Philip Mountbatten, duc d’Édimbourg

A une journaliste qui se hasardait à commenter la tenue du Prince Philippe, Karl Lagerfeld avait répondu qu’il n’y avait rien à redire et qu’il s’agissait d’un des hommes les mieux habillés au monde. Je suis tout à fait d’accord. Si j’ai écrit sur l’Empereur du Japon, le Prince Charles ou son grand oncle David Windsor, il ne m’était jamais venu à l’idée d’écrire sur le duc d’Édimbourg. Pour un livre que j’ai terminé (à l’état de manuscrit non édité), je m’étais dit qu’il serait formidable de trouver de nombreuses images de cet illustre élégant. Pour sa sobriété et son classicisme tout britannique. Une apothéose de style… digne ! Pas de tapage. Pas de ringardise. Pas d’excès. Pas d’ostentation. Juste des bons vêtements, bien coupés dans la plus pure tradition des tailleurs. La seule chose précieuse chez Philip était sa petite épingle à cravate avec la jaquette. Voire la fleur à la boutonnière. Cette petite pochette en liseré, toujours bien disposée dans la poche de poitrine résume à elle seule sa penderie. Stricte et raffinée. Une garde-robe assez idéale. Voici par thème un pèle-mêle de photos glanées sur internet. Une sorte de petit guide illustré du vestiaire masculin classique. D’une dignité hors du commun.

Les blazers

Je ne suis pas sûr de trouver son blazer croisé 2 x 8 particulièrement élégant. Celui au milieu, en flanelle bleu air-force est en revanche très sympathique. Remarquez deux fois ce pantalon greige, en gabardine unie. Peut-être un fin whicord sur la photo 2. Il en porte souvent avec ses tweeds.

Les costumes croisés

J’ai eu un peu de mal à trouver beaucoup de photos en croisé. S’il semble en porter pas mal dans les années 50 et 60, et en dehors des uniformes de la Navy, il semble avoir vite abandonné cette forme un peu classique et conformiste. Dans un esprit de modernité dynamique, même la veste trois boutons fut abandonnée au profit de modèles deux boutons, plus conformes à son esprit.

Les costumes droits

Passé 90 ans, il est évident que ses costumes devenaient un peu amples. Mais quel bonheur qu’il ait pu porter de si dignes habits jusqu’au bout. Le positionnement volontairement bas de son bouton accentuait sa grandeur et lui donnait beaucoup d’allure. Les clichés des années 60 et 70 sont particulièrement admirables. La photo en noir & blanc, saluant à la sortie d’une vieille demeure, est particulièrement élégante ! Une grande adéquation du physique et de l’habit.

Les jaquettes (morning-coat)

Passons aux jaquettes. Cette digne pièce-à-taille de jour, je ne crois pas qu’il existe au monde un homme qui la portait si bien, et un tailleur si doué. Car celui qui lui a coupé les gilets est un génie du genre. C’est bien simple, ils ont l’air serti comme l’est une pierre sur un monture. Implacable placement de la ligne de taille et de boutonnage. Quelle beauté, en gris ou en noir, c’est selon.

LEs queues-de-pie (white-tie ou tailcoat)

Évidemment, après la jaquette de jour, il y a la queue-de-pie du soir. Là encore, aucun faux-pas. Le gilet ne dépasse pas d’un centimètre de l’habit. C’est impeccable. Les derniers en France a avoir fait ça bien, dans un cadre officiel étaient René Coty & Jacques Chaban-Delmas. Les pointes très aplaties du gilet sont rares et très agréables visuellement. Son spencer blanc d’officier à col châle est une merveille du genre. Quant à la dernière photo, elle permet d’admirer un vrai col cassé, haut et bien glacé.

Les manteaux

Question manteaux, là encore, c’est du très très bon. Il y a un peu de tout, du simple Barbour au croisé Ulster en passant par le loden et la gabardine beige. Je vous l’ai dit, une garde robe idéale ! Et la pochette blanche en liseré toujours de sortie. Et ce sourire. Souvent le sourire est aux lèvres !

Les vestes sport

Reste enfin son répertoire de prédilection, la veste sport, façon gentleman à la campagne. Je n’oserais dire « farmer » bien qu’il s’intéressait beaucoup à ce sujet. Remarquez la photo sur la Range Rover, ce fameux pantalon de gabardine grège associé à une veste presque du même ton, mais à la texture opposée. J’ai vu de nombreuses photos où il portait ainsi une tenue dépareillée presque ton sur ton. C’est assez charmant en fait. Observez aussi sa veste norfolk, un modèle du genre. Je note aussi que le Prince Philip aimait portait des bonnes vieilles Clark’s, souples et décontractées.

Et pour rigoler, finissions avec cette merveilleuse chemise à manches courtes, qui si elle était édité demain par Drake’s, serait un best-seller immanquablement !

J’espère que ce petit diaporama vous a plu. Et que vous pourrez y trouver une importance source d’inspiration. Et surtout, le plus important, soyons heureux et soulagé. La Reine déjà bien attristée ne sera pas obligée de saluer l’horrible californienne. Ouf !

Bonne semaine, Julien Scavini

12 réflexions sur “Philip Mountbatten, duc d’Édimbourg

  1. Fabienne 13 avril 2021 / 05:02

    Magnifique rétrospective !! J’adore la dernière photo … hélas la Reine doit bien souffrir d’avoir perdu son amoureux …

  2. Odile Boqué 13 avril 2021 / 06:11

    Bonjour,
    C’est un bel hommage que vous lui rendez …j’apprécie….

  3. Remi Huuti 13 avril 2021 / 06:48

    Très bel article. Les motif de la chemise à manche courte sont d’inspiration polynésienne.
    Bravo et merci pour votre blog, mon cher Stiff Collar.

  4. Francoise W. 13 avril 2021 / 08:06

    Quelle élégance, la classe britannique a été représentée avec constance par le Duc d’Edimbourg durant toutes ces décennies. C’est d’ailleurs assez incroyable qu’il soit passé au travers des effets de mode plus ou moins heureux sur une aussi longue période. Et toujours le sourire aux lèvres, y compris sur les photos prises sur le vif. Merci pour cette belle retrospective.

  5. Andrés Sorin 13 avril 2021 / 14:51

    Merci pour ce superbe article sur un homme superbement élégant. Si nous pouvions tous nous en inspirer…

  6. francefougere 13 avril 2021 / 20:37

    Très émouvant panorama à propos d’un homme qui a eu du style et de la tenue jusqu’au bout. L’âge importe peu, finalement- Un couple bien assorti.
    Merci ! 🙂

  7. Adrien 14 avril 2021 / 09:22

    On voit aussi sur la dernière photos qu’il n’avait pas de problèmes pour porter des souliers noirs avec ses tenues dépareillées. Il ne devait pas assez fréquenter les forums sartorialistes!

  8. Eric B 14 avril 2021 / 18:44

    Bel hommage ! Deux marottes qu’il aura transmises à son fils : les poches de veste sans rabat (sans doute pour y glisser un main qui n’a pas sa place dans celle d’un pantalon) et le pli marqué au fer sur les manches de veste. Deux points qui viennent sans doute de son passé d’officier de marine. C’est John Kent venu du Hawes & Curtis de la grande époque qui taillait ses costumes. Le style était moins flamboyant que celui de SAR le Prince de Galles, moins de motifs, la pochette est en liseré (et sans doute en lin, Turnbull et Asser en fait de sublimes, ça tient bien mieux que le coton). Et un style constant voire immuable depuis la fin des années 1960. Sur la photo à l’arrière de la Range Rover, il n’y que la couleur de la voiture qui permet de dater à peu près la photo (1974).
    Ses smokings étaient aussi assez remarquables ne seraient-ce que par leur longévité. Un smoking à cran sport (qu’on réserve aux occasions habillées mais moins formelles), de la même coupe que ses costumes droits, semble traverser les décennies.
    Son tailleur savait surtout, comme le font les tailleurs anglais remarquables, apporter à la fois une structure sans qu’il n’y ait aucune rigidité. Tout est souple mais rien n’est lâche.

  9. Nicola Couffrant 15 avril 2021 / 11:02

    Quelle élégance, quel sourire !
    Excellent article et ces photos… Ce pur style anglais est très inspirant !

  10. Olivier 18 avril 2021 / 20:21

    Cher Julien,
    Merci beaucoup pour cet album.
    Cependant, doit-on être étonné de voir un loden sur un représentant de la couronne britannique ?
    Qu’en aurait dit James Darwen ?

    • Julien Scavini 19 avril 2021 / 22:45

      Les vrais gentlemen ne sont pas chichiteux et savent où trouver le confort. C’est ce qui compte. Et puis il était un peu allemand 🙂

  11. Noa 27 avril 2021 / 15:11

    Vraiment exceptionnel. Un plaisir pour les yeux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s