Lancement du concours !

Chers amis et amies s’il y en a, permettez moi d’abord de vous remercier pour votre lecture assidue, vos commentaires toujours constructifs et votre bonne humeur, malgré parfois mon orthographe fantaisiste ! Je tiens le blog depuis un certain temps déjà, toujours avec envie, même si avec le temps les sujets paraissent plus difficile à trouver. Paraissent seulement, car le sujet est sans fin et les redites ne sont jamais un mal. Il faut rabâcher pour faire entrer des idées dans les têtes, surtout pour les nouvelles recrues !

Bref, cet humble blog, toujours droit dans ses bottes, raide comme le Stiff Collar, m’a permis de me développer, personnellement et professionnellement ! Je n’ai jamais voulu en faire la vitrine directe de mon activité de tailleur, sauf lorsque je suis assez fier d’une création ou de telles ou telles pochettes roulottées main.

Ce blog est lu uniquement par des gens influents ! Entre autres, je me souviens d’un charmant industriel-businessman qui m’a tourné autour quelques temps… Parmi eux, je retiens un autre Julien, maquettiste chez Hachette Presse, qui eut l’excellente idée de montrer mon travail à son éditrice. C’était il y a deux ans, et depuis je lutte chaque semaine à mettre des petites pierres les unes sur les autres, pour constituer une compilation complète – et presque nouvelle – de mon blog. Si j’y arrive, ce livre sortira bientôt, normalement. Je pense que cela vous ravira au plus haut point ! Je vous en dirai plus en temps et en heure.

Seconde personne, M. Alexis Brézet du Figaro qui fut emballé par cette tribune m’a-t-on rapporté. Tellement emballé qu’aussitôt je fus contacté pour y écrire une chronique hebdomadaire ! Depuis samedi donc, vous pouvez retrouver un feuillet de mon cru dans le cahier Art De Vivre en fin du Figaro Magazine. Quel avancement ! Je souhaite que vous y trouviez autant de plaisir que sur le blog. Le ton est le même, et en plus une correctrice passe derrière moi 😉

Entre temps, et cela certains l’ont déjà découvert, j’ai eu la chance d’être trouvé par M6 et la BBC pour l’adaptation de l’émission britannique English Sewing Bee. Dans ce programme, dix couturiers amateurs s’affrontent sur différentes épreuves techniques ou inventives, jupe, chemise, salopette d’enfant etc… Leurs travaux sont examinés par un jury composé d’un homme et d’une femme. Au Royaume-Uni, M. Patrick Grant est jury, et en France, ce sera moi ! Quelle aventure. Rarement vu tant d’engouement et d’envie de la part des candidats ; rarement vu tant de dévotion et d’effort de la part des équipes de télévision durant un tournage, disons le, éreintant ! Le programme est présenté par ma chérie, Chritina Cordula et sera diffusé à la rentrée.

Voici pour l’actualité, un peu chargée. Pour autant je ne délaisse pas du tout mon petit commerce, et serais bientôt épaulé par mon premier salarié !

https://stiffcollar.files.wordpress.com/2009/12/separateur-texte.gif?w=153&h=12&h=12

Passons enfin au concours du début juin. Comme l’année dernière, je vais vous soumettre un thème. Vous allez me proposer en retour une description précise. De cette description, je pourrais tirer de multiples figurines, et nous voterons pour la meilleure, les meilleures.

Cette année, il y a des prix :

  • PREMIER PRIX : une des mes cravates 7 plis, de la collection actuelle ou à venir, ainsi qu’une bouteille de Crozes-Hermitages E. Guigal 2010 rouge.
  • SECOND PRIX : une des mes cravates 7 plis, de la collection actuelle ou à venir.
  • TROISIÈME PRIX : une pochette roulottée main de la collection.

(Les frais de port pour les gagnants en province seront à discuter).

Mais allons-y. Le thème est EMBARQUEMENT A BORD DE L’ORIENT-EXPRESS.

En marge de la fabuleuse exposition Orient-Express à l’Institut du Monde Arabe à Paris, où les wagons ainsi que la locomotive vapeur de la SNCF sont présentés (et visitables, ce qui constitue vraiment le clou de l’exposition!), imaginez une tenue, costume ou dépareillée, pour vous présenter à l’enregistrement à la Gare de l’Est. Mettons que vous arrivez un matin, au printemps, pour un départ suivi d’une collation le midi. Au champagne bien sûr ! Le groom en livrée bleue vous tend une contremarque et prend vos valises. Montez !

orient-express dessin

La description des tenues d’aujourd’hui, à écrire dans la page commentaire, doit être formulée de la manière suivante pour être recevable :

  • VESTE : forme, couleur, matière etc…
  • CHEMISE OU AUTRE :
  • PANTALON (AVEC OU SANS CEINTURE) :
  • SOULIERS (ET CHAUSSETTE) : forme, couleur etc…
  • AUTOUR DU COU :
  • AUTRE (optionnel) :

Suivant le nombre de tenues proposées, je ne pourrais toutes les dessiner. Je ferais alors un choix – le mien – souverain. Je me laisse éventuellement une semaine sans publication pour bien dessiner toutes les idées. Nous nous retrouverons alors et jugerons ! A vos marques…

63 réflexions sur “Lancement du concours !

  1. Marielle Maury 19 mai 2014 / 20:00

    Je ne sais pas si j’aurais le temps de me consacrer à ce concours bien sympathique, mais en tous cas je suis ra-vie de tous ces projets et ouvertures… qui sont peut-être dues à des rencontres, mais avant tout saluent votre talent et votre mérite. Encore !! 😉

  2. Cyrille.M 19 mai 2014 / 20:17

    Monsieur,

    Je crois m’identifier parmi les « nouvelles recrues » (lecteur depuis 1 an et demi, majeur depuis 3…). J’ai beaucoup appris en lisant votre blog et je tiens à vous remercier de sa tenue.

    Concernant le concours, j’ai une question; à quelle époque effectuons-nous cet enregistrement? Récente, ou plus ancienne?

    Merci encore de votre travail.

    Cyrille.

    • Julien Scavini 19 mai 2014 / 20:29

      Ah en effet. Je pense plus intéressant de projeter une tenue d’aujourd’hui, plus difficile à choisir… car plus hybride.

  3. byseverine 19 mai 2014 / 20:35

    ah je participe volontiers et j’en profite pour te féliciter de ton blog et de tout le reste.
    Quand à la tenue je ne suis pas experte mais voici ce que je verrais (en espérant ne pas faire de faute de style grossière)
    la veste un blazer croisé bleu marine (boutons dorés on assume)
    pantalon une laine froide beige ceinture marron boucle discrète
    mocassin bi-couleur brun clair/foncé
    chemise fines rayures tennis bleu col large un pli d’aisance boutons nacre blanc poignets classiques
    chaussette fil d’écosse beige
    un simple foulard de soie autour du cou crème pour faire chic ni cravatte ni noeud papillon
    pochette assortie dans la poche du blazzer
    chapeau un panama blanc/crème évidemment complète la tenue
    voilà… bises

  4. Matthieu 19 mai 2014 / 21:07

    Bonsoir monsieur. Voici ma proposition.

    – Une veste droite à deux boutons et cran sport en solaro (donc un beige foncé)
    – Une chemise bleu ciel a poignées simples et col « classique ».
    – Un pantalon dans le même tissu que la veste, sans revers, porté avec des bretelles.
    – Une paire de richelieu à bouts rapportés en veau velours marron.
    – Une paire de chaussettes dans le ton du complet.
    – Une cravate en tricot de soie bleue marine à pois rouges.
    – Une pochette en lin blanc pliée en rectangle.

    Mes félicitations et mes remerciement pour votre blog si instructif.

    Matthieu.

  5. Jeunesses françaises 19 mai 2014 / 21:39

    Panama de paille avec ruban de soie vert empire. Saharienne en lin couleur sable avec poches à soufflet sur la poitrine à droite (à gauche, pochette en soie blanche) et sur les flancs (poches à trois pointes, comme dans les vareuses), boutons en corozo, rangée de boutons de devant cachée. Collet en soie gris perle. Pattes d’épaule. Pattes de manche à trois pointes, également en soie gris perle. Martingale. Tee-shirt blanc (comme Don Johnson dans /Miami Vice/). Pantalon de lin gris perle. Chaussures richelieu type maquereau (corps de la chaussure en daim vert empire, talons et bout en cuir de chevreau marron clair). Chaussettes blanches. Canne en bois d’ébène, pommeau argent en forme de T. Dragonne noire. Gants de cuir fauve à crispins. Lunettes de soleil Ray-Ban, type aviateur.

    (Ca ne fait pas partie du jeu, mais vous devriez pouvoir ajouter ce paramètre: cheveux longs attachés en chignon et barbe de baroudeur.)

    J’espère que cette description sommaire vous conviendra. Bravo pour votre blogue.

    V.G. (Bordeaux)

  6. Nicolas 19 mai 2014 / 21:41

    Bonsoir,

    Mon inspiration pour votre sujet:

    Veste deux boutons avec poches plaquées en bleu moyen avec en motif de larges carreaux blanc
    Pantalon assorti ample et confortable
    Chemise Oxford blanche col napolitain et poignées simple
    Cravate tricot soie noir
    Mocassin Yawl Corthay dain marron foncé
    Ceinture assortie
    Pochette blanche en lin
    Chaussettes violettes gammarelli

    Excellente réception,

    Très cordialement,

  7. didi 19 mai 2014 / 21:51

    Train part de Londres pour aller à Venise (le train passe par les vallées et la campagne) :
    Compte tenu du lieu de départ et du prestige du train, je souhaite un style britannique avec une touche de fantaisie à la marge.
    Costume croisé gris anthracite à rayures craie (1cm à 2 d’écart) 6/2 tissu super110 HS 400gr. Poches sans rabats. Pointes peu relevées et revers 10 cm de large. Deux fentes.
    Pantalon à pinces avec bretelles, poches italiennes.
    Cravate en laine marron avec petits pois bleu ciel (j’en ai vu une au magasin d’usine de MALFROY-MILLION près de LYON : j’ai hésité à l’acheter, trop tard sans doute…). Sans doute un peu campagnard, mais le train passe en rase campagne et dans les vallées des Alpes.
    Chemise blanche à rayure fines bleu en popeline de coton. Col classique, poignets simples.
    Chaussures richelieus noires à reflets aubergine. Chaussettes violet.
    Pochette magenta à motif floral jaune, cyan, vert.

  8. Renaud VK 19 mai 2014 / 21:52

    Cher Julien,
    Merci pour ce concours, excellente initiative qui nous oblige à nous creuser les méninges !
    Pour ma part, notre ami, appelons le Alexandre, se présente sur le quai vêtu d’une veste à carreaux bleus, larges, sur fond vert forêt, lumineux cependant. La veste est dans un mélange de laine, lin et soie. Sous sa veste, une chemise à fine rayure verte et une cravate en tricot couleur rouille. Il porte un pantalon gris en laine froide, sans ceinture, des mis-bas vert forêt et des mocassins racés (style Warhol) en veau velours rouille ou marron foncé. A la main, une sacoche en toile bleu marine et cuir marron foncé.
    Bon voyage !

  9. loic 19 mai 2014 / 22:01

    Félicitation pour tous ces beau projets. Je suis impatient de voir tout ce que cela va donner.

    Pour ma part, je verrais bien :

    un costume en lin blanc à motif pied de coq beige, deux boutons, avec des revers à crans aigus et avec des épaules naturelles.

    Pantalon avec une pince allant vers l’extérieur et des bretelles bordeaux.

    Un gilet en soie sauvage (shantung) jaune orangé.

    Une chemise d’un bleu ciel très clair, presque glaciale, avec un col fully cutaway.

    Une paire de richelieu colonial, à bout golf et plastron marron moyen, le reste dans un canvas beige.

    Une cravate en soie bordeaux à petit motif floraux marron et jaune doré.

    Une pochette en soie bordeaux également à motif cachemire de couleur ocre.

    Un panama crème avec un ruban en gros grain à rayures bleu et la rayure du milieu bordeaux.

    Des mi-bas à motif caviar marron et ocre.

    Cordialement,

  10. AntoineC. 19 mai 2014 / 22:44

    Bonsoir,

    Je suis un jeune lecteur de 21 ans dont vous avez éveillé un certain intérêt pour l’élégance depuis quelques années cher Monsieur Scavini. C’est toujours un plaisir de vous lire.
    Voici ma participation au concours. Je trouve que c’est une idée assez originale ce thème de l’Orient Express ! C’est bien trouvé.
    Je me prends donc au jeu…

    VESTE : 2 boutons, tweed gris moyen à chevrons, 3 poches avec rabats, col cranté (classique).

    CHEMISE : Pin Point bleu ciel avec col italien, poignets boutonnés pour plus de décontraction.

    PANTALON (AVEC CEINTURE) : Chino beige « lumineux » à ourlets avec une pince parce qu’on est tout de même dans un cadre « un peu à l’ancienne ». Ceinture marron à boucle argentée.

    SOULIERS (ET CHAUSSETTES) : Mocassins « Loafer » en cuir marron pour l’aisance et la détente. Mi-bas bleues marines en fil d’écosse pour ne pas que cela tienne trop chaud.

    AUTOUR DU COU : Cravate bleue marine en grenadine de soie. Sobre et efficace.

    AUTRE (optionnel) : Pochette blanche à liseré bleu ciel. J’ajouterais une montre argentée avec bracelet en cuir marron pour être à l’heure et ne pas rater le train !
    J’oserais bien ajouter une belle malle marron en bois couverte de cuir pour la bagagerie.

    J’ai sans-doute donné trop de détails qui ne servent surement à rien mais cela vous aidera probablement pour cerner l’esprit du projet.

    Bien à vous et souhaitant vivement que mon idée soit retenue,
    Antoine.

  11. Le Chiffre 20 mai 2014 / 00:19

    Bravo pour ces nouvelles, j’espère que votre développement ne s’arrêtera pas en si bon chemin ! Je vais me mettre à acheter un journal à présent, et regarder (pour un temps) la boîte à images !

    Passons à la tenue !

    Costume : un gris clair, à motif prince de galles ( glen urquhart pour être précis) sans « overcheck ». Veste droite deux boutons.

    La veste : sans fentes derrière, 2 poches passepoilées droites sans rabat. Poitrine drapée, manches à 3 boutons, revers d’une largeur intermédiaire, à cran sport et avec un cran moins haut que la tendance actuelle. Epaules plutôt larges et structurées, avec une cigarette marquée. Boutonnage moins haut que la tendance actuelle.
    Pantalon : taille haute classique, (s’arrêtant au niveau du premier bouton de la veste), double pli à la française, ajusteurs de taille à boutons et tirette sur le côté, pas de passants , bas à 21 cm avec revers de 4 cm (est-ce assez précis ? :))

    Chemise : popeline de coton bleu ciel, col italien, poignets « revers » (ou napolitains ou milanais c’est pareil)
    Cravate : en grenadine de soie bleu marine, largeur intermédiaire genre 8 cm.
    Pochette de lin blanche pliée façon tv fold, en rectangle.
    Chaussettes gris moyen.
    Chaussures : monkstrap, à boucle (une seule), noires, bien cirées, semelle en cuir.

    Avec sur la tête et à la main :
    chapeau : un trilby en feutre gris moyen style années 60.
    un attaché-case en cuir noir (certains diront que ça fait plus business que vacances, mais je trouve ça joli !)

  12. Pierre Cl. 20 mai 2014 / 01:04

    Bonjour Julien,
    en vous remerciant pour les nombreux conseils et informations que vous nous donnez chaque semaine par le biais de votre blog, je me permets d’apporter à mon tour une petite contribution sartoriale pour cet embarquement à bord de l’Orient Express !

    Une veste de velours croisée 4×2, à cran smalto de couleur pourpre.

    Une chemise bleu pâle uni, à col français

    Un pantalon à pinces taille haute, couleur caramel,

    Une paire de richelieu de forme arrondie à bout droit, d’un marron moyen, patiné.

    Une paire de mi-bas à chevrons de couleur bordeaux.

    Une cravate club aux rayures marron clair et bleu roi

    Une pochette de soie bleu nuit,

    Avec à la main (si possible!), une canne en acajou à pommeau rond.

    Bien à vous,

  13. Fab 20 mai 2014 / 05:05

    Chouette, un concours!!
    Allez, je me lance:

    * VESTE :Sport 2 boutons droite, double vent, sans padding, montage « spalla camicia », poches plaquees, semi-doublee, notch lapel, poche poitrine barchetta. Couleur « blue transat », en tissu « hopsack ». Pochette en lin blanche roulottee a bord bleu ciel.
    * CHEMISE OU AUTRE : en lin, baby blue
    * PANTALON (AVEC OU SANS CEINTURE) : blanc, en coton avec ajusteurs de taille, pas de ceinture donc. Sans pinces, etroit (bas a19 cm), revers de 4 cm, ne cassant pas sur la chaussure.
    * SOULIERS (ET CHAUSSETTE) : derby veau velours chocolat avec mi-bas coton&soie Bresciani blue transat.
    * AUTOUR DU COU : un krama (foulard cambodgien) bleu marine et gris (exemple sur kramascarf.com)
    * AUTRE (optionnel) : sac 48h Serapian (modele Boston)

  14. ÉtienneL 20 mai 2014 / 07:59

    Quelle charmante idée pour exercer notre oeil et notre imagination à tous en même temps que votre crayon !

    >>VESTE : Veste sport aux épaules napolitaines, deux boutons, cran sport ; petit motif Vichy rouge ; laine super 130 ; pochette Simonnot-Godard blanche en coton

    >>CHEMISE : polo chemise gris clair en piqué de coton au col évasé

    >>PANTALON (SANS CEINTURE) : pantalon gris en laine froide

    >>SOULIERS : mocassins à pampilles en veau velours de couleur tabac

    >>AUTOUR DU COU : cravate en lin, soie et coton à motif Madras, dominé par le rouge.

    Bien à vous,

    ÉtienneL

  15. ADes 20 mai 2014 / 08:43

    Idée originale !
    Je me prends au jeu…

    VESTE : Tweed irlandais uni olive clair (lumineux pour le printemps) ; deux boutons ; trois poches à rabat ; deux fentes d’aisance.
    CHEMISE : Col italien ; vichy bleu ciel pour célébrer le printemps encore une fois.
    PANTALON (AVEC CEINTURE) : Chino beige clair avec ourlets ; ceinture marron à boucle argent.
    SOULIERS (ET CHAUSSETTE) : Derbies marron simples ; mi-bas bleus marine.
    AUTOUR DU COU : Cravate bleue marine en tricot (fin « plate »).
    AUTRE (optionnel) : Pochette blanche à liseré bleu ciel portée en « double triangle ».

    Et hop, on attrape sa copine par la main et on fonce dans le wagon parce qu’on est en retard !

  16. Thérèse-Marie VDB 20 mai 2014 / 08:51

    Et oui ! il y a des amiEs sur le blog ! j’en suis une très assidue !
    Ce blog m’a permis en piochant dans les techniques et conseils divers, de réaliser de façon amateur mais très réussie 4 costumes, de plus en plus dans les règles de l’art, sur mesure pour mon fils qui mesure plus de 2M ! J’en suis d’ailleurs à essayer de créer un patron et non plus de partir d’un du commerce à « rafistoler » !
    Merci Mr Scavini dont j’apprécie aussi les illustrations, étant par ailleurs moi-même artiste-peintre.
    Par contre je ne me sens pas capable de participer à votre concours !
    Que le meilleur gagne !
    Cordialement

  17. Le Chouan des villes 20 mai 2014 / 09:14

    Bah ! les fautes d’orthographe sont moins graves que les fautes de goût ! Et, des fautes de goût, vous n’en faites jamais !
    Ravi, cher Julien, de toutes ces bonnes choses qui vous arrivent en même temps, comme une belle et juste moisson !

  18. Floran Oudart 20 mai 2014 / 09:50

    Bonjour Julien,

    Félicitations pour vos bonnes nouvelles! Quant au concours, voilà une belle initiative avec déjà de superbes mises!

    voilà mon idée:

    Il porte une veste droite 3 boutons (3 roll 2 : troisième bouton dans le roulé du revers si inactif et c’est le cas ici ) à crans notch lapel, en laine froide d’aspect général gris mais comportant de petits motifs pied de coq noir sur fond gris clair. La veste est non doublée, épaule naturelle et possède deux poches plaquées.

    Sous la veste, il porte une chemise en lin bleu ciel à poignées simples et col classique déboutonné.
    Il porte un chino bleu marine à pinces porté à la taille naturelle avec une ceinture en veau velours chocolat assorti aux loafers également en veau-velours chocolat portées sans chaussettes.
    Une pochette bleue marine en lin à liseré et motifs cachemire bleu ciel est glissé dans la poche poitrine de sa veste faisant un rappel de la chemise et du pantalon.

    De sa main gauche, il tient un weekender vintage en canevas de couleur gris et cuir patiné tandis que la main droite tient les persol type wayfarer façon écaille qu’il vient d’ôter en se dirigeant vers le groom en livrée bleue.

    Cordialement,

  19. jean-Christophe 20 mai 2014 / 10:56

    Bravo Julien pour la qualité et le bon goût de votre blog, que je parcours avidement à chacune de ses nouvelles parutions; pour ma part, voici mes propositions pour un départ dans l’Orient-Express entre juin et septembre, direction Istambul :

    * Costume d’été en lin Camel, veste 2 boutons avec martingale dans le dos, pantalon à revers large;
    * Chemise, bleu pâle, col avec patte d’attache, poignets mousquetaires, boutons de manchette argent baguette bleu nuit;
    * Cravate unie tricotée marron foncé;
    * Pochette bleu nuit (idem boutons de manchette);
    * Montre extra thin Jaeger Lecoultre, bracelet marron foncé;
    * Chaussettes en fil d’écosse marron foncé (idem cravate);
    * Richelieu ALDEN Cordovan (idem bracelet de montre);
    * Bob en paille ruban marron foncé (idem cravate).

  20. guillaumehautcoeur 20 mai 2014 / 10:57

    Bonjour,

    Tout d´abord merci pour cette excellente initiative qui nous donne l´occasion de réfléchir sur une tenue de saison et de trouver des sources d´inspiration.

    Voici donc ma modeste contribution:

    VESTE : Blazer droit bleu pétrole, col cran aigü, boutons bois, en laine à « grosses » nattes, 2 poches passepoilées horizontales, très cintré et de longueur raisonnable, construction entièrement déstructurée

    CHEMISE OU AUTRE : chemise bleu ciel raisonnablement ajustée, col classique, en Seersucker, poignets simples

    PANTALON (AVEC OU SANS CEINTURE) : en flanelle légère grise claire légèrement chinée, avec bas étroit et revers, ceinture cuir marron (assortie aux chaussures) boucle argentée discrète

    SOULIERS (ET CHAUSSETTE) : bottines balmoral boutonnées bi-matière, tige haute veau-velour gris moyen, empeigne cuir lisse chocolat, bout droit // mi-bas en fil d´écosse unis du même gris que le pantalon

    AUTOUR DU COU : cravate 7 plis en fine grenadine de soie bordeaux

    AUTRE (optionnel) :
    – fédora « voyager » (arrère non relevé) gris clair de même nuance que le pantalon, gros grain chocolat
    – gants pécari gris moyen glissés dans la pochette du blazer

  21. Rochat Philippe 20 mai 2014 / 12:27

    Bonjour,
    je suis votre blog avec attention depuis quelques mois (mais j’ai lu tous les posts) et j’apprends beaucoup.
    Voici ma proposition de tenue:
    » VESTE : Veste droite 3 boutons en cavalry twill marron claire style demi norfolk (ceinture à l’arrière) une fente avec poche soufflet
    » CHEMISE: Chemise en coton egyptien bleu clair motif carreaux très fin col club poignet napolitain
    » PANTALON: Pantalon en coton ivoir deux pinces poches cavalry coupé court (voir chaussure) avec ceinture en croco brun foncé avec fin boucle dorée
    » SOULIERS (ET CHAUSSETTE) : Chukka boots veau velour couleur assortie à la ceinture – mis-bas brun foncé
    » AUTOUR DU COU : Cravatte en tricot de soie brun foncé bout carré
    » AUTRE : pochette en lin ivoire roulottée main mise négligement dans la poche poitrine – fedora feutre marron clair ruban gros grain brun foncé
    Je me réjouis de voir le résultat!
    Cordialement.

  22. Valentin Goux 20 mai 2014 / 12:45

    Voici ma proposition, et bravo pour ces belles nouvelles.

    VESTE : Norfolk jacket camel à motif window check bleu marine, laine fine et aérée.

    CHEMISE OU AUTRE : popeline bleu ciel, poignets mousquetaire, boutons de manchette rond en chêne cerclé argent.

    PANTALON (AVEC OU SANS CEINTURE) : Lin crème, ceinture fine couleur London tan.

    SOULIERS (ET CHAUSSETTE) : Mocassins à pampilles en daim bleu marine, mi-bas en fil d’écosse bleu cobalt.

    AUTOUR DU COU : Cravate moutarde, grenadine de soie.

    AUTRE (optionnel) : Panama à ruban bleu marine, pochette à motif cachemire marron et bleu.

  23. Puma FI 20 mai 2014 / 14:18

    Je suis un très récent lecteur de ce blog, je vais donc tâcher de faire au mieux !

    Jeune groom c’était la première fois que je travaillais pour le célèbre Orient Express. Occupé à enregistrer et à aiguiller des passagers égarés, je vis alors arriver un homme bien mis, élégant et distingué.
    – Sa veste en lin, à motif windowpane, était grise claire avec de fins carreaux d’une nuance de grise différente tirant légèrement et discrètement vers le beige . Elle se composait de trois boutons tandis que les manches en avaient 4. Deux fentes au dos de la veste, donnaient à son propriétaire une aisance dans ses mouvements. Enfin les poches au nombre de deux, étaient droites et avec rabats.
    – Une simple mais élégante chemise bleu ciel accompagnait la veste, en popeline de coton avec des poignets simples et un col italien.
    – Une cravate tricot crème joignait les deux et les harmonisait gracieusement.
    – Le pantalon, avec une pince à chaque jambe, était un chino beige, maintenu à la taille par une ceinture en cuire brun. Je le trouvais très adapté aux villes que nous allions desservir.
    – Ses pieds étaient chaussés de Richelieu bi-matière et bi-couleur, puisque composées en cuir lisse marron claire et en toile sable, les bouts golfs perforés complétaient la touche. La semelle était en cuir of course. Des chaussettes beiges en fil d’Écosse empêchaient les pieds du gentleman de s’abîmer.
    – Enfin à son poignet était enfilée une montre reverso en or rose de la marque Jaeger-Lecoultre.

    Il me remit alors ses bagages, me tendit ses billets et disparut vers le wagon-bar, surement pour se faire servir un whisky. Je ne le revut plus du voyage, fugace apparition d’élégance et de savoir-être.

  24. 2M 20 mai 2014 / 14:53

    Très heureux de lire de si bonnes nouvelles !

    Voici la tenue que m’inspire un voyage à bord de l’Orient Express :

    Veste : En laine, beige à larges carreaux gris très clair, revers pas trop larges avec un cran haut type « folded up ». Epaules naturelles, deux fentes latérales et poches plaquées.

    Pantalon : En laine, sans pinces, gris clair à revers 4cm.

    Cardigan : En coton bleu gris.

    Chemise : Popeline blanche col cutaway.

    Sauf en cas de rendez-vous d’affaires je voyage en « cou libre ».

    Pochette : Même Bleu que le cardigan et à pois blancs, pliage type « puff fold ».

    Ceinture : En veau-velours marron type « havane ».

    Chaussettes : Du même bleu que le cardigan et la pochette.

    Souliers : Mocassins en veau-velours « havane » assez fins mais confortables.

    Pour emporter mes documents ainsi que d’autres vêtements dans ce périple, j’aurais à la main un sac « 48 heures » en veau-velours patiné naturellement par le temps.

    Avec autant d’elegants à bord je suis sur de faire bon voyage !

  25. Alexandre.K 20 mai 2014 / 14:59

    Félicitation pour toutes ces nouvelles!

    Allons y pour le concours.

    > Veste: c’est le plus compliqué. Il s’agit donc d’une sorte de Norfolk d’été en coton beige, une sorte de mélange de saharienne et de blazer. Un peu comme le fait Wicket mais avec une ceinture complète. Donc veste ceinturée, à poches plaquées à soufflets et rabats (poche poitrine également), une extension de la contre anglaise pour fermer le col si relevé. Soufflets aux épaules pour une liberté de mouvement. Bref, une belle veste de voyage. Elle est ici portée ouverte.

    > Chemise: faisons simple. Chemise blanche, col cutaway, poignets simples.

    > Pantalon et gilet: fine laine à motif vichy beige et marron. Le pantalon repose sur le haut des hanches, sans pinces, avec side adjusters et revers relativement large. Le gilet possède un revers et 4 poches. Les deux du bas ont des rabats, les deux du hauts, non.

    >Souliers: Une paire de boots, assez solide, en cuir grainé marron. Cap Toe à l’avant. Le pantalon est taillé un poil court pour mettre en valeur les boots. On ne vois pas les mi-bas.

    > Autour du cou: Cravate en maille d’un vert foret.

    > Sur la tête: Casquette 8 Cotes en lin beige. Lunettes de soleil semi-rondes, verre de couleur vert sombre.

    > autre: malgré l’insistance du groom, je garde avec moi mon unique baguage: un sac de voyages en cuir. Il a l’air vieux et usé, ce n’est pas son premier voyage, possède sangle et poignées et possède plusieurs poches extérieures.

  26. Le Bibinothécaire 20 mai 2014 / 15:06

    Bonjour à tous,

    Voici mon humble participation à ce chouette concours !

    VESTE : veste de costume droit, deux boutons, deux boutons sur les manches, poches latérales plaquées, poche poitrine classique, crans « sport », deux fentes, en fresco gris moyen-clair (infroissable, pour voyager l’esprit libre et la mise impeccable)

    CHEMISE OU AUTRE : notre héros a laissé tomber le veston originel de son costume au profit d’un gilet en lambswool bordeaux. Il porte en outre une chemise à col classique blanc, qui contraste avec les fines rayures bleu ciel du reste du tissu. Boutons de manchettes en argent « mors de licol » de chez Hermès.

    PANTALON (AVEC OU SANS CEINTURE) : pantalon de costume droit, taille haute, pinces italiennes, tirettes de côté et « V » pour bretelles sur l’arrière, revers de 4 cm, dans le même tissu que la veste. Maintenu par des bretelles en boxcloth bordeaux de chez Albert Thurston.

    SOULIERS (ET CHAUSSETTES) : Une paire de Monks à double boucle en Cordovan (ou en cuir classique bordeaux), portée avec une seule boucle attachée (dans un souci de confort, mais pour avoir l’air un peu cool aussi quand même;). Mi-bas à chevrons bordeaux-rouge de chez Bresciani.

    AUTOUR DU COU : un noeud papillon rayé « club » navy/gold. Une écharpe/foulard en laine et soie écru à motifs paisley gold pend autour de son cou, maintenue par le bouton fermé de la veste du costume.

    AUTRE : à la main gauche, une valise rigide Vuitton en cuir naturel, roulée sur le bras droit, une saharienne en cavalry twill beige, poches plaquées avec rabat et soufflets, manches « spalla camicia ». Sur la tête, en attendant d’être roulé dans une poche (de la saharienne), un panama pliable. Dans la poche poitrine de la veste, un mouchoir/pochette blanc à liseré bordeaux. Probablement une pipe en bruyère dans une poche de la saharienne. Certainement pas de montre. On part en vacances, tout de même…

    • Le Bibinothécaire 21 mai 2014 / 07:55

      Bonjour à tous, bonjour Julien,

      Mon commentaire précédent (et participation au concours!) étant en attente de modération depuis hier, je m’interroge : aurais-je contrevenu à l’une ou l’autre règle, implicite ou explicite, légale ou bonnes manières, de telle sorte que mon commentaire nécessitât modération ou altération? Ou s’agit-il plus prosaïquement d’un bug?

      Merci pour vos lumières !
      Cordialement,

      JBH

  27. macatrose 20 mai 2014 / 18:02

    Bonjour Julien,
    Bravo à vous et tous mes vœux de réussite dans toutes vos entreprises !
    Alors en voyage, a bord de l’Orient Express, au champagne …. je suis jeune, mince, grand, j’aime les coupes ajustées et élancées, pratiques et élégantes mais j’aime aussi la couleur.
    * Veste type sport un bouton, revers fins, en toile de lin et coton , montage « Con Rolino » avec fine épaulette, poches plaquées, doublée, une fente. Couleur : finement rayée blanc cassé- beige rosée.
    Pochette en lin orange roulottée a bord bleu marine, plis plat.
    * Chemise en lin Albini, claire, couleur : bleu clair avec détail pied de col et poignet en naturel.
    * Pantalon sans pinces, sur les hanches, étroit (bas a19 cm), sans revers, sur la chaussure, tissus idem veste. Ceinture fine boucle fine, bleu marine.
    * Le mocassin à pampilles, même couleur que le Lindbergh avec mi-bas 100% fil d’Écosse, vert académie (foncé).
    * Foulard RODA Collection : Printemps-Été : couleur Brique en gaze, Fantaisie fleurie
    * Le Lindbergh de Septième Largeur
    dans le sac : en plus d’un bon bouquin et de mon appareil photo,
    je ne pars pas sans un pull, fait maison dans les tons marron-violine à jeter sur mes épaules au cas ou …

  28. RoSaCe 20 mai 2014 / 18:36

    Bonjour,

    ma petite participation à votre concours

    – Veste: Je suis parti sur une veste croisée dépareillée 4X2 transformable. Le tissu est un prince de galles caramel avec des grandes fenêtres bleu ciel. L’épaule est romaine et les poches sont plaquées (sauf la poche poitrine, qui elle est « barchetta »
    – Chemise: le col est boutonné, à l’italienne, peut-être la porterai-je déboutonnée? Le tissu est léger, et elle est bleu ciel.
    – Pantalon: Laine froide ivoire, avec une ceinture en cuir tressé dans les caramel. Le pantalon a un revers de 4 cm.
    – Souliers; le veau velours se prête assez bien aux voyages, et aux climats méditerranéens. Sans doute une paire de chukkas, couleur moutarde. Les mi-bas sont des Mazarin en fil d’écosse bleu ciel, mais on ne les voit pas.
    – Sur la tête, rien du tout. Une paire de Persol 2958 en écailles.
    – Dans la poche de ma veste: une pochette exquisite trimming rouge et jaune, rappelant une vieille réclame de la ville de Lyon. Difficile a décrire, donc: http://www.exquisitetrimmings.com/products/Pocket-Squares/Lyon-Vintage-Print-Hand-Rolled-Silk-Pocket.html. Mais elle devrait faire un bon rappel avec les chukkas. Et puis Lyon, c’est déjà un peu l’aventure!
    – Sur l’épaule enfin, un sac de weekend en cuir grainé, avec juste 2 anses, sans poche extérieure, acheté à Marrakech il y a quelques années.

    Au final cela donne ça:
    http://3960d.tumblr.com/image/86321079858

    Ne reste qu’à imaginer avec les couleurs.
    Simple, confortable pour le voyage, sans être trop négligé, nous sommes tout de même dans l’Orient Express!

  29. dany 20 mai 2014 / 18:55

    Félicitations, cela donne des envies de voyage !

    Pour le costume, je prendrais un costume croisé 6 on 2 gris charcoal à rayures craies un tantinet business.

    Le pantalon serait de la même couleur à une pince, taille haute et bretelles aubergine.

    Je prendrais une chemise en popeline légère bleu ciel à fines rayures blanches avec des poignets simples et un col classique.

    Je porterais un noeud papillon de type club bleu marine dominant, à rayures rouge et blanc, dans le style « ivy league ».

    Les chaussettes seraient rouge et s’enfileraient dans des richelieus aubergine.

    J’ajouterais une pochette bleu ciel à motif floral rappelant avec finesse la couleur aubergine par des motifs paisley violet et bleu foncé entouré de blanc.

    Pour finir, je prendrais un gros cartable de médecin en cuir marron qui serait parfaitement cohérent avec mes binocles rondes (et marron).

    Pas de chapeau. Dans un train quel intérêt ?

  30. Gilles V. 20 mai 2014 / 19:22

    Cher Monsieur,

    Votre billet a illuminé ma soirée. Les passionnés qui ne comptent pas leurs efforts finissent toujours par voir leurs compétences récompensées et ça, c’est un constat des plus réjouissants.
    Personnellement, depuis une année que je fréquente votre site, je suis passé du stade « ignare standard » à celui de débutant émerveillé. Je vous dois donc une belle chandelle.
    L’apprentissage du décodage des codes vestimentaires classiques m’a également permis de gagner en assurance et de développer ma personnalité. C’est pourquoi, même débutant, j’ose me lancer et participer à votre concours.

    Quelques réflexions :
    Un voyage dans l’Orient-Express rime avec tradition, luxe, bon goût mais aussi vacances et donc une certaine décontraction, disons une rupture d’avec le costume de la City.
    Sur cette base, j’opterai plutôt pour un dépareillé.
    Un tel voyage implique de longs moments passés en position assise, dans des locaux peut-être confortables et raffinés mais somme tout relativement exigus.
    J’opterai pour une étoffe confortable, qui laisse respirer mais qui se froisse peu. J’écarterai donc le lin et choisirai la laine froide.
    Enfin, le port de la cravate peu être périlleux, on est jamais à l’abri d’une secousse qui vous fasse renverser votre verre de champagne ou pire votre sauce à la truffe. J’opterai donc pour un nœud papillon.
    Pour terminer, dans le choix des couleurs, je tenterai de composer un ensemble qui se marie avec le bleu et doré du carénage des voitures d’avec l’acajou des boiseries internes et le vert qu’on retrouve sur le cuir de certains fauteuils.

    Voici donc (enfin !) ma suggestion :
    – Veste : Un blazer en laine froide, d’un bleu un peu plus lumineux que le standard bleu marine. Pour casser l’image du classique blazer un peu trop vu et impersonnel, je choisirai un tissu avec de la structure (un tissage qui ressemble visuellement aux cravates en grenadine). Le col serait avec revers à pointe. Les boutons, clin d’œil aux voitures, seraient dorés. J’étais parti sur des poches plaquées pour apporter une touche de décontraction mais il me semble que ça ne marche pas trop avec des boutons dorés. Donc, va pour des poches à rabat classiques.
    – Chemise : Chemise blanche en popeline double retors. Couleur blanche car la note de couleur sera donnée par le nœud papillon. Col assez rigide de coupe standard, « à la française » ou turn-down. Poignets mousquetaires avec passementerie bicolore, bleue et rouge.
    – Pantalon : Normalement, le blazer appelle le pantalon de laine gris clair voir le chino sable. Pour ne pas le froisser trop rapidement, j’opterai pour de la laine froide, voir, comme on est au printemps et s’il ne fait pas trop chaud, pourquoi pas de la flanelle. Enfin, faut bien choisir : ce sera de la laine froide. Couleur : clin d’œil à l’acajou et le vert de l’intérieur des cabines, donc une laine mélangée avec ces couleurs mais en pastel. Je verrai bien un discret carreau. Taille classique avec ceinture de cuir marron. Je n’opte pas pour des bretelles dans le but de laisser tomber la veste à certaines occasion sans devoir porter en plus un gilet pour cacher lesdites bretelles (on reste en vacances, ne l’oublions pas).

    Souliers : Des richelieus. Ce n’est que chaussé de richelieus que je me risquerai à fouler les moquettes épaisses de ce train mythique. Acajou (le fameux rappel des boiseries) à bout droit rapporté, semelle cuir non doublée. Bas mi-long d’un bleu identique au blazer.

    Autour du coup : Eh oui, un nœud papillon, à nouer soi-même évidemment. Si je vois le pantalon avec du vert mais une prééminence de tonalités acajous, je verrai le papillon dans une tonalité inverse : vert avec une pointe d’acajou-brun, apportés par exemple par des petits pois (polka dots).

    Autre : une pochette, bien sûr. Simple lin blanc, pliée écran TV, le but étant d’éviter d’être too much. Enfin, un petit bagage à main, ne serait-ce que pour ranger quelques pipes et boîtes de tabac des balkans. J’opterai pour un joli cuir grainé toujours dans des tons acajou.

    Voilà, j’ai, je crois, fait le tour. Reste plus qu’à. embarquer au bras de ma charmante épouse.

    Au plaisir.
    Gilles de Suisse

  31. Gilles V. 20 mai 2014 / 19:43

    Oups, je constate que j’ai omis de préciser que la veste, je la voyais droite et non croisée. J’ai personnellement un peu de peine avec les blazer croisés à boutons dorés. Je trouve qu’on ne voit plus que les boutons. Donc avec mes boutons dorés, j’opte pour une veste droite. Comme je porte un noeud papillon, je préfère un 3 boutons, le but étant que la veste ferme plus haut et que la chemise blanche ne fasse pas trop nue (avec une cravate, je serai plutôt pour un 2 boutons, histoire de donner un meilleur aperçu de la cravate).

  32. amarkert 20 mai 2014 / 20:25

    Bonsoir,
    nouveau depuis quelques semaines, je commence par vous remercier pour ce bel ouvrage. C’est avec joie que je me laisse tenter par ce petit jeu donc :

    Veste croisée « 6 on 2 » avec revers à crans aigus, gris anthracite, 100% laine fine Super 120’s 300gr/m ; 4 boutonnières de manche, 2 plis d’aisance, 1 petite poche à la poitrine et 2 poches latérales avec des pattes.

    Chemise à poignets mousquetaire sans capucin et col italien (aisance classique et 2 pinces dans le dos), blanche à fines rayures verticales blanches, 100% coton 140 gr/m, boutons en nacre.

    Pantalon taille naturelle, gris anthracite, 100% laine fine Super 120’s 300gr/m. Bretelles en laine boxcloth bleue marine, à œillets en cuir noir.

    Souliers Richelieu à bout droit et fleuri, noir, en cuir “one cut”. Mi-bas gris anthracite 100% fil d’Ecosse.

    Cravate reps 7 plis (8cm de large), rayures bleu marine et dorée, 100% soie, noeud simple. Epingle à cravate en or terminée par une perle.

    Gilet droit 5 boutons, gris clair, en shantung de soie. Pochette 30x30cm, blanche avec un liseré gris clair, 100% soie, roulottée main, pliée 2 pointes. Montre à boîtier rond doré et mécanisme apparent, bracelet noir en cuir. Boutons de manchettes ronds et striés, dorés.

  33. Enguerrand 20 mai 2014 / 21:29

    Pour moi :
    Veste : Costume trois pièces gris clair. Col de la veste à cran simple. Veste trois boutons. Poche ticket. Gilet droit (5 boutons, bien sûr le dernier ouvert) à col à cran simple. Quatre poches passepoilées sur le gilet.
    Chemise : Chemise blanche col anglais. Poignets mousquetaires.
    Pantalon : pantalon taille haute (imaginons des bretelles, cachées par le gilet), sans revers, à double pince.
    Souliers et chaussettes : Richelieus en cuir noirs glacés à bout fleuri. Chaussette en fil d’Ecosse violet (assorties au violet de la cravate).
    Autour du cou : cravate (7 plis ) en soie à motifs imprimés violet, nœud demi-Windsor.
    Autre : Boutons de manchette en argent. Montre en argent avec bracelet en crocodile noir.
    Le tout peut paraître austère ou vieillot mais je pense qu’il serait de meilleur effet.

  34. V. Perou 20 mai 2014 / 21:30

    Bonsoir,

    Ayant plus l’habitude de vous lire que de vous écrire, je commencerais par saluer votre riche actualité, en espérant quelle soit porteuse d’encore plus de réussite!

    Pour le petit concours:

    Je vois un ensemble confortable et chaud, les gares étant toujours glaciales.

    Une belle gabardine en laine noire aux carreaux « fenêtres » finement tracée d’un gris clair. Le chapeau: un homburg noir au ruban bleu roi, rappelant simplement la couleurs des wagons.

    Un costume brun « chocolat » en flanelle en dessous, ample,droit, surmontant une chemise blanche et un petit gilet de cachemire écru. Une simple cravate cramoisie à motifs bleus rois.

    Les chaussures sont des bottines noire, aux chaussettes noires elles aussi.

    Pas de gants l’ensemble est assez chaud, mais une grande et fine écharpe de soie, aux motifs persans, comme des killims.

    En espérant vous inspirer, je vous souhaite une belle continuation,

    V.

  35. Enguerrand 20 mai 2014 / 21:34

    J’oubliais un détail : pochette en blanche positionnée à l’italienne 🙂

  36. Aurèle de Brabant (@Aurelem) 20 mai 2014 / 21:46

    Je profite de cet article pour vous féliciter à propos de vos écrits que je lis depuis maintenant plusieurs années et qui a totalement redéfinit ma manière d’appréhender le vêtement et ma façon de m’habiller. Que ce site puisse continuer longtemps. D’autre part, je tiens de même à vous exprimer mon admiration concernant vos différents projets. Il semble donc que certains arrivent encore à cerner le talent là où il se trouve, voilà qui est bienheureux !

    Pour finir, je me permet une petite digression, n’ayant trouver de formulaire de contact par mail, à l’évocation de Patrick Grant. Que penser de sa collection de prêt-à-porter accessible chez la boutique en ligne britannique Debenham, au travers de la marque Hammond&Co (bit.ly/1qSUXBg) ? Notamment concernant les costume, qui semblent bien coupés (à lire: loin des coupes étriquées actuelles, même pour quelqu’un de 22 ans comme moi) et idéals pour un budget plutôt moyen. Je ne sais vers quelle marque de prêt-à-porter me tourner pour de beaux costumes, après la déception The Kooples (oui je sais… La jeunesse, très certainement).

    En espérant que vous aurez le temps de m’éclairer sur ce point, je vous souhaite une franche réussite dans vos projets et je serai toujours heureux de vous lire chaque semaine !

    Bien à vous,

    Aurèle.

  37. Alexandre.C 20 mai 2014 / 23:13

    Bonsoir,
    Lecteur depuis plusieurs années je vous félicite encore pour ce blog, qui est une vraie mine d’information pour la mode et les techniques de couture en particulier.
    Je me lance:

    Pour la VESTE, ce sera un blazer en laine et cashemire, forme napolitaine, couleur bleu marine clair, boutons ciel/crème pour le contraste. Deux bouton plus un troisième dans le cran du revers, semie-doublée pour le printemps, sans épaulettes, bien sur pour la carrure et le tombé plus naturel. Poches plaquées, deux fente dos.

    Une pochette en soie bleu turquoise et motif paisley simplement pliée.

    La CHEMISE sera bleu ciel, col italien, semi rigide et bien sur sans baleine (pas de plastique !)

    Le PANTALON, en lin et laine blanc afin de ne pas trop se froisser, poche en biais à l’avant et passe-poilées à l’arrière avec une ceinture cuir couleur taupe.

    Au pieds, des Richelieus en veau velours beige portés avec mis-bas gris assortis.

    AUTOUR DU COU, une cravate en tricot de cachemire et soie, bleu anthracite pour le départ.

    et pour les options, un sac de voyage 48h en toile et cuir marron, une sac postier en bandoulière, celui en cuir gras de bleu de Chauffe est parfait (jeté en vrac à l’intérieur de quoi lire, écrire, ranger ses papiers, et bien sur sans oublier un grand foulard indien en soie gris blanc bleu pour les courant d’air).

    Prêt pour le départ je me laisse guidé dans ma cabine avant de faire un tour au wagon bar…

  38. Arthur 21 mai 2014 / 11:24

    Bravant la brume de ce matin printanier encore froid (nous parlons en absolu, le temps actuel étant trop clément pour cette mise), notre homme porte.

    Veste: 3 boutons, cran sport, coupe relativement cintrée; col et revers construits de façon à pouvoir les relever et fermer (lichette sous la contre anglaise gauche, la droite et le revers droit); boutons en corne; poches plaquées à soufflet central, clos par des abeilles et chapeauté par un revers, oubliée dans celle de la poitrine, un mouchoir de lin blanc à liseré violet puffed tied; dos fendu au centre et assez haut (vers la taille véritable); le tout réalisé dans une laine vert avocat, un peu pelucheuse (dans le genre de la laine de yack utilisée chez Cifonneli pour la Quilian mais d’un vert moins jaune)

    Gilet: Coupe droite, 5 boutons, revers cran sport, lainage vert de vessie à carreaux fenêtre violets de taille intermédiaire.

    Chemise: popeline blanche, col club, gorge française, boutons en nacre véritable, poignets mousquetaires fermés par des passementeries vert et violet.

    Pantalon: Velours violet 700 raies, taille à la taille, braguette à boutons, poches dans les coutures, ajusteurs de taille, coupe droite, bas étroit 18 cm, coupés à l’anglaise (haut sur la chaussure et // au sol). Soutenus par des bretelles en jacquard fleuri.

    Souliers: Bottines bi-matière cognac et violet, fleuries et broguées, lacets violets. Mi-bas fil d’Ecosse vert de forêt, cachés à la vue par les bottines.

    Autre: Une paire de gants en pécari; une casquette impeccable dans le même lainage que le gilet mais aux couleurs inversées.

    Je salue une fois de plus votre travail M. Scavini.

    Cordialement,

    Arthur C.

  39. amarkert 21 mai 2014 / 12:58

    Ci-dessous, mon humble contribution en vous remerciant pour ce précieux site.

    Veste croisée « 6 on 2 » avec revers à crans aigus, gris anthracite, 100% laine fine Super 120’s 300gr/m ; boutons en corne, 4 boutonnières de manche, 2 plis d’aisance, 1 petite poche à la poitrine et 2 poches latérales avec des pattes.

    Chemise à poignets mousquetaire sans capucin et col italien (aisance classique et 2 pinces dans le dos), blanche à fines rayures verticales blanches, 100% coton 140 gr/m, boutons en nacre.

    Pantalon taille naturelle, gris anthracite, 100% laine fine Super 120’s 300gr/m. Bretelles en laine boxcloth bleue marine, à œillets en cuir noir.

    Souliers Richelieu à bout droit et fleuri, noir, en cuir “one cut”. Mi-bas gris anthracite 100% fil d’Ecosse.

    Cravate reps 7 plis (8cm de large), rayures bleu marine et dorée, 100% soie, nœud simple. Epingle à cravate en or terminée par une perle.

    Gilet droit 5 boutons en corne, gris clair, en shantung de soie. Pochette 30x30cm, blanche avec un liseré gris clair, 100% soie, roulottée main, pliée 2 pointes. Montre à boîtier rond doré et mécanisme apparent, bracelet noir en cuir. Boutons de manchettes ronds et striés, dorés.

  40. Alexandre.C 21 mai 2014 / 13:20

    Bonjour,

    Lecteur depuis plusieurs années je vous félicite encore pour ce blog, qui est une vraie mine d’information pour la mode et les techniques de couture en particulier.
    Je me lance:

    Pour la VESTE, ce sera un blazer en laine et cachemire, forme napolitaine, couleur bleu marine clair, boutons ciel/crème pour le contraste. Deux bouton plus un troisième dans le cran du revers, semie-doublée pour le printemps, sans épaulettes, bien sur pour la carrure et un tombé plus naturel. Poches plaquées, deux fente dos.

    Une pochette en soie bleu turquoise et motif paisley simplement pliée.

    La CHEMISE sera bleu ciel, col italien, semi rigide et bien sur sans baleine (pas de plastique !)

    Le PANTALON, en lin et laine blanc afin de ne pas trop se froisser, poche en biais à l’avant et passe-poilées à l’arrière avec une ceinture cuir couleur taupe.

    Au pieds, des Richelieus en veau velours beige portés avec mis-bas gris assortis.

    AUTOUR DU COU, une cravate en tricot de cachemire et soie, bleu anthracite pour le départ (un foulard de soie est prévue pour un look plus décontracté, dans les tons crème).

    Enfin, pour les options, un sac de voyage 48h en toile et cuir marron, une sac postier en bandoulière, celui en cuir gras de « bleu de Chauffe » est parfait (jeté en vrac à l’intérieur de quoi lire, écrire, ranger ses papiers, et bien sur sans oublier un grand foulard indien en soie gris blanc bleu pour les courant d’air).

    Prêt pour le départ je me laisse guidé dans ma cabine avant de faire un tour au wagon bar…

  41. William 21 mai 2014 / 14:57

    Bonjour.
    Tout d’abord, permettez moi de vous féliciter, je suis ravi que votre travail soit récompensé, cela me prouve qu’i y a encore un peu d’espoir. Prenez garde pour cette émission dont vous nous parlez à ne pas tomber dans le vulgaire (vestimentaire et comportemental) des présentateurs télé, mais je suis certain que cet écueil ne représente pas un grand danger.
    Encore bravo pour toutes ces belles choses, et merci pour tout ce que vous nous apportez à travers ce blog et toutes vos actions !

    Pour le concours, voici la mise que m’a inspiré votre sujet :
    • VESTE : Veste croisée gris clair 4×2 en laine Super 130’s Reda, deux fentes, poches à rabats et cran pointu.
    • CHEMISE OU AUTRE : Chemise blanche pin collar en popeline.
    • PANTALON (AVEC OU SANS CEINTURE) : Pantalon à plis en laine gris anthracite et ceinture brune en cuir pleine fleur.
    • SOULIERS (ET CHAUSSETTE) : Mocassins en cuir pleine fleur bruns (je ne résiste pas aux Alden) et chaussettes d’un gris plus clair que celui du pantalon.
    • AUTOUR DU COU : Cravate club bleu marine à motifs bordeaux et gris.
    • AUTRE (optionnel) : pochettes en soie bordeaux à motifs blancs, pliage un pli bouffant (ou pliage « puffy »), lunettes (de vue) rondes en corne brune (qui ne sont pas un simple accessoire sartorial), et une serviette en cuir caramel.

  42. Jean-Baptiste H. 21 mai 2014 / 16:15

    Bonjour à tous,

    Voici mon humble participation à ce chouette concours !

    VESTE : veste de costume droit, deux boutons, deux boutons sur les manches, poches latérales plaquées, poche poitrine classique, crans « sport », deux fentes, en fresco gris moyen-clair (infroissable, pour voyager l’esprit libre et la mise impeccable)

    CHEMISE OU AUTRE : notre héros a laissé tomber le veston originel de son costume au profit d’un gilet en lambswool bordeaux. Il porte en outre une chemise en popeline à col classique blanc, qui contraste avec les fines rayures bleu ciel du reste de la chemise. Boutons de manchettes en argent « mors de licol » de chez Hermès.

    PANTALON (AVEC OU SANS CEINTURE) : pantalon de costume droit, taille haute, pinces italiennes, tirettes de côté et « V » pour bretelles sur l’arrière, revers de 4 cm, dans le même tissu que la veste. Maintenu par des bretelles en boxcloth bordeaux de chez Albert Thurston.

    SOULIERS (ET CHAUSSETTES) : Une paire de Monks à double boucle en Cordovan (ou en cuir classique bordeaux), portée avec une seule boucle attachée (dans un souci de confort, mais pour avoir l’air un peu cool aussi quand même;). Mi-bas à chevrons bordeaux-rouge de chez Bresciani.

    AUTOUR DU COU : un noeud papillon rayé « club » navy/gold. Une écharpe/foulard en laine et soie écru à motifs paisley gold pend autour de son cou, maintenue par le bouton fermé de la veste du costume.

    AUTRE : à la main gauche, une valise rigide Vuitton en cuir naturel, roulée sur le bras droit, une saharienne en cavalry twill beige, poches plaquées avec rabat et soufflets, manches « spalla camicia ». Sur la tête, en attendant d’être roulé dans une poche (de la saharienne), un panama pliable. Dans la poche poitrine de la veste, un mouchoir/pochette blanc à liseré bordeaux. Probablement une pipe en bruyère dans une poche de la saharienne. Certainement pas de montre.

    On part en vacances, tout de même…

    Merci pour cette occasion de partager entre lecteurs, et bonne continuation !

    PS.: ce commentaire est une copie de mon commentaire précédent, qui semble bloqué en modération (bug?) depuis 2 jours. Au pire, je passe pour un gros lourd…:)

  43. Samuel Lafont 21 mai 2014 / 23:04

    Excellentes nouvelles, félicitations ! Et merci pour tout ce que vous faites.

  44. nicolas 22 mai 2014 / 05:34

    VESTE

    – Veste bleu-marine en veau-velours.
    -Entiérement non doublée.
    – Droite, col chemise avec 5 boutons. 4 poches (2 basses + 2 poitrines)
    avec rabat en accolades (poches pas plaquées, on ne voit que les rabats).
    Pattes de fermeture marron clair prolonge le pan gauche du col permettant
    de fermer le col en cas de froidure printaniére.
    -Pattes de cintrages à la taille. (La veste est assez cintrée, les pattes
    servent à accentuer l’aspect sport). Elles sont marron clair assorties au
    pantalon.
    – Les boutonnieres sont passepoilées. Les passepoils, les surpiqures et les
    boutons en corne sont du même marron que le pantalon.
    -Les manches de la veste ont un bas  simple.  Mais un seul bouton  (on peut
    retourner les manches en cas de chaleur, ou pour un port décontarcté)
    – les 3  boutons du milieu sont portés fermés.

    PANTALON

    – pantalon  marron clair en gabardine de coton gratée pour imiter la
    matiére de la veste.
    – Taille mi haute avec pattes de serrage marines en suédine assortie à la
    veste.
    – Poches avant dans le pli avec passepoil marine.
    – Petite poche gousset passepoilée en suedine marine à la taille .
    -Poches arrieres a rabat en accolade.
    – Bas 17 cm avec revers de 5 cm.
    – Les surpiqures du pantalon sont bleu marine

    CHEMISE

    – Chemise fond blanc à carreaux  marines style tatersall.
    -Col italien.
    – poignets simples
    – boutons blanc
    – la chemise dépasse de 2 généreux cms des manches de la veste.

    SOULIERS

    Chukka boots bleu-marine.

    Accessoires

    -Un pull marron clair est négligement jeté sur les épaules, manches nouées
    sur la poitrine.
    – un livre de poche dans la main.

    NB : l’homme est souriant.
    Nicolas

  45. Hébé 22 mai 2014 / 09:24

    Je pars tout à l’heure pour Venise, pour deux petites journées. J’ai plié, hier soir, dans un sac « gladstone » ce dont je pense avoir besoin. Ce matin, après une douche et un coup de coupe chou il me reste à m’habiller avant de filer à la gare.
    Le train… Des heures assis… Une température sans doute constante, même s’il fera peut-être un peu plus chaud en milieu de journée. Les vêtements se froissent facilement…
    Je choisis une chemise bleu ciel, mais alors clair, hein, en popeline, d’une souplesse que je n’ai plus retrouvée depuis que je l’ai achetée. Je la traine depuis des années, j’en ai fait retourner le col par une couturière chinoise, et réparer les poignets… Je l’ai achetée en Angleterre, et n’ai jamais depuis retrouvé un tissu aussi confortable, aussi souple, doux et léger comme la main d’une grand-mère. Je n’ai pas de boutons de manchette, sur cette chemise, mais j’ai arrangé deux boutons de mon gilet d’arme, du temps où je servais dans l’infanterie de marine. Dorés, minuscules, très bel effet.
    Comme pantalon, je prends une laine légère, crème. Assis, je serai, donc une pince, et des bretelles. Confort confort… Pas envie d’avoir le ventre comprimé. Avec l’âge, mon tour de taille s’est rapproché de mon tour de poitrine, sans pour l’instant le dépasser. J’aurais pu choisir aussi une de ces ceintures élastiques, une blanche, qui restent supportables dans ce genre de conditions, mais qui n’assurent pas un maintient aussi bon à la tenue. Pourquoi pas de coton ou de lin? Toujours pareil, le risque d’avoir des poches aux genoux, plein de plis, après des heures assis. Comme mes pieds sont assez petits, la base des jambes de mon pantalon est assez fine, et tombe juste sur le nœud de mes chaussures. Bien sûr, taille haute, je ne comprends pas la mode de ces tailles basses. Ces jeunes prennent les pires modèles qu’on leur offre.
    La veste, maintenant. J’adore le bleu marine, ou presque marine, ça va bien avec mon teint, mes cheveux et mes yeux, mais l’uniforme du personnel du train me fait opter pour une teinte tabac. J’ai fait faire cette veste, à un bouton, et à une fente dans le dos. La base de la veste arrive dans le creux de ma main, bonne longueur, ce n’est pas une espèce de carmagnole. Les poches ont un rabat. Le col est assez large, et donne l’impression d’un léger arrondi. Elle est en laine et cachemire, doublée en soie blanche. Col en pique. Je sais, un peu bizarre, sur une verste dépareillée, mais ça me plaît. Peu structurée aux épaules, beaucoup d’aisance, très confortable. Parfaite pour l’intérieur.
    Je choisis une cravate tricotée en soie, à rayures horizontales de 7 mm, bleu marine et beige clair, assez large, quatre doigts, faite en Italie. Oui, c’est un peu fragile ces cravates, mais rentrer un fil tiré, ce n’est pas sorcier, quand on aime ces accessoires. Tellement souple, léger, mobile, avec un beau volume, vive le tricot!
    Une pochette, en beau coton fin, d’un bleu uni un poil plus sombre que ma chemise, et pas trop grand -30 cm- pour ne pas faire de bosse dans la poche. Je le roule un peu en biais, le plie pour l’adapter à la profondeur de la poche, et voilà.
    Bien. Est-ce que je prends un gilet? Non. Pas de gilet. Je n’aurai pas froid. Et ça n’irait pas du tout avec le style de ma veste.
    Passons aux chaussures. J’hésite entre des « white bucks » et des chukkas beige foncé japonaises de Watanabe. Mes « white bucks » ne sont plus très « white », mais restent présentables… Non. Les chukkas. Et une paire de mi-bas fins, fabriqués en Turquie, de couleur orange. Non, ça ne fait pas cône des ponts-et-chaussées, ça rappelle un peu la veste et colle bien au beige foncé des chukkas.
    Je prends la vieille montre de feu mon père, tellement sobre, si fine, or avec un bracelet tabac en lézard, dún diamètre qui ne la fait pas ressembler à un réveil, une goutte de parfum, j’atrappe mon panama fino fino qui s’est enfin décidé à pendre une teinte plus crème que blanche, avec son ruban café, oublie mes lunettes de soleil et mes gants tricot que je perdrais de toutes façons, et vole dans les escaliers. Taxi!

  46. Simon 22 mai 2014 / 11:02

    Bonjour a tous,

    Voici quelques idees.

    • VESTE : Blazer croise a cran pointu 4×2 bleu marine en coton pique non-double dos avec boutons en nacre blancs ; pochette en lin blanc (pli 3 pointes)
    • CHEMISE : chemise en popeline bleu pâle faux uni poignets simples et col italien
    • PANTALON : pantalon blanc en coton, revers de 4cm, sans ceinture
    • SOULIERS : Bottines Chukka trois œillets en daim couleur tabac (Cf. Crockett & Jones couleur Snuff), chaussettes bleue marines en fil d’ecosse
    • AUTOUR DU COU : cravate en tricot de soie a rayures sable clair (larges) et tabac (fines)
    • AUTRE :
    - Moustache facon David Niven
    - Panama Valencia (Cf. Lock&Co) dont la bande marron taupe rappellera la couleur tabac des bottines et les rayures de la cravate
    - Trench sous le bras en cas de pluies printanieres (type Westminster chez Burberry)

  47. leturcq 22 mai 2014 / 11:08

    COSTUME: Solaro, couleur mastic
    VESTE : droite, deux boutons, deux fentes, cran sport, poches plaquées
    PANTALON (AVEC OU SANS CEINTURE) : sans ceinture avec ajusteurs, taille naturelle, sans pinces et à revers

    CHEMISE OU AUTRE : à rayures fines (candy strip) bleu ciel, col classique

    SOULIERS (ET CHAUSSETTE) : brogues (wingtip) derby, veau velour chocolat, chaussettes bleu marine à lignes beiges
    AUTOUR DU COU : chech court, coton et soie bleu marine à motifs cachemire kaki
    AUTRE (optionnel) : pochette, coton et soie, à motif « kilim » à dominante marine, orange, rouge / petit carnet en moleskine noir dans une poche / parapluie bleu marine manche bambou

    Bon voyage (et félicitations!)

  48. Quentin DR 22 mai 2014 / 17:47

    Je vois que cet article suscite beaucoup de commentaires ;-).

    Laissez moi d’abord vous remercier pour votre travail hebdomadaire.

    Alors voici ma participation au concours :

    Veste en laine légère, droite, un bouton, souple et non doublée pour le confort du voyage de couleur beige et unie. Pochette bleue navy à motifs paisley.

    Chino en coton bleu navy. Ceinture en daim beige.

    Chemise verte émeraude rayée horizontalement, alternée de rayures blanches et bleues navy (Vert – Blanc – Bleu – Blanc – Vert…). Col « dandy » ou « club » contrasté blanc.

    Nœud papillon bleu navy à pois blancs.

    Mocassins (plus comme des slippers) en daim beige, pieds nus (ou chaussettes invisibles). Une paire de chaussette dans le bagage à main au cas où la climatisation serait trop fraiche. Chaussettes en fil d’Écosse bleues navy.

    Foulard de substitution au nœud papillon (ou en plus) en cas de climatisation trop fraiche : bleu à points blancs.

    A noter que tous ces vêtements sont présents dans ma garde robe. Je n’invente rien, juste les accords.

    Merci à vous.

  49. franck 22 mai 2014 / 21:34

    veste: en coton beige, cran sport, haut près des épaules, poches plaquées y compris la poche poitrine, épaules napolitaines, deux boutons.

    chemise: coton, bleu ciel uni, col italien, poignées simples, boutons blancs.

    pantalon; chino blanc, étroit, ne casse pas sur les chaussures.

    ceinture, veau velours beige clair, presque gris. double boucle métal argenté.

    chaussettes: haute, fil d’ écosse jaune.

    chaussures: superga blanches, parfaitement blanches.

    autour du cou: rien, les deux premiers boutons de la chemise sont ouverts.

    autres: pochette en soie claire avec motif paisley à dominante de jaune un sac de voyage en cuir souple, cognac.

  50. Thibault CHAIX 23 mai 2014 / 09:12

    Bonjour Julien,

    Un grand merci pour tous ces billets très instructifs qui m’ont permis à chaque fois de mettre un pas de plus dans ce magnifique univers sartorialiste.

    Voici la tenue qui m’inspire un certain vent de voyage…

    VESTE : Une belle veste deux boutons dans un beau mélange laine/coton (armure toile) de couleur beige qui tend vers le crème avec poches passepoilées.

    CHEMISE : Une chemise en popeline blanche (sans poche) à fines rayures verticales grises (espacées de 5 cm). Gorge simple, boutons cornes, poignets ronds. Petit col droit

    PANTALON (AVEC OU SANS CEINTURE) :Un pantalon en coton peigné (armure toile) beige dans le même ton que la veste avec une ceinture en veau-velours rouge d’Andrinople.

    SOULIERS (ET CHAUSSETTE) : Une paire d’oxford bi-matière (box calf et veau-velours style Saint-Crispin modèle 522) aux tons rouge d’Andrinople avec une partie légèrement plus claire pour le veaux-velours.
    Chaussettes montantes en fils d’écosse de couleur brun et uni.

    AUTOUR DU COU : Une jolie cravate en tricot laine rouge d’Andrinople de même ton que la ceinture et la partie nubuck des chaussures.

    AUTRE (optionnel) : Une montre classique à cadre blanc, couronne légèrement dorée et bracelet en cuir lisse couleur rouge d’Andrinople.

    Bonne continuation et félicitations pour tous ces beaux projets en cours.

    Thibault

  51. Maxime 23 mai 2014 / 12:19

    Bonjour,

    Voici mes suggestions,

    VESTE : veste blanc-cassé croisée, à cran sport et à deux boutons marron profond. Je la verrai plutôt ample, pas cintrée.

    CHEMISE OU AUTRE : chemise en soie col italien dans les tons de marrons avec des motifs type feuilles d’acanthe ou autre (style dandy). Avec port d’un gilet couleur gris anthracite en lin et laine.

    PANTALON : Pantalon gris anthracite en coton fin, à pinces allant vers l’extérieur, ne cassant pas sur les chaussures. Ceinture en toile blanche avec petites bande en haut et en bas rouges.

    SOULIER : Chaussette en fil d’écosse gises. Chaussure de type Repetto en cuir blanc.

    AUTRE : Chapeau en paille palme style borsalino

  52. Adrien 23 mai 2014 / 19:00

    Top ! Un jeu ! Je retiens : printemps, midi, collation, champagne, orient express

    VESTE : un bouton, bleue, légère, laine
    CHEMISE : blanche
    PANTALON (AVEC OU SANS CEINTURE) : partie du même costume que la veste, ceinture marron tressée
    SOULIERS (ET CHAUSSETTE) : oxford simples, polies, marron
    AUTOUR DU COU : cravate bleue, motifs cachemire
    AUTRE (optionnel) : pochette blanche avec liseré rose, un chapeau de paille pour le twist

    Bisous bisous
    Adrien

  53. Jean-Baptiste 24 mai 2014 / 14:10

    Bonjour,

    Félicitations pour toutes ces bonnes nouvelles, je ne manquerai pas de vous suivre à la rentrée.
    Pour le concours, voici comment j’imagine la tenue :
    Costume en seersucker bleu :
    – veste croisée. Pochette en lin blanc avec liseret bleu
    – pantalon avec revers de 5cm et ceinture tressée bleu foncé
    Chemise blanche sur mesure, sans poche et à poignets mousquetaires rond en popeline de coton
    Nœud papillon bleu marine à pois blanc en soie
    Chaussettes bleu ciel
    Richelieu noir à bouts rapportés

    Jean-Baptiste

  54. Ruben. 24 mai 2014 / 22:46

    Bonsoir,

    Très belle initiative ce concours. J’ai parcouru avec plaisir l’ensemble de propositions. Les idées fusent ! Voici mes quelques modestes idées sur le sujet.

    Il s’agit forcément ici d’un voyageur habituel. Quelqu’un qui dispose de moyens et de temps et certainement d’un brin d’espièglerie. Il se jouera donc des codes par la décontraction.

    Il portera un costume 3 pièces bleu moyen à rayures tennis. Le gilet sera dans le même tissu que le costume mais sans rayures.

    La chemise, unie, rose pale sera taillée dans un excellent coton 120 gr. Par choix, il porte un noeud papillon en soie d’une teinte quasi identique à son costume et doté de pois très fins d’un rose nettement plus soutenu que la chemise. La poche du costume sera garnie d’une pochette blanche nonchalamment glissée dans la poche juste avant le départ.

    Les pois seront rappelé sur les chaussettes qui engloberont des pieds et elles même protégées par une paire de chaussures à boucles noires parfaitement cirées.

    Notre voyageur nonchalant mais prévoyant sera accompagné d’un dufflebag noir (très certainement une pièce unique), puisque son voyage ne durera que le temps d’un week-end.

    Bonne soirée et bon voyage !
    Rub.

  55. LM 25 mai 2014 / 17:07

    Bonne idée cher Julien, c’est parti avec un ensemble de ma garderobe !

    VESTE : Napolitaine, non-doublée. Lin Pied-de-Poule noir et blanc. Pochette Charvet « Art-Déco » verte et blanche.
    CHEMISE : Sea-Island bleu ciel, poignées simples à boutons.
    PANTALON : Laine « H. Lesser » bleu-marine, un pli extérieur, revers de 5 cm. Ceinture tressée marron.
    SOULIERS : Mocassins en box marron, forme « Penny Loafer », pieds nus malgré le voyage.
    AUTOUR DU COU : Cravate tricotée « Sozzi » vert-bouteille
    AUTRE : Un Canotier pour Venise et un léger pardessus imperméable, court et bleu-marine. Le soir, de toute manière le dîner sera en smoking.

    LM

  56. Julien Scavini 25 mai 2014 / 21:37

    Je clos après LM l’enregistrement des participations. Merci à tous.

  57. Le Dandy 28 mai 2014 / 14:35

    Bonjour à tous,
    Merci à votre idée, mon cher Julien,
    Je me prête au jeu, même si je sais que ma mise ne sera pas retenue…
    Alors, brisons les codes de ces mises…
    Veste: Veste de chasse, cran sport vert forêt à carreaux fenêtres violets, 3 boutons, poches passepoilées (oui, j’aime casser les codes 😉 )
    Chemise: Blanche rayures bleu ciel poignets mousquetaires en popeline White Collar et poignets blancs.
    Pantalon: Un pantalon violet, d’une violet profond, sombre et proche des lourdes étoffes de la Renaissance (vous voyez ce violet?) à revers, et pinces simple.
    Tour du cou: Nœud papillon bleu nuit à motif paisley vert forêt.
    Accessoires: pochette blanche en lin à liseré rouille. Grande Malle gainée de cuir bordeaux et métal doré, portée par le valet. Lunettes rondes en écailles de tortue.
    Souliers: Richelieux bout droit demi brogue marron moyen Lobb, et mis- bas de laine d’Ecosse vert forêt.
    Des bretelles marine terminent la mise.

    Sartorialement votre,
    LeDandy

  58. Jonathan Cohen 8 juin 2014 / 09:21

    Bonjour,
    Ne voyant pas mon dessin dans votre planche, je suppose que mon commentaire s’est mal envoyé.
    Je me permets donc de vous redonner mon idée de tenue malgré le délai expiré du concours.
    – costume croisé 4×2 bleu nuit en flanelle de laine (poches de biais et revers aigus pour la veste, revers de 4cm pour le pantalon)
    – pull gris moyen col roulé en cachemire
    – bottines Chelsea en cuir grainé marron foncé
    – sac de voyage 48h en cuir lisse marron clair
    En vous remerciant de votre compréhension
    Jonathan

    • Julien Scavini 9 juin 2014 / 20:02

      Ah je ne l’ai hélas pas vu.

  59. jOHNYk 8 juin 2014 / 21:14

    Bonsoir

    Super idée ce concours. Je poste si pas trop tard..

    VESTE :2 poches, 2 boutons en laine froide couleur gris clair.

    CHEMISE OU AUTRE : chemise blanche en popeline de coton, col français ouvert, boutons en corne contrasté, poignets simples, sans poche

    PANTALON sans pinces, fuselé, porté sans ceinture.

    SOULIERS (ET CHAUSSETTE) :mocassins en croute de velours marrons sans glands. Chaussettes invisibles

    AUTOUR DU COU : écharpe en soie marron à motifs pesley blancs, franges courtes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s