L’aéroport Charles-de-Gaulle

Curieux titre n’est-il pas pour la chronique de cette semaine.

La raison est qu’un livre dont je suis l’auteur, portant précisément sur le grand aéroport parisien est sorti.

Et oui, si j’adore mon métier de tous les jours, je n’en reste pas moins par ailleurs un passionné des choses volantes et d’architecture en général, de Paul Andreu en particulier. Il y a deux ans environ, j’ai commencé à documenter l’histoire de l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle pour le simple plaisir. Je me suis toutefois vite rendu compte  que la bibliographie était très mince et que dès lors, je n’avais rien à me mettre sous la dent. Comme on est jamais mieux servi que par soi-même, j’ai alors décidé d’écrire le livre que j’avais envie de lire.

L’éditeur ETAI (Éditions Techniques de l’Automobile et de l’Industrie) que vous connaissez sans connaitre (il édite l’immense majorité des livres parlant de voitures que vous trouvez à la Fnac et est marié à l’Argus) m’a immédiatement suivi sur ce nouveau terrain pour moi. Sur mon temps libre, j’ai donc commencé le travail avec l’aide d’Aéroports de Paris et d’Air France. Visite des lieux, recherche dans les archives, rencontres avec des intervenants, sélection photographique, la tâche fut longue et fatiguante.

Couv-CDG-Scavini

 

L’aéroport est jeune. Il a ouvert en 1974. Souvent décrié à tord et à travers, j’ai eu plaisir de retracer l’histoire de ce bel équipement qui participe chaque jour au rayonnement économique de notre pays.

Le résultat est un Beau-Livre de 224 pages, décomposé en 8 chapitres traitant des aspects variés de l’aéroport : l’histoire aéroportuaire française en général, l’histoire de Roissy en particulier, terminaux après terminaux, en passant par la restauration à bord, la question environnementale ou encore le contrôle aérien. J’essaye, avec le même ton que sur Stiff Collar, de faire aimer ce lieu et d’en faire comprendre l’allure et les raisons-d’être.

Pour ceux qui veulent en savoir plus, j’ai crée un petit blog qui détaille un peu plus l’ouvrage en question. Cliquez-ici.

A320.jpg

 

Titre
Aéroport Charles-de-Gaulle

Auteur
Julien Scavini

Nombre de pages
224

Photos
250 environ

Format
240 x 290 mm

isbn
979 10 283 0276 4

Prix public
55,00 €TTC

 

Je vous laisse quelques lignes de l’introduction du livre :

Un avion décolle toutes les secondes dans le monde. Par an, cela représente presque trente-huit millions d’avions, pour trois milliards de passagers. Les cabines pressurisées, les carrousels à bagages ou les salles d’embarquement sont devenus familiers. De tous les moyens de transport inventés, il reste nimbé de l’aura particulière de l’aventure et du mystère. L’aviation a ses légendes panthéonisées : Georges Guynemer, implacable pilote au sang-froid, qui répare avec de la toile son avion troué par l’ennemi ; Roland Garros, premier à traverser la Méditerranée en volant ; Saint-Exupéry, disparu en plein vol. Jean Mermoz disait que ce qu’il préférait du métier de pilote de ligne était qu’on pouvait s’imaginer, une fois dans le ciel, que la vie était une suite d’aventures.

Nous ne prenons pas l’avion comme nous prenons le train. Peut-être parce que les aéroports sont les lieux de nos rêveries et de nos envies d’escapades. À Paris-Charles-de-Gaulle, ce sont deux cent mille rêveurs qui traversent chaque jour les halls, les salles d’attente, les couloirs et les escaliers du plus grand aéroport français et européen. Un jour du mois de juillet 2016, un record est même établi avec deux cent trente-deux mille passagers. Ce ballet interminable de voyageurs suit une chorégraphie particulière : celle d’un équipement gigantesque …

Par avance, merci pour vos bons échos. Je vous souhaite une excellente semaine!

Julien Scavini

7 réflexions sur “L’aéroport Charles-de-Gaulle

  1. Yves Debord 15 octobre 2018 / 18:30

    Julien, rassurez moi, il y a quand même quelques « trucs » que vous ne savez pas faire !

    • Julien Scavini 19 octobre 2018 / 11:07

      Ne rien faire… hélas

  2. Elodie Vialle 15 octobre 2018 / 21:03

    Bonjour Julien,

    Mon conjoint adepte du nœud papillon et moi-même avons plaisir à vous lire à chaque nouvelle chronique. Pour être sincère, je ne me souviens plus comment je vous ai découvert. Lorsque nous voyageons en voiture sur de longues distances, nous aimons redécouvrir quelques archives que vous avez écrites et comme par chance je peux lire dans tous les moyens de transports sur terre comme dans les airs, je fais la lecture pour l’ensemble de l’habitacle, enfants compris, quoiqu’à 9 mois, l’élégance pour mes jumeaux se résume à porter des chaussettes assorties à leur t-shirt.

    Nous apprécions particulièrement votre verve. Par pur curiosité, j’aimerai savoir si vous me le permettais, comment vous ai venue cette facilité pour l’écriture ? Question un peu personnelle je vous l’accorde mais importante pour nous, jeunes parents, qui souhaiterions pourvoir transmettre à nos enfants le goût de l’élégance à tous les niveaux, particulièrement à l’écrit.

    Belle soirée à vous et merci par avance pour votre réponse,

    Elodie VIALLE 06 84 84 00 82

    NATURELIA Centre de formation et agence de recrutement Esthétique / Spa 421 rue de Thizy 69400 Villefranche sur Saône

    Retrouvez toutes nos formations sur la page Facebook NATURELIA Inscrivez-vous dès à présent au Club Privé ISTYA Candidat ? Recruteur ? Rendez-vous avec l’Excellence

    P Afin de contribuer au respect de l’environnement, merci de n’imprimer cet email que si nécessaire. Please consider the environment before printing this e-mail.

    ________________________________

    • Julien Scavini 19 octobre 2018 / 11:06

      Ca vient avec le temps et la passion, rien à faire donc 🙂

    • Julien Scavini 12 novembre 2018 / 16:40

      mailez moi à
      tailleur arobase scavini.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s