La veste de cocktail

C’est la saison ! Et les mariés sont nombreux à visiter les échoppes des tailleurs. Si le costume classique, deux ou trois pièces se taille la part du lion, certains ont envie d’autre chose. Bien sûr, il y a la classique jaquette. Il y a aussi le smoking. Même si canoniquement le smoking est plutôt une tenue du soir, je ne suis pas particulièrement contre son port en journée pour une telle occasion. Il ne faut pas être plus royaliste que le roi, et un smoking, c’est très joli et c’est un bel effort pour changer un peu.

Au cours de la discussion au sujet du smoking reviennent souvent deux interrogations. La première concerne cette fameuse couleur noire et son utilisation en pleine journée. La seconde renvoie à la réutilisation de ce vêtement.

Porter du noir en pleine journée est en effet quelque peu curieux. En particulier si le mariage a lieu en plein été avec une forte dominante d’extérieurs (apéritif, diner). Cela renvoie à l’usage du smoking, qui est en effet un vêtement semi-formel (pour de ne pas dire complètement formel de nos jours), qui est plus en usage le soir en intérieur, opéra ou grand diner.

La matière du smoking permet pourtant son utilisation en extérieur en pleine chaleur. Car son drap est souvent constitué de laine et de mohair, le rangeant dans la catégorie des laines aérées. Car si le grain de poudre classique est 100% laine et souvent lourd, les drapiers proposent depuis longtemps des mélanges plus légers et frais.

Par ailleurs, si quelques élégants ont l’occasion de porter le smoking de temps à autre, pour des galas, des congrès ou même des soupers intimes, il est assez rare en France de sortir ce vêtement. C’est bien dommage du reste. Il y a donc deux catégories de messieurs : ceux qui savent immédiatement qu’ils auront souvent usage du vêtement et les autres, qui ont envie d’un costume de mariage différent de celui du travail mais qui se demandent si le smoking est bien indiqué.

Je leur conseille alors de s’intéresser à la veste de cocktail. En particulier s’ils me décrivent un mariage pas trop formel. Le principe est simple. On garde le principe du smoking : chemise blanche, pantalon (sans galon), souliers et papillon noirs. S’ils ont quelques moyens, on réalise la veste de smoking pour la mairie par exemple.

ILLUS100-1

Dans un cas et pour faire une économie sur l’ensemble, j’ai conseillé au jeune homme d’acheter un costume noir dans son magasin habituel, pour qu’il puisse l’utiliser au travail, et nous avons brodé sur le haut, c’est à dire la veste.

Car une fois vêtu ainsi, il reste le plat de résistante, la veste !

Notons que le pantalon peut être bleu nuit également.

Et là les possibilités sont infinies. Je conseille souvent de regarder quelques bons James Bond avec Sean Connery pour trouver l’inspiration.

Dans les années 60, ces vestes du soir étaient très à la mode. La matière reine était le shantung ! Il s’agit en fait d’un taffetas ou d’un doupion lourd de soie sauvage. Son effet cannelé (comme le reps de soie) et sa texture grossière et souvent irrégulière est très plaisante. La plupart du temps, le shantung est teinté de couleurs vives. Ainsi, une veste de cocktail en shantung peut être bleu lagon ou rouge rubis.

Cette veste peut aussi être réalisée dans un beau velours de coton et soie. Dormeuil en propose de très jolis par exemple. C’est un peu plus chaud, je le concède. Mais si la veste est destinée uniquement à la fin de journée et au diner, c’est sublime.

Pour être plus simple, il est possible de recourir à des tissus légers et des mélanges luxueux, comme le lin ou le lin et soie. Les drapiers proposent des quantités de tissus élégants pour réaliser des vestes. En France, les clients sont très frileux à choisir des couleurs ou des motifs un peu amusant. Pourtant, pour un mariage, c’est bien l’occasion de s’amuser !

Cette veste de cocktail peut avoir un col en pointes ou un col châle et pas de rabats aux poches. C’est simple et efficace.

Enfin, pourquoi est-ce que je trouve cette option intéressante?

1- Car elle permet de s’amuser avec une couleur et une coupe inhabituelle

2- Car elle permet d’utiliser une base simple (pantalon et souliers noirs, chemise blanche)

3- Car elle peut être réutilisée.

En effet, il est facile d’utiliser au quotidien le pantalon noir (je ne fais pas partie des gens qui portent cette couleur habituellement, et Stiff Collar se bat contre le noir. Mais mettre un pantalon noir au travail avec un col roulé anthracite n’a rien de déshonorant). Et la veste de cocktail fera merveille dans de nombreuses soirées, accompagnant aisément un jean si on veut. C’est une pièce forte et pas commune, certes. Tom Ford le premier a remis cette idée au goût de jour et de nombreuses stars d’Hollywood comme Ryan Gosling ont suivi, attirés je pense par le changement. Mais un changement élégant! Car quel plaisir de sortir un tel vêtement en certaines occasions, vous ne pensez pas? Bref, la porte ouverte à l’amusement. Il ne faut pas s’en priver !

Bonne semaine, Julien Scavini

8 réflexions sur “La veste de cocktail

  1. Gilles 16 mai 2016 / 20:07

    Excellente idée Julien ! J’espère que beaucoup de futurs mariés vous liront, cela éviterait les horreurs habituelles !

    • Julien Scavini 16 mai 2016 / 20:38

      Pour ma part, ceux qui me visitent ont toujours du goût. A part une ou deux idées saugrenues, on fait une saison très sobre !

  2. Gilles 16 mai 2016 / 20:43

    Évidement, je ne suis guère surpris par le fait que ceux qui vous visitent fassent preuve de goût. Après, il y a les autres, tous les autres…

  3. François-Xavier 16 mai 2016 / 21:50

    J’ai hérité d’une veste en velour des années 70. Couleur bleu nuit, poches à rabats et (très) larges revers sports…Pour ma part, cette pièce relève d’un véritable casse tête quant à son port. Il ne rentre ni dans la catégorie veste de cocktail (trop sport du fait des poches et des revers) ni dans la catégorie veste décontractée, le velours ayant une connotation très « soirée ». Qu’en pensez-vous ? A quelle occasion une veste se porte t-elle ?

    • Julien Scavini 19 mai 2016 / 16:26

      Moi j’essaierais quand même le soir avec le reste de la tenue, soit très smoking, soit sobre avec un pantalon bleu nuit et un papillon idem.

      Il pourrait être tenté de mettre les rabats de poche à l’intérieur, pour ne plus les voir.

      Les revers sont une gageure par ailleurs… Je ne sais quoi dire. Un couturier un peu expérimenté pourrait : les coupes à bord franc et poser une ganse tout autour pour faire un peu plus soirée. 150€ de modification amusante…

  4. Belinda 17 mai 2016 / 06:21

    un bel article pour une belle idée, simple et efficace, j’adore cette veste 😀

  5. Christian P 17 mai 2016 / 10:29

    Marrant, je vous en parlais hier 😉

  6. Philippe Muller 17 mai 2016 / 21:58

    Yet another inspirational post ! Merci pour cet article de saison. Soulignons tout de même que la veste « de cocktail » risque de vous faire confondre avec les extras qui assurent le service ce jour-là. Peut-être vaut-il donc mieux en réserver l’usage à une réunion intime, à un petit mariage entre amis, ou quelque chose comme ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s