Vestes en velours

S’il est bien une pièce qui m’a longtemps laissé perplexe, c’est bien la veste en velours… Et plus j’en vois, plus je trouve cela intéressant. Du reste, quand on parle de vestes en velours, il peut s’agir de choses : la veste en velours côtelé et la veste en velours ras, appelé autrement veste en palatine (du nom de ce type de velours).

Il est possible de voir de plus en plus de vestons de velours lisse dans le commerce, surtout à l’approche des fêtes. Cela donne une mise immédiatement habillée. Notons que ces vestes descendent des vestes de fumoir (smoking jacket en anglais) et qu’elles se portent maintenant au même titre que le smoking (dinner jacket en anglais pour ne pas confondre). En effet, avec un pantalon de smoking, il est assez simple de mettre une telle veste. L’effet est souvent intéressant quand les coloris sont éteints. Parisian Gentleman dans son dernier article sur le smoking a posté beaucoup d’illustrations sur le sujet.

vestes velours

Dans un instant moins formel, je ne suis pas sûr que la veste en velours ras soit extrêmement chic. Il est possible d’en voir porter sur un jean : oui et bof. Peut-être qu’en bleu cela pourrait remplacer en blazer en apportant un petit twist intéressant. Avec, le pantalon doit rester élégant. Car le velours ras rappelle quelque chose des liquettes ancien régime. Il est luxueux par essence.  La réalisation doit aussi être au top. Les vestes en velours ne supportent pas l’approximation, plus généralement celles en coton, qui peuvent froisser inélégamment, la faute à une matière raide qui doit être parfaitement coupée.

L’autre velours, c’est le côtelé. L’effet est ici bien plus sport, parfois plus campagnard. Si l’on est peu inspiré par les lainages unis (une gageure parfois, tant les carreaux sont répandus dans les liasses des drapiers), un velours côtelé chocolat ou même chamois peut être du meilleur effet. De près les côtes sont évidemment visibles, mais de loin l’effet est similaire à une moleskine, avec de légers reflets mats, donnant une impression alléchante de confort. Il faudra bien sûr choisir un velours 750 raies, donc avec des raies plutôt fines. Des poches plaquées à plis creux peuvent bien compléter le tableau.

Enfin, d’une manière général, les vestes en coton demandent plus d’attention. Le coton n’est pas une matière qui vieillit bien à la différence de la laine. Il froisse plus facilement, se défroisse assez peu seul sur le cintre et a tendance à blanchir (un effet similaire au lustrage pour la laine) aux bords. Il convient donc de ne pas disposer la veste à la va-vite sur le dossier d’une chaine. En revanche à l’usage, c’est plutôt doux et chaud.

Bonne semaine, Julien Scavini

7 réflexions sur “Vestes en velours

    • Julien Scavini 18 décembre 2013 / 11:08

      ahaha oui, en effet. Ceci dit, j’aime mieux les vestes en velours avec des rabats, je ne sais pourquoi…

  1. Alexandre.K 17 décembre 2013 / 06:24

    Bonjour,

    Tiens, justement, cela fait un certain temps que je me posais cette question. A force de visiter des sites tels que Savvy Row sur des pièces vintages, j’ai remarqué que certaines vestes en velours palatine se portait bien mieux que d’autres, et ces dernières étant justement en « Silk-Velvet ». Je me demandais s’il s’agissait là d’un velours fait à base soie et non de coton, ou si c’était une expression anglaise pour désigner le palatine (de même que Coton-cachemire ne veut pas forcément dire que ce soit un mélange de coton et de cachemire…).

    Parce que bon, je n’ai jamais rencontré de velours de soie dans les liasses des drapiers…

    • Julien Scavini 18 décembre 2013 / 11:10

      Alors, en effet, je voulais écrire un petit complément à ce sujet, jai oublié.
      Chez Holland & Sherry, les velours palatine contiennent 20% de modal, une fibre artificielle, qui donne du brillant. Car de leur avis, le velours 100% coton est mat, très mat, presque vintage, ce qui se vérifie bien sur les liasses. Holland & Sherry propose également du velours avec de la soie. Mais il est bien plus épais et extrêmement cher. Le velours de soie, 100% soie, est plus utilisé en ameublement et se prête malà la confection de vestes (trop mou). Enfin, en ameublement, on uilise beaucoup de velours coton et mohair, très épais et super résistant !

  2. Jibé 23 décembre 2013 / 08:24

    Bonjour,
    j’ai vu des costumes, 2 et 3 pièces, en velour palatine proposés par beaucoup d’enseigne à tout niveau de prix (COS, Lanvin, Paul Smith, de Fursac). Certains avec de belles et profondes couleurs me semblent tout à fait portables mais je continue à avoir un doute sur la longévité du style… Si vous avez un avis, je prends!

    • Julien Scavini 23 décembre 2013 / 19:01

      Je m’interroge sur la longévité du pantalon… Les plis derrière le genoux seront peut-être très marqués et peu gracieux.

      • Ramius 23 décembre 2013 / 19:49

        Quelque part je me dit qu’une telle tenue serait une sorte de « tenue de soirée ». Plus festive qu’un costume et moins formelle qu’un Dinner Suit.
        Or au fond, ce sont donc des pièces que l’on porte que peu d’heures d’affilée et relativement peu de soirs par an. Cela n’allongerai pas leur longévité?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s