuvent être plus ou moins visibles, le trait plus ou moins ‘gras’, le blanc plus ou moins dominant.

Commençons par les tenues de ville, coloris bleu marine ou gris, dans un premier temps. Avec une veste (ou un costume) unie, vous avez le choix : chemise unie, à rayures ou à carreaux. Le deux premiers choix sont les plus évidents. Du point de vue anglais classique, le carreau semble quelque chose de bien moins formel, donc de moins idéal pour une mise urbaine, de travail. Je privilégierai donc l’uni ou la rayure même si j’apporte au niveau du schéma une petite contradiction. A ce niveau, nous pouvons trouver les rayures fines, les rayures bâtons, les rayures multiples. La demi-lune des associations reprend les accords possibles en vous proposant des cravates.

Dans les bleus premièrement :

Puis dans les gris :Notons que les tissus dessinés ci-dessus sont à blanc dominant. C’est la plus classique des voies. De même, il sera possible d’associer quasiment toutes les couleurs de chemises avec des costumes unis bleu ou gris (avec toutes les nuances possibles). C’est la simplicité même. En ce qui concerne les cravates, c’est très simple. Les motifs peuvent être variés : club, pois, cachemire, uni, grenadines, tricots etc…

Voyons maintenant, avec des tissus de chemises un peu plus sport l’effet produit. Ici les motifs sont un peu plus ‘gras’, un peu plus visibles.

Passons maintenant aux costumes à rayures, rayures tennis d’abord (traduction de pin stripes), qui sont des rayures fines mais très visibles la plupart du temps. Maintenant que nous sommes en présence de rayures, il sera impossible – pour le goût classique – d’arborer une chemise à carreaux. L’accord doit être logique. L’uni s’accorde de tout, et les motifs s’accordent entre eux. Simple question de logique élémentaire. Donc, avec une veste à rayures, privilégions les chemises unies ou à rayures. Mais attention, le problème se corse un petit peu, car l’échelle de la rayure de chemise doit être en adéquation avec celle de la veste. Logique. Le plus simple est d’opposer le rapport d’échelle : rayures espacées / rayures serrées et inversement, mais pas seulement. Ce serait trop simple. Nous entrons ici dans des problématiques d’esthétique et même de goût personnel. Suivre à la lettre ces principes est possible. Mais vous pouvez bien les outrepasser, tout est une question d’assurance. Regardez le duc de Windsor et ses mélanges improbables. Sur la demi-lune des associations, j’ai proposé, dans la partie droite encadrée, un tel essai stylistique, à réserver aux plus aventuriers !

Et ensuite avec un costume à rayures craies (chalk stripes), souvent des rayures un peu plus fondues :En ce qui concerne les costumes à rayures, vous constaterez que j’ai essayé autant que faire se peut de ne pas multiplier les rayures. Ainsi, entre une cravate club et la veste, je préférerai l’uni. Et au dessus d’une veste et d’une chemise à rayures, je mettrai plutôt une cravate unie ou à motifs géométriques ou imprimés. Question la encore de retenue : ce n’est pas la peine de multiplier les effets !

Et si vous avez un costume de ville à carreaux ? Alors vous pouvez opter soit pour une chemise à carreaux, à petits princes de galles ou à pied de poule, soit pour une unie. N’est-ce pas élémentaire mon cher Watson ? Évidement, le plus ardu est de bien mélanger les échelles, et ce n’est pas toujours chose facile. Il arrive que le matin nous n’ayons pas toute notre tête et manquions de sens commun. Cela arrive et n’est pas rédhibitoire évidemment. Ça l’est beaucoup plus dans le catalogue des marques, où les mélanges idiots sont légions.

Donc on se résume :

veste unie > chemise unie / rayée / à carreaux > cravates toutes

veste à rayures > chemise rayée > cravate à pois ou motifs divers / > chemise unie > cravate club ou à pois ou à motifs divers

veste à carreaux > chemise à carreaux > cravate à pois ou motifs divers / > chemise unie > idem. On évite le club sauf si c’est dans un cadre sportif ou loisir et que le veste est adéquate, nous verrons cela la semaine prochaine.

Julien Scavini

12 réflexions sur “La chemise, petites règles simples

  1. Le Chiffre 5 novembre 2012 / 18:24

    Superbe ! On sent que vous avez passé du temps à faire cet article ; j’apprécie particulièrement les schémas en demi-lune, c’est original et très utile. Ca change des diagrammes en camembert sur la répartition du PIB…
    Par contre, pourquoi proscrire la cravate club avec un costume à carreaux ? Après tout, le prince de Galles, par exemple, est sensé être un motif plutôt décontracté, tout comme les rayures club. Pourquoi alors ne pas les associer ? Un croisé gris prince de galles (avec des carreaux pas trop larges) avec une chemise blanche ou bleu ciel et une cravate club (à rayures plutôt larges) , c’est superbe ! On peut rajouter une pochette blanche du reste, cela ne gâche rien !

    Cordialement.

    • Julien Scavini 5 novembre 2012 / 19:11

      Oui, du temps… Et vous avez raison, au fond il est possible de mettre un beau prince de galles comme celui représenté ci-dessus avec une belle cravate club. J’ai fait de l’excès de règles 🙂

      On pourrait aussi objecter, dans les deux à rayures et le tout premier, qu’une cravate club portée sur une chemise blanche crée un petit décalage sport/formel inadéquat… Cela demanderait plus de réflexion et d’améliorations !

  2. Thomas 5 novembre 2012 / 21:40

    Merci cher Julien
    Un article excellent qui combine plaisir de lecture et instruction. J’attend la suite avec impatience. Amitiés égyptiennes

  3. Victor 5 novembre 2012 / 21:52

    Brillant !

  4. ZanZi 5 novembre 2012 / 22:27

    Vos graphiques sont élégants et astucieux. J’attends avec impatience les versions « sport ».
    J’en profite pour vous remercier de nous faire partager votre passion (je vous lis depuis 2 ans).

    • Julien Scavini 6 novembre 2012 / 19:20

      Alors ça c’est drôle !!! Je ne connaissais absolument pas ces autres demi-lunes !!! Incroyable. J’avais seulement déjà vu des cercles ou camemberts sur le même modèle, mais pas ces demi la. Alors ça !

  5. misutsu 6 novembre 2012 / 16:03

    Un article très instructif. Merci beaucoup !

  6. Wouarnud 8 novembre 2012 / 16:50

    Merci M. Scavini, c’est trés intéressant. Sans doute influençé par 12 ans en Angleterre, je m’habille plus ou moins comme vous le suggéréz. Une question cependant, que je me pose souvent: Ma couleur étant le bleu, je m’habille souvent sur la partie gauche de votre première demi-lune (costume marine, chemises blanches/bleue unies), et cravates club marine ou rouge.
    Or, il faut bien le dire, j’ai souvent l’impression de ressembler à un steward de BA ou d’Air France, ou bien à un politicien New Labour. La combinaison de ton sur ton… sur ton fait un peu uniforme. D’un coté ca sied à mon profil de technocrate européen, de l’autre… ca sied à mon profile de technocrate européen, si vous voyez ce que je veux dire.
    Auriez-vous des recommendations un peu plus folles au niveau des cravates, par exemple?

  7. denahir 16 mai 2013 / 08:10

    très bon article, mais il me vient une question, peut on porter une chemise à rayure avec un gilet et un pantalon très habillé?
    merci d’avance 😉

    • Julien Scavini 20 mai 2013 / 15:28

      Pourquoi ne pourrait-on pas ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s