La couleur des manteaux

Si l’hiver vous avez un peu froid et que la doudoune, réponse contemporaine et presque universelle, ne vous fait pas envie, vous portez certainement un manteau de laine. J’ai déjà écrit sur Stiff Collar un nombre important de billets sur les différentes formes de manteaux, droit, croisé, de pluie, raglan etc… Si les longueurs ont beaucoup varié, le standard classique à travers les époques reste quand même derrière le genoux ; plus long est très typé années 30 ou 80 alors que plus court voire trois-quart est 60’s ou contemporain. Aujourd’hui, intéressons nous à la couleur, variable suivant les goûts.

Pendant très longtemps, le pardessus classique anglais était anthracite. Il était rarement noir, bien que, associé à un col de velours noir également, puisse être d’une grande élégance avec un chapeau homburg.

Le pardessus anthracite pouvait se porter en alternance avec un pardessus en whipcord un peu olive. C’est disons l’attelage classique anglais.

ILLUS94-1

Le gris était d’ailleurs la couleur la plus répandue pour les costumes, les liasses en étaient principalement constituées. Peut-être parceque la teinture bleue coûtait plus chère?

Toujours est-il qu’aujourd’hui, c’est le bleu qui recueille le plus de votes favorables. Et à la limite, j’en suis très content, tant cette couleur peut être lumineuse, y compris dans des tons très sombres. Aussi, lorsqu’un client demande un conseil pour un beau manteau, je l’oriente vers un drap bleu marine, plus ou moins lumineux suivant son goût. L’avantage du bleu est d’être plus versatile, c’est à dire qu’il complète admirablement un costume (bleu ou gris d’ailleurs) et qu’il est aussi parfait avec un jean ou un chino le week-end. Le bleu apparait soit comme formel et habillé soit plus sport. C’est un avantage indéniable. Un manteau anthracite sur un chino et des chaussures de toile le week end n’est pas esthétique. Au moins ce choix est simple.

ILLUS94-2

Ceci dit, ce serait vite passer sur le gris que de considérer exclusivement le ton anthracite. A l’opposée du gradient, il y a le gris clair. Cette nuance se fait une place dans le cœur des amateurs de beaux vêtements. Les pantalons de flanelle claire, parfois presque blanche, sont très commandés en ce moment. Ainsi, un manteau gris clair dans un drap plus sec parait très intéressant. Il est plus contemporain que son grand frère anthracite et fait bon ménage, à la fois avec un costume (mention spéciale pour les costumes gris et les souliers marrons) et les vêtements décontractés. Un chino beige va très bien avec le week end.

En parlant de beige, il est possible d’évoquer avec plaisir cette autre couleur à la mode, le camel. Comme son nom l’indique, la couleur découle de la teinte naturelle de la laine du chameau. Et la laine de chameau est aussi douce que le cachemire et plus solide! Les couturiers italiens comme Brunello Cucinelli ou Loro Piana en ont fait leur marque de fabrique. Et bien un manteau beige, c’est aussi très joli. Par contre, c’est assez sport, y compris avec le costume. Ceci dit, ce n’est plus un point qui rebute grand monde. Car même en étant sport ainsi, on reste quand même cent fois mieux habillé que le commun. Pour alléger cette couleur très franche, j’émettrai simplement l’opinion suivante : un trois-quart sera plus léger visuellement et fera moins old fashion. Mais ce n’est qu’un avis.

Un manteau beige peut aussi être réalisé en coton lourd, genre manteau de mi-saison. C’est un choix archi-classique mais pourtant si joli à porter !

Pour revenir sur le bleu, il existe aussi une teinte bleu ciel / bleu horizon (donc un peu grise) très élégante et facile à manier.

J’oubliais de vous parler d’autres matières. Car l’on est pas obligé de recourir à un drap de laine peignée. Il est par exemple possible de s’amuser à faire un manteau avec 1- du coton lourd dans l’esprit manteau de pluie, 2- du whipcord lourd, très lumineux et endurant, 3- du tweed. Car oui, il est possible de réaliser un manteau mi-saison avec un Harris Tweed par exemple. C’est un peu à mi-chemin vous me direz. Mais pour en avoir réalisé un récemment, c’est très agréable à porter (j’imagine, il faudrait demander au client) et à voir. Et là, c’est carton plein le week end. Quant à la semaine, sur un costume, l’effet est quand même très direct.

Je ne vais pas évoquer l’idée de faire un manteau à rayures, ou un manteau à carreaux, ni même les manteaux colorés rouge ou jaune qui ne sont pas classiques et pourtant si représentés au Pitti. Il m’apparait que ce sont des pièces sympathiques mais très typées. Or un manteau se garde des années, alors autant faire discret.

Par contre, un beau manteau vert, dans une flanelle par exemple, c’est admirable. Comme le Loden arpente les rues depuis des décennies, notre œil est habitué. Le vert va très bien avec un costume gris foncé, c’est même une merveille. Le vert va pas mal avec certains bleus (soit marine très profond, soit bleu air force). Et le vert va bien avec le beige, le marron et les autres couleurs du week end !

Je n’évoque pas le manteau marron, qui est à mon avis difficile à porter. Le marron en grand volume a tendance à donner une teint terreux à son porteur. Si un modèle Barbour semble classique et tout à fait portable, je suis réservé sur un manteau ainsi réalisé. Sauf, si le motif est à chevrons, auquel cas le résultat peut être magnifique, très sport dans le sens british. Mais ce n’est pas le manteau le plus versatile, il faut bien l’avouer !

 Bonne semaine Julien Scavini

7 réflexions sur “La couleur des manteaux

  1. Olivier 21 février 2016 / 22:17

    Bonjour Julien,

    Merci pour ce bel article.

    Que pensez-vous d’un manteau bordeaux/lie de vin assez sombre..?
    Portable en situation classique?

    Bien à vous,
    Olivier

  2. Belinda 22 février 2016 / 07:10

    merci pour ces explications. C’est toujours un régal à lire, et cela continu de m’en apprendre, alors merci 🙂

  3. Sébastien 28 mars 2016 / 20:13

    Merci pour cet article et merci pour votre article récent dans le Figaro Magazine à propos des manteaux d’hiver. A ce sujet, avez-vous des adresses à nous conseiller pour trouver un manteau suffisamment long, fait d’une laine bien épaisse?

    • Julien Scavini 28 mars 2016 / 21:32

      Aucune hélas.

  4. Gentleman cambrioleur 10 avril 2016 / 23:03

    Cher Julien,
    Pouvez-vous s’il vous plait me donner votre avis sur deux points rapides :
    a) ou peut-on trouver des chesterfield ou polo coat de couleur beige (chameau) et à un prix accessible.
    b) un impermeable du type « mac » de couleur verte (Tyrwhitt), est-il un bon choix si on souhaite s’affranchir du beige et bleu traditionnels.
    Je vous remercie par avance pour votre réponse et la qualité de vos billets.

    • Julien Scavini 11 avril 2016 / 11:16

      a) je ne sais hélas pas
      b) pourquoi pas, mais cela pourrait jurer avec certaines tenues très ville. Notons quand même que le vert va bien avec le gris et le marine, plus ou moins suivant la profondeur de la teinte.

  5. Maxime 25 novembre 2016 / 18:36

    Cher Monsieur,

    Tout d’abord merci pour ces intéressants savoirs.

    J’apprécie particulièrement les réflexions sur le manteau gris clair.

    Mais voilà, que penser de l’association d’une telle couleur (voire, à la limite, un gris moyen, éventuellement avec un col velours) avec les fondamentaux du vestiaire que sont les costumes gris anthracite et bleu marine ? Le port d’un manteau plus clair ne serait-il pas inesthétique et désagréable à l’œil ?

    Respectueusement,
    Maxime.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s