Les gilets à revers

Lorsque l’on parle de gilet à revers, tout le monde pense immédiatement au gilet croisé. Ce modèle classique a toujours des revers. Je préfère d’ailleurs ceux à cols châles, bien généreux. Les revers en pointes sur un gilet sont curieux lorsqu’ils sont portés, car la veste laisse entrevoir deux petites coutures (celles du col du gilet) sans réel intérêt. Certaines maisons créent des gilets croisés sans revers, ce qui m’a toujours laissé perplexe. Je trouve qu’il manque alors quelque chose.

D’un autre côté, il y a le gilet droit. Ce modèle n’a habituellement pas de revers. Sauf le gilet très échancré, comme celui qui va avec un smoking ou une queue de pie. Le revers y est d’ailleurs est assez large et sa forme très variée.

Sur le gilet 5/6 boutons traditionnel, il est assez rare de trouver des revers. Sauf que depuis quelques années, les petits revers sur les gilets sont appréciés. J’ai eu des doutes au début. Car bien souvent, ce sont les tenues en tweed qui possèdent de tels ornements. Or, cela fait beaucoup d’épaisseur. Et puis dans les matières raides, ces petits revers peuvent rebiquer.

Seulement, force est de constater que dans un tissu léger comme une laine de ville, les petits revers peuvent avoir du panache. C’est incontestable. J’ai rarement eu l’occasion de réaliser cela pour des clients, mais je reconnais volontiers que l’effet est intéressant.

Question forme, il existe une hiérarchie entre les cols de gilet. Passons en revue quelques idées.

A GAUCHE : veste droite revers cranté : gilet droit sans revers.

A DROITE : veste droite revers cranté : gilet droit avec revers cranté ou châle (assez rare). Occasionnellement gilet croisé col châle dans le goût de Cifonelli.

illus117-1

A GAUCHE : veste droite revers pointe : gilet droit avec revers châle (assez rare) ou un gilet à revers cranté. Mais le col cranté du gilet me parait un peu dissonant avec le col pointe de la veste.

A DROITE : le mieux avec une veste à col pointe est un gilet croisé, avec un col châle ou pointe selon le désir.

illus117-2

Je souhaite que ces quelques propositions vous inspirent. En tout cas, elles permettent d’égayer des tenues de manière assez simple et de donner un peu de fantaisie au gilet tout en restant dans le cadre bien normé du classicisme que l’on aime.

Belle semaine, Julien Scavini.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s