Les tenues de ville

Entamons la série annoncée la semaine dernière, avec les tenues de ville. Si l’on réfère à la tradition britannique, le gentleman ne s’habille pas en ville comme à la campagne. Poussons même un peu plus loin, il ne s’habille pas à la ville pour le travail comme à la ville pour la détente et les loisirs. Il existe une hiérarchie suivant les moments. Étudions ce matin la phase ‘en activité’, la semaine prochaine, ‘au repos’. Premièrement, les coloris urbains : restons simple avec le gris (et toutes les nuances – du plus formel, le noir et l’anthracite, au plus clair) et le bleu (marine et dit ‘midnight’). Ce sont les deux tons principaux :coloris urbains 1

Ils sont l’idéal pour commencer une garde robe ! Un de chaque. Ce sont des unis, qui peuvent être complètement unis ou légèrement fil à fil. La différence ? L’un est teint en pièce après tissage, l’autre, ce sont chaque fils qui sont teints avant tissage, d’où les nuances. Avec ce genre de tissu, il est indiqué de faire réaliser des ensembles ‘tout de même’, c’est à dire des costumes, deux ou trois pièces, c’est selon. Vous pouvez également sélectionner des laines avec des motifs de tissage : caviar, chevrons, puis rayures ou carreaux. Certains motifs peuvent être très fondus et seulement visibles de près (les faux-unis), d’autres très marqués. C’est votre goût qui préside à ce choix. coloris urbains 2Avec un tel costume, que mettre ? Pendant longtemps, la chemise blanche à dominée en ville. Puis les tissus plus colorés et à rayures sont apparus. Quelque fois, un col blanc permet d’apporter un bon contraste. Il me semble que la chemise doit rester discrète : couleurs pastelles, rayures fines etc… Évitez les rayures bâtons, trop franches, qui seraient plus ‘sport’. De même pour les carreaux. L’idéal est de pouvoir accorder les motifs : rayures avec rayures ou uni, carreaux avec carreaux ou unis. La cravate est à votre goût également, mais les plus raffinées sont peut-être les soies ‘madder’, petits imprimés discrets et autres pois. Les rayures clubs constituent en Europe continentale et aux États-Unis la sélection préférée des hommes. Pas au Royaume-Uni.

Les souliers enfin. Plusieurs options suivant les métiers. Dans ceux de la banque et de l’assurance et ceux – de manière plus générale – en relation directe avec des clients, le port de souliers noirs est de rigueur. Pour autant, il est possible de voir à travers les images d’Apparel Arts que le port de souliers marrons n’a jamais été proscrit totalement. De nos jours, le goût italien pousse nombre d’élégants à porter ces derniers, notamment avec un costume bleu marine. Pourquoi pas. C’est déjà sortir un peu de l’élégance classique, mais si cela est fait avec discernement…

Étudions la figurine du jour. Le costume est sombre (un caviar bleu marine). Pas de dépareillé ici. La chemise est simple, bleu ciel, dans une popeline ou un fin oxford. La cravate, dans les mêmes tons apporte un peu de fantaisie à l’ensemble. Les souliers sont noirs – préférentiellement des richelieus – et la pochette blanche complète l’ensemble. colori urbain

Les figurines d’Apparel Arts apportent des indications complémentaires. Des ‘intrus’ sont logés dans les images, lesquels ?

‘Ils’ brouillent les pistes n’est-ce pas ? Disons que la première image est un idéal. Dans la 2ème, l’un a la tenue adéquate, l’autre est certainement en repos : souliers marrons, port d’un pull-over (pas très formel pour le travail cette pièce). Dans la 3ème, des costumes dans les tons marrons ; un ensemble qui parait très sport, mais le port de souliers noirs nous indique que nous sommes dans un cadre professionnel. Peut-être sont-ils notaires ou médecins ? Cela expliquerait pourquoi le marron. Ils sont en effet dans des métiers moins formels (en dehors des signatures d’actes chez le notaire, tout est question de tact et de bon sens). Dans la 4ème, le premier personnage est tout à fait bien habillé du point de vue de l’article, quand le second adopte une mise plus ‘sport’. La 5ème est caractéristique. Peut-être sommes nous chez un notaire. Celui-ci porte un ‘stroller‘, très formel, car il doit recevoir des clients, alors que son clerc est simplement de marron vêtu. Question de hiérarchie, la encore.

Bref, voyez la quantité de possibilités qui s’offrent à vous. Loin de restreindre quoique ce soit, une simple étude montre l’étendue des usages. Mais si vous voulez rester simple, adoptez une mise similaire à l’illustration de Stiff Collar. Elle est l’expression de la règle. Les variantes, suivant votre goût, n’en sont que le piquant 😉

Julien Scavini

10 réflexions sur “Les tenues de ville

  1. franziskaner01 21 janvier 2013 / 13:31

    Bonjour M. Scavini,

    Ma lecture de référence en matière d’élégance masculine fut Tatiana Tolstoï, je gage que vous avez lu son ouvrage également.

    Or celle-ci, si j’ai bonne mémoire, proscrivait le noir dans les tenues de villes (même formelles), pour le réserver essentiellement aux enterrements. Je vois que vous ne partagez pas ce dogme ?

    • Julien Scavini 21 janvier 2013 / 14:16

      Ah je proscris également le noir. Mais faut savoir de quoi on parle en effet. Donc noir, seulement et seulement si c’est une jaquette ou un stroller. Dans les autres cas, pour le costume, oui pas de noir.
      Et non hélas, je n’ai pas encore eu le temps de lire ce recueil…

  2. JLM 21 janvier 2013 / 13:38

    Bjr, Que conseillez-vous comme premier costume pour commencer sa garde robe ? Plutôt marine ou anthracite ? La flanelle peut elle être utilisé pour un costume de ville ? Ou est-elle trop casual ? Cdlt.

    • Julien Scavini 21 janvier 2013 / 14:18

      Bonjour,
      La flanelle est très indiqué. Ce n’est pas un tissu sport à la base, mais bien un tissu de ville. Par contre, ce n’est peut-être pas la bonne option pour un premier costume. Après, bleu marine ou anthracite pour un premier costume, je vous laisse le choix !

      • JLM 21 janvier 2013 / 14:30

        Donc que conseillez-vous pour un homme grand et très mince. Les tissus lourds sont à privilégier après diverses lectures. Que conseillez-vous comme tissu (uni) pour mon type de morphologie ?

      • JLM 29 janvier 2013 / 22:28

        Une proposition peut être ? 🙂

  3. Le Chiffre 22 janvier 2013 / 00:30

    Ah ces figurines d’Apparel Arts… Des pantalons avec des bas à 25cm, de larges revers, des pinces doubles, une taille haute… Et des vestes avec des revers qui s’épanouissent sur une poitrine drapée, associés à des épaules viriles et bien marquées…
    Le rêve quoi 😀
    On en trouve des costumes comme ça en pap aujourd’hui ? ^^

  4. Michel 23 janvier 2013 / 11:58

    Bonjour,

    Le monde que vous décrivez existe-t-il encore ? Si oui, auriez-vous une adresse, je serai ravi de m’y rendre lors de mes prochaines vacances.

    Respectueusement

  5. Wouarnud 5 février 2013 / 15:42

    Petit commentaire M. Scavini sur le stroller; Dans les pays anglo-saxons, je crois que ce stroller a aussi conservé une place dans les occasions formelles autres qu’officielles, artistique et/ou mariages (qui elles appellent bien sur le morning suit ou white/black tie).
    Je parle par exemple des ceremonies rituelles (CoE, loges maconniques), les occasions universitaires (surtout a Oxbridge), les associations professionelles, etc… En bref tout ce que les touristes aiment bien quand ils visitent le Royaume-Uni. Aujourdui cette tenue s’appelle plutot « Masonic suit » il me semble.

    • Julien Scavini 5 février 2013 / 16:05

      C’est drôle que vous parliez de ça. Un monsieur est justement venu se renseigner pour un ensemble ‘stroller’, avec veste légère et pantalon à fines rayures, pour sa ‘loge’ …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s