Costume, une affaire d’État

Dans un gazouillis du 14 mai 2017, Laurence Haïm porte parole du parti politique En Marche ! déclarait : le Président sera habillé d’un costume de chez Jonas & Cie, magasin situé rue d’Aboukir à Paris.Le coût d’un costume est d’environ 450 euros.

J’avais découvert l’enseigne dans un article de Paris Match l’été d’avant lors de mes vacances. J’avais appris que la maison, tenue de père en fils, habillait tous les hommes politiques et de nombreux journalistes. Jean-Pierre Elkabbach aurait été à l’origine de ces nombreux ralliements. Sur le moment et même encore maintenant, je n’en ai rien pensé. Ce sont des confrères et grand bien leur fasse me suis-je dit. Cette clientèle pour l’avoir approcher parfois n’est pas évidente. Il faut à la fois aller vite et ne pas être cher. Deux points qui me passent royalement au dessus. Prendre le temps est un luxe. C’est même le luxe suprême. La patience s’apprend chez le tailleur !

J’ai été plus curieux d’apprendre que des usines situées en Italie pouvaient sortir des costumes à ce prix là. Je me suis depuis renseigné auprès des agents que nous avons en commun…

J’ai été encore plus intéressé par le concept maison de ‘demi-mesure’ qui consiste en fait à retoucher du prêt-à-porter. Pardon. Mais la demi mesure consiste à couper un costume exclusivement pour un client, un dans un tissu sélectionné avec des options variables (poches, revers, doublures). Retoucher un costume de prêt-à-porter s’appelle retoucher un costume de prêt-à-porter, point. Mais enfin qu’importe.

Question tarif, je comprends aisément le positionnement tarifaire et je pense que le produit est honnête dans cette gamme de prix, surtout si les retouches sont comprises. Beaucoup de marques bien plus connues vendent bien plus chers un produit similaire. Mais elles ont des locaux prestigieux à payer. La rue d’Aboukir n’est pas ce que l’on peut appeler un lieu prestigieux.

Les hommes aiment ces lieux. Plus j’avance dans mes réflexions de boutiquier et plus je me dis que les parisiens aiment ça. Au fond, une belle boutique bien située fait peur. Alors qu’un lieu cradingue plein de fils à l’allure de recoin réservé aux ‘connaisseurs’ plait beaucoup plus. Il suffit pour s’en convaincre d’aller faire un costume chez Gambler. La file d’attente est sur le trottoir mais la boutique ne désemplit jamais.

Mais revenons à Emmanuel Macron. Je trouve qu’il lui manque une demi-taille pour vraiment bien porter le costume. Actuellement, j’ai l’impression qu’il porte le même modèle depuis sa prépa, mais qu’il a pris un peu depuis. L’allure est un peu garçonnet, un peu étriqué, cela se sent au col de la veste qui décroche. La cravate trop slim, comme les rabats des poches et les manches de la veste trop serrées pour des poignets mousquetaires. Mais au fond, rien d’extravagant. Je n’ai donc rien à lui reprocher ni à son fournisseur. Il changera certainement de crèmerie et son allure dans cinq ans ne sera pas la même. Parions la dessus. Le cuisiner de l’Élysée travaille bien.

Si je ne suis pas outré qu’il fasse de la pub à Jonas (et aux chemises Figaret aussi), je suis en revanche peiné qu’il évoque le prix publiquement comme un argument.

Car ce faisant, il indique à une très large partie de la population quel est le prix d’un costume. Ses habits deviennent en quelque sorte un étalon auquel se mesurer. Un costume à 450 euros est donc une référence. D’une certaine, manière, c’est graver dans le marbre la « normalité » voulue par M. Hollande qui avait quand même le bon goût dans les derniers temps de se fournir chez Brioni…

ILLUS134

Dire qu’un costume doit coûter 450 euros, c’est dire qu’une voiture doit coûter 9 000 euros d’une certaine manière. Pourtant, je n’ai pas vu notre nouveau PR descendre les champs Élysées en Dacia. Une Dacia a quatre routes, dont deux qui tournent dans les coins avants, a la climatisation et permet d’aller de Paris à Biarritz sans aucun problème.

C’est surtout nier une simple et honteuse réalité. Un costume est un outil de travail. A ce titre il doit être confortable. Le PR doit passer quoi ? 14 heures par jour dans le même vêtement. Dès lors, cet objet ne devrait-il pas être très affuté ? Au fond, l’armée pourrait se contenter de petits Cessna plutôt que de Rafale ? La Présidence, c’est de la représentation. Sinon, il pourrait travailler en t-shirt.

 

Un bon costume s’oublie.

Un bon costume est souvent fabriqué à la main et est le résultat d’un savoir faire extrêmement pointu, qu’il est honteux de dévaloriser de la sorte.

Un bon costume est un passeport pour le rêve devisait Yves Saint Laurent. Rockfeller disait aussi qu’avec ses derniers dollars, il s’achèterait un bon costume car il redeviendrait milliardaire avec.

C’est se moquer de personne que de dire qu’un costume de prix est plus confortable. Qu’un costume entoilé est aérien et qu’on ne le sent pas. Mais je ne suis pas sûr que le fournisseur actuel du PR soit même au courant qu’un costume peut être fabriqué autrement que par thermocollage… Comment Madame Macron qui achète les costumes pourrait-elle aussi le savoir? C’est le drame lorsque les dames achètent pour leurs maris, ce n’est pas elles qui portent. Évidement, si Emmanuel Macron arbore un costume Cifonelli ou Berluti, ce serait trop. Il y a un juste milieu.

Je me suis interrogé sur le sujet longuement, en me questionnant sur la meilleure façon d’habiller un tel personnage public. J’avais bien été obligé au début du quinquennat Hollande, même si les interrogations étaient heureusement restées lettre morte.

Le costume du PR doit être robuste. Car les poches sont certainement mises à rude épreuve, autant que les pantalons qui doivent endurer de nombreux déplacements. Le tissu doit être assez épais pour ne pas froisser. Je me souviens des pantalons du précédent locataire de l’Élysée qui étaient affreusement froissés à l’entrejambe.

Un peu d’épaisseur donne aussi un meilleur tombé. Et cela change tout. Mon œil de professionnel le reconnait de loin et je pense que les gens peuvent aussi le sentir, lorsqu’une matière plombe bien. Jonas doit utiliser des laines ‘Perrenial’ de Vitale Barberis, soit des super 110 en 260grs. J’en porte tous les jours aussi. Ce n’est pas suffisant pour un tel grade. Il faut du meilleur. Pas plus luxueux non. Plus étoffé.

Enfin et surtout, les lignes ne doivent pas être aussi ridiculement chiches qu’actuellement. Il faut un peu d’aisance, une manche plus large pour bouger les bras, des épaules plus généreuses pour ne pas que la tête apparaisse trop grosse, une taille moins pincée. En bref, sans faire un costume large, il faut que le PR adopte une coupe plus intemporelle, jusqu’au dessin du revers, pas trop haut.

Son costume doit être au dessus de la mêlée. Personne n’interrogera ce point s’il reste discret. Et c’est le but des bons faiseurs que de proposer des modèles classiques !

Pour répondre à Mme Haïm, il est idiot d’utiliser un tel argument. C’est misérabiliste. Car un costume n’est pas qu’utilitaire. Il est aussi et doit être synonyme de plaisir. Et lorsqu’on se juge au centre des choses, dans une attitude raisonnable et raisonnée, il est impératif de se poser plus de questions. Tout le monde peut comprendre qu’un costume est un protocole social, surtout à ce niveau. Mais seul le PR peut comprendre qu’un costume est aussi un confort de vie !

22 réflexions sur “Costume, une affaire d’État

  1. Poc (@CalatravaCH) 12 juin 2017 / 22:07

    Bonsoir Julien. Je vous rejoins sur de nombreux points ! Cette annonce du prix du costume de M. Macron lors de son investiture n’est qu’un acte bassement populiste. En effet, je vous laisse imaginer le prix d’une telle journée, mais non, on se focalise sur le prix du costume… Cela dit, aucun miracle à mon avis, impossible de sortir un beau costume à ce prix !

    En conclusion, quelle bonheur d’être Monsieur personne et de pouvoir se faire plaisir avec de beaux costumes réalisés avec soin par des Maisons de qualité.

    Excellente fin de soirée à vous.

  2. Emmanuel 12 juin 2017 / 22:28

    Tous vos arguments me paraissent justes et fondés M.Scavini.
    Mais c’est oublier que le costume d’un homme politique c’est encore de la politique. M. Macron, et bien d’autres avant lui en font une affaire de com’ et les considérations pratiques ou utiles, telles que le confort en sont reléguées au second plan.
    Rappelez vous de la polémique du même E. Macron, qui devant un salarié qui le prenait à partie, le raillant sur son costume, avait cru bon de lui conseiller de travailler plus pour se payer un costume à 1 500 euros, comme lui. Pas étonnant qu’on lui ait conseillé de choisir ensuite un costume à 450 Eur, et de bien le faire savoir, pour faire « peuple ». Ceci venant après l’affaire Arnys de M. Fillon par ailleurs.
    Pour ma part je trouve cette attitude dérisoire et pour le coup franchement insultant pour le dit « peuple » qu’on prend ainsi pour des idiots faciles à berner.
    Ceci fait suite à M. Hollande qui pour faire président normal à cru bon de s’habiller de costumes mal fagotés. Lui même s’opposant aux costumes bling bling Franck Namani de son prédécesseur M. Sarkozy.
    Pour n’oublier aucun bord, M.Melenchon achète une veste d’artisan couvreur je crois, et des chemises de garçon de café. Un vêtement professionnel cela rend hommage aux travailleurs trop peu payés. Quand à savoir quand M. Melenchon a t’il passé une journée entière à servir des demi en terrasse, la question reste ouverte.
    Bref, le vêtement politique est aussi le moyen de constater le caractère dérisoire et grotesque de la petite comédie du pouvoir. Il vaut mieux en rire. Et remercier les dieux de ne pas être soi même soumis à ces simili impératifs que dicterait une soi disante opinion toute puissante.

  3. Louis 12 juin 2017 / 23:03

    Sur une note de curiosité:

    Que diable serait un tissu adapté au travail au président? Un grammage un peu plus élevé (genre 9-10 oz) sur une amure de twill?
    C’est aussi qu’il doit avoir chaud à bouger tout le temps et que le tissu idéal devrait être assez respirant sans être fragile.
    Quelqu’un aurait-il une idée-miracle sous son aile d’un tissu présidentiel solide -pour le pantalon surtout-, qui ne froisse pas trop, avec des qualités thermiques bien équilibré.

    (Au-delà, cela revient à poser la question du « graal » du tissu pour tout travailleur pour qui le costume constitue un outil et qui se transporte beaucoup, occasionnant un frottement considérable au cuisses).

    • Julien Scavini 13 juin 2017 / 20:46

      Ce n’est pas facile. Il faut un tissu avec un beau tombé. Je dirais 300grs pour ma part. En 100% laine. Sinon Holland & Sherry propose un tissu avec 40% de fibres de carbone qui est épatant, infroissable et respirant. Une sorte de graal au toucher très agréable.

  4. Stéphane Mettetal 13 juin 2017 / 03:41

    Monsieur,
    Votre article est sincère et honnête, ce qui en fait des qualités supplémentaires au fond.
    Merci.
    Stéphane Mettetal

  5. christiane 13 juin 2017 / 06:29

    Bonjour Monsieur,
    En tant que femme, et couturière, je suis d’accord avec vous … Un costume homme est un travail de tailleur et c’est un métier .

    je me suis essayée à fabriquer des pantalons et des vestes hommes … et bien, c’est compliqué, la technique est tout autre, le tombé, la façon de travailler …. et oui, j’ai appris des choses
    J’ai surtout appris que ce n’était pas mon métier ..

    Pour votre nouveau président, lorsque je l’ai vu à la TV, j’ai eu l’impression de voir un « gamin »…
    Pardonnez-moi de dire cela … mais c’est l’impression qu’il m’a donnée , à moi petite Belge

    Et vous m’avez expliqué pourquoi!
    Son costume…. c’est ça la raison, il est trop étriqué

    Je ne fais pas de politique.

    J’aime votre façon de travailler, j’aime votre libre arbitre et votre franc parler

    Merci pour vos si bons billets, si instructifs

    Bonne journée

    Grisou

    • Julien Scavini 13 juin 2017 / 20:46

      Merci 😉

  6. byseverine 13 juin 2017 / 07:24

    Bonjour Julien,
    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Et ce prix me choque 450 €, comment peut on avoir de la qualité à ce prix. Par contre juste pour info mon fils aîné est en prépare hec ( ecs pour les initiés) et il ne porte absolument jamais de costumes ;0)

  7. Catanzaro thierry 13 juin 2017 / 08:16

    De la com toujours de la com! Entre les costumes à 6000 et ceux à 450 euros , il est intéressant et utile de votre part de remettre les choses à leur place, d’autant plus que ce type d’information ne rend pas service à la profession.
    Merci

  8. Pizzo 13 juin 2017 / 08:53

    Très bon article Julien et puis pour les hommes politiques au lieu de ces costumes bleu ou gris tristounets , pourquoi ne pas réhabiliter les princes de Galles, les lignes, les carreaux, bref ces draps sublimes de Cerruti, Scabal, Dormeuil !

    • Julien Scavini 13 juin 2017 / 20:48

      Pas facile, ça crosse à l’écran à travers la caméra. L’uni est obligatoire à cause de la tv 🙂

  9. Grillon 13 juin 2017 / 12:13

    L’ancien président américain mr Obama et encore à se jour saluer pour l’élégance avec laquelle il porter le costume , d’ailleurs j’ai cru entendre qu’il ne varier pas beaucoup de couleurs et de costumes pour ne pas à avoir encombrer son esprit avec sa .. je suis septique
    Alors qu’en France le costume et seulement une affaire de prix , moi personnellement je preferè que le président soit bien habiller en toute sirconstance, ne représente t’il pas la France 🙂 ?

  10. Lescault 13 juin 2017 / 12:13

    Monsieur Scavini, merci avant tout de nous faire partager certains détails de fabrication, de goût et de façon d’habiller un homme avec de la qualité et du savoir faire. Je suis une couturière autodidacte. Je me débrouille bien , mais ne sais pas dessiner ni faire moi même mes patrons sur mesures.J’adapte avec plusieurs patrons que je transforme…rien à voir avec votre superbe travail..j’ai toujours admiré les tailleurs, j’encourage les jeunes à suivre des études comme les vôtres…Je n’ai pas eu cette chance..La couture redevient à la mode et les garçons sont très doué (autant que les filles) alors merci Monsieur Scavini d’avoir remis les choses au clair …On ne peu pas avoir un beau costume sur mesure à ce prix là…Le temps d’essayage, la création du patronage et dessin..sans oublier les matières…Alors si nos jeunes pouvaient reprendre l’apprentissage avec des grands couturiers comme vous…La haute et belle couture Française ne disparaîtra pas…J’encourage le Président à venir dans vos ateliers et en porter un de votre création…Franchement quel honte de donner les prix …Il y a plus important …et son image à travers le monde passe aussi par la mode de qualité …tout comme sa femme…
    J’apprend beaucoup sur votre blog, Merci

  11. Charles 13 juin 2017 / 14:29

    Bonjour et merci pour ce billet.

    J’avais également vu ce tweet ridicule de Laurence Haim.

    Cette bienséance est imbécile, totalitaire et hypocrite.
    Mais elle est un des symbole de notre époque. La transparence, faussement érigée en valeur, génère immanquablement ce type de déviance. Tout le personnel public – désormais suspect – est tenu de se justifier devant le peuple, selon des standards supposément populaires. Ainsi, on devine que le staff d’EM a jaugé que du fond de nos territoires reculés,1 000 € représentait une dépense somptuaire pour un costume. La moitié apparaissait certainement acceptable. Mais, pour une communication satisfaisante, il était encore préférable d’être légèrement en dessous, histoire de justifier d’une aimable distance avec le candidat « des riches » et ses costumes Arnys à 6 000 €, quitte à ressembler un peu à François Hollande, sur ce point du moins.

    J’aime assez Emmanuel Macron mais je déplore la façon dont il se vautre dans le politiquement correct.

    Je pense pourtant qu’il s’agissait d’une des dernières survivances du « candidat » Macron, et que le « Président » ne réitérera pas ce genre de grossièreté. Il s’agissait d’une bassesse de prétendant (je parle de la communication sur le prix et la provenance du costume, pas du costume lui-même).

    Le pouvoir doit fasciner et certainement pas chercher à « faire peuple ». Le respect naît de la distance. La proximité, qui peut à tout moment dégénérer en banalité, le menace (le président normal en sait quelque chose, lui qui a été moqué pendant tout son mandat). Emmanuel Macron qui semble assez sensible aux symboles ne devrait pas l’ignorer bien longtemps.

    Pour autant il semble évident que l’élégance ne le préoccupe aucunement. L’uniforme : costume bleu marine, chemise blanche cravate bleu marine, richelieus noirs ne devrait connaître que peu d’infidélité de son côté.
    Pour ma part, je range ce respectable costume à 450 € de chez bidule, à côté des non-moins convenables « celles-et-ceux » qui polluent ses discours, bien au fond de mon placard.

    • Julien Scavini 13 juin 2017 / 20:49

      🙂

  12. thuilleux 14 juin 2017 / 11:29

    Etonnamment, pas un mot sur ses chaussures Weston bien plus onéreuses que son costume, et qui ne lui vont pas mieux…

  13. Arnaud 14 juin 2017 / 13:55

    Lorsque notre nouveau president a commence a apparaitre souvent sur les ecrans, je me suis fait tres exactement et honnetement la reflexion qu’il devrait vous rendre visite! Pour toutes les raisons que vous citez, en particulier pour celui qui se veut solennel et jupiterien. Si Jupiter portait des costumes plutot que des toges, ils seraient en tissu tres droit, a epaules assez larges, vestes croisees bien sur, et puis une selection a la fois de couleurs tres « power » ((bleu marine mais pas trop fonce, gunmetal) et quelques fantaisies.
    Et puis, pour un de ces personnages portes sur la communication, ne serait-il pas super « hype » d’avoir un tailleur vu a la tele ? 🙂

  14. LR 14 juin 2017 / 14:14

    Pourquoi aller là-bas lorsque Louis Purple a une offre en demi-mesure pour à peine plus cher, et qui a au moins le mérite de proposer du semi-entoilé ? (Ou bien chez Ardillon, pour être chauvin.)
    Cela dit, je ne suis pas totalement d’accord à propos de la remarque du grammage du costume. Un grammage plus élevé tombera peut-être mieux, mais tient beaucoup trop chaud. Dans un milieu où la veste est de mise, autant opter pour un tissu léger (autour des 200g si possible), quitte à avoir à disposition un trench lorsqu’il fait un petit peu plus froid. Néanmoins, ce n’est que l’avis d’un consommateur, à qui un tissu à 260g tient vraiment trop chaud à partir de 20°C.

  15. Pierre 17 juin 2017 / 11:22

    En tout cas, c’est un coup de comm’ qui a bien fonctionné.
    L’entreprise pour laquelle je travaille a reçu bon nombre de questions sur ce « tailleur » et beaucoup ne comprennent pas qu’on puisse ne pas être entièrement convaincus par les costumes du Président.
    Je ne remercie pas le service RP de l’ex-candidat pour ce coup là.

  16. tna6t 19 juin 2017 / 09:04

    Je suis déjà rentré dans cette boutique pour une retouche sur un pantalon. L’endroit est effet loin d’être une belle boutique. C’est en plus très étroit et les « cabines » d’essayage sont très petites et inconfortables.
    Pour le reste, dans l’entrée sont affichés des photos impression A4 basse qualité dans des pochettes en plastique présentant les clients « célèbres » de la maison. Je me souviens notamment de dsk (apôtre de la finesse et du bon goût).
    Pour le reste, le travail effectué était de bonne qualité.
    Ils présentent en effet leur costume retouché comme de la demi-mesure sans s’attarder sur les détails de confection.
    L’affaire Fillon aura définitivement laissé des traces dans l’opinion…

  17. André Bouyssi 19 juin 2017 / 14:39

    Bonjour Julien, bravo pour vos billets.
    Grace à vous j’ai découvert un monde extraordinaire, près duquel je suis passé depuis trop longtemps sans me rendre compte de sa technicité et de son art. Vous m’avez ouvert les yeux et je vous en remercie.
    Mais pour en revenir au costume de M. Macron, j’ai pu voir que celui-ci a une poche ticket et je me posais la question de savoir si cette poche (signe d’élégance s’il en est) n’est pas le détail qui valorise une réalisation par ailleurs « limite » vu les 450 euros du costume. Du faux chic en quelque sorte.

  18. Manolo del Toyro 7 juillet 2017 / 09:50

    Exellent comme toujours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s